« L’Aboyeur au Bardo », l’exposition d’Art contemporain de Faten Rouissi

« L’Aboyeur au Bardo », l’exposition d’Art contemporain de Faten Rouissi

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 11 mars au 12 Avril 2018, l’exposition d’art contemporain «l’Aboyeur» de Faten Rouissi investit le Musée National du Bardo. Ideo magazine vous en dit plus sur cette rencontre entre le patrimoine historique tunisien et la modernité créatrice.

La naissance du projet « L’Aboyeur » de la plasticienne pluridisciplinaire Faten Rouissi ne date pas d’hier. Été 2017, le personnage muselé de l’artiste tunisienne s’emparait déjà de l’amphithéâtre d’El Jem. Aujourd’hui, l’aventure continue et prend de l’ampleur. Mais pour bien comprendre l’enjeu de cette exposition, il faut en connaître l’histoire.

Un aboyeur muselé, c’est le comble du paradoxe. Pourtant, c’est de ce paradoxe que naît toute la signification du projet. « La muselière sur le plan artistique est une image, un symbole des médias de masse après la révolution et dans la démocratie tunisienne naissante. Il y avait, explique l’artiste, dans les divers débats télévisés et radiodiffusés, quelque chose de l’ordre du chaos et de la dissonance, des voix s’élevant non pas ensemble mais les unes sur ou contre les autres, provoquant une inaudible cacophonie, finalement plus pénible que constructive ». Avec « L’Aboyeur », l’art devient producteur de sens.

Avec son exposition au Bardo, « L’Aboyeur » – cette œuvre toujours évolutive –  prend une autre signification et raconte une autre histoire. Des installations éphémères en son et lumière se sont adaptées à l’esprit de ce lieu rempli d’Histoire. Entre peintures, collages, assemblages et effets lumineux, la nouvelle série d’oeuvres « spécial Bardo » modernise les œuvres du Musée dans lequel trônent les vestiges d’un passé punique et romain.

La création de  « Virgile et l’Aboyeur », pour ne citer qu’elle, témoigne d’un échange entre le personnage moderne du 21ème siècle et un des plus grands poètes de l’antiquité romaine. Vous pourrez également découvrir dans le Hall d’entrée du Musée du Bardo, « L’Aboyeur Géant », une sculpture monumentale de 5 mètres de haut qui, par sa grandeur, témoigne de la puissance des médias et de ces fameux « Aboyeurs ». Le petit plus de cette expo? Amel Henchiri, créatrice de bijoux, a été invitée par l’artiste Faten Rouissi pour présenter une nouvelle collection de bijoux dédiée à « L’Aboyeur au Bardo ».

 

Quand? Du 11 mars au 12 Avril 2018.
Où? Au Musée National du Bardo.
Tél: +216 71 513 650
À découvrir aussi
ideo facebook