Le célèbre architecte italien, Vittorio Gregotti, emporté par le coronavirus

Le célèbre architecte italien, Vittorio Gregotti, emporté par le coronavirus

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Dario Franceschini, ministre italien du patrimoine culturel l’a annoncé le 15 mars 2020: "C'est avec une profonde tristesse que j'apprends la disparition du professeur Vittorio Gregotti. Un grand architecte et urbaniste italien qui a donné du prestige à notre pays dans le monde entier».

Vittorio Gregotti, historien, urbaniste, théoricien, écrivain et architecte italien est décédé dimanche 15 mars, des suites du nouveau coronavirus COVID-19.

Vittorio Gregotti est né à Novara, à l’est de Milan, en 1927. Après avoir obtenu son diplôme de l’Ecole Polytechnique de Milan en 1952, il a été le rédacteur en chef de la revue d’architecture italienne «Casabella», de 1955 à 1963 où il a développé une réflexion théorique qui a influencé clairement les architectes en Italie et ailleurs. Il a été l’auteur de grand nombre de livres de réflexions sur l’architecture et l’urbanisme. En tant qu’architecte, il a eu une «démarche identitaire», trouvant son inspiration dans l’histoire et la culture du lieu, à rebours de l’architecture internationale.

Vittorio Gregotti

Comme il l’écrivait dans l’introduction de son ouvrage «la ville visible», (Turin 1991), «durant ces quarante dernières années, la transformation la plus importante en provenance de la “critique positive” de la Modernité en architecture consiste en la reconnaissance de l’importance de la prise en compte du contexte – historique et géographique – ainsi que des éléments signifiants spécifiques du site. Le projet architectural moderne devient alors conscient de sa propre nature, dialogue entre l’existant et les modifications qu’il y apportera».

Grand Théâtre d’Aix en Provence

Il fonde ensuite Gregotti Associati International en 1974. Ses travaux d’architecture les plus connus sont le Centre culturel de Belém à Lisbonne avec l’architecte Manuel Salgado, le Grand Théâtre de Provence à Aix en Provence en France, le Théâtre de l’Opéra Arcimboldi à Milan et de nombreux stades dont le Stadio Luigi Ferraris à Gênes. En tant qu’urbaniste, son atelier a travaillé sur la ville nouvelle de Pujiang à Shanghai, en Chine et sur le quartier Bicocca de Milan qui contribué à changer l’image de Milan en lui donnant une dimension internationale.

En effet, son travail d’urbaniste le plus connu est celui du projet de reconversion des usines Pirelli dans le quartier dit «Bicocca», de plus de 70 hectares. Il a marqué le débat sur le réaménagement des zones industrielles désaffectées dans le monde. Le projet a débuté en 1985 avec un concours international en vue de créer un nouveau pôle technologique à l’échelle nationale. Gregotti Associati, a conçu le plan directeur de l’ensemble du quartier, mélange équilibré de bâtiments existants et de nouveaux. Le projet comprend le théâtre degli Arcimboldi, construit en deux ans , dans une ancienne usine, pour permettre de pallier la fermeture annoncée de la célèbre Scala de Milan pour trois ans de travaux de rénovation .

Théâtre degli Acimboldi – Bicocca – Milan

Certains de ses travaux les plus remarquables ont été réalisés en tant que commissaire d’exposition. En 1975, à la biennale de Venise , il a présenté l’architecture «comme une extension du secteur des arts visuels» avec une exposition “A proposito del Molino Stucky”, qui a exploré les possibilités de reconversion d’une minoterie désaffectée sur la Giudecca de Venise. L’exposition était axée sur le land art et l’architecture et marquait l’élargissement de la biennale de Venise à l’architecture.

Vittorio Gregotti a également été directeur de la Biennale de 1978, «Utopia and the Crisis of Anti-Nature»: Les intentions architecturales en Italie.

Il y a deux ans, pour les quatre-vingt-dix ans de Vittorio Gregotti , une exposition rétrospective lui était consacrée au Pavillon D’Art Contemporain de Milan  sous le titre: ” Le territoire de l’architecture, Gregotti et associés  -1953-2017» .

Il fut également une grande figure du Parti Communiste Italien.

À découvrir aussi