Junya Ishigami, l’architecte qui sublime l’espace, expose à la fondation Cartier

Junya Ishigami, l’architecte qui sublime l’espace, expose à la fondation Cartier

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Freeing Architecture, la première grande exposition personnelle de l’architecte Junya Ishigami. Cet événement initialement prévu du 30 mars au 10 juin 2018 est prolongée jusqu’au 9 septembre, victime de son succès!

Figure majeure et singulière de la jeune scène architecturale japonaise, Lion d’or à la Biennale d’architecture de Venise en 2010, Junya Ishigami est l’auteur d’une œuvre conceptuelle et poétique dans laquelle le paysage tient une place prépondérante. À l’occasion de l’exposition Freeing Architecture, conçue spécialement pour la Fondation  Cartier, l’architecte dévoile une vingtaine de ses projets architecturaux en Asie et en Europe à travers une série de maquettes de grandes dimensions, accompagnées de films et de dessins documentant leurs différentes étapes de conception et de construction. Dialoguant avec le bâtiment iconique de Jean Nouvel, cet événement est également la première exposition personnelle de grande envergure que la Fondation Cartier pour l’art contemporain consacre à un architecte.

Junya Ishigami, l’architecte qui puise son inspiration dans la nature

«J’aime penser l’architecture librement, avoir une vision la plus souple, la plus ouverte, la plus subtile possible, pour dépasser les idées reçues sur l’architecture. » Junya Ishigami

Portrait de Junya Ishigami. Photo Renaud Monfourny.

Dans ses œuvres architecturales qu’il compare volontiers à des paysages, des nuages ou des forêts, Junya Ishigami fait disparaître la frontière entre environnement extérieur et espace intérieur. Né en 1974 dans la préfecture de Kanagawa, au Japon, Junya Ishigami appartient à la jeune génération d’architectes japonais qui a émergé dans les années 2000 dans le sillage de Toyo Ito et Kazuyo Seijima. Formé à l’université des Beaux-Arts de Tokyo, Junya Ishigami fait ses armes en tant qu’architecte au sein de l’agence SANAA avant de fonder junya.ishigami+associates en 2004. Semblant s’affranchir des contraintes et des règles de l’architecture, son œuvre est rapidement reconnue pour sa singularité et couronnée par de nombreux prix. Parmi ses projets de grande envergure, figurent la construction en 2008 de l’Institut de technologie de Kanagawa; la restauration et la transformation en musée-jardin du musée polytechnique de Moscou depuis 2011; et la conception en 2014 de la House of Peace pour la ville de Copenhague, un immense bâtiment en forme de nuage reposant sur l’eau conçu comme un symbole de paix.

www.fondationcartier.com

À découvrir aussi
ideo facebook