Entre la Chine et la Belgique, le film « UN FILS بيك نعيش » rafle cinq prix internationaux

Entre la Chine et la Belgique, le film « UN FILS بيك نعيش » rafle cinq prix internationaux

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Dans l'attente de sa sortie nationale en janvier 2020, "Un Fils" continue de faire le plein de prix internationaux à travers le monde. Le temps d'un week-end, le premier long métrage de Mehdi Barsaoui a su convaincre spectateurs et jurys de sensibilités artistiques différentes.

Après les trois prix remportés au Festival International du Film du Caire en épilogue du mois de novembre, la production tunisienne a été multirécompensé en Chine et Belgique.

Tout a commencé au Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles avec trois consécrations: le prix du public, prix CINEUROPA et le prix du jury jeune. Ce coup d’éclat s’additionne au prix du public au Festival du film francophone de Namur, de quoi nourrir de belles attentes pour la sortie belge du films en mars 2020.

Bande Annonce Un Fils – بيك نعيش

Heureux de partager avec vous les premières images de UN FILS بيك نعيش, prix Orizzonti du meilleur acteur et prix INTERFILM à la 76ème Mostra de Venise, Prix de la première oeuvre au FilmFest Hamburg, prix du public au Festival du film francophone de Namur. Écrit et réalisé par Mehdi M. BarsaouiProduit par Cinetelefilms Prod, Dolce Vita Films et 13 Productions Ventes interantionales Jour2FêteDistribution Tunisie HAKKA DistributionDistribution France Jour2FêteMetafora Production ART TV Network Sunnyland Film Schortcut Films Centre National du Cinéma et de l’Image Ministère des affaires culturelles -Tunisie وزارة الشؤون الثقافية – تونس CNC – Centre national du cinéma et de l'image animée Region Paca Organisation Internationale de la Francophonie AFAC – The Arab Fund for Arts and Culture Région Ile-de-France Doha Film Institute

Publiée par ‎UN FILS بيك نعيش‎ sur Vendredi 11 octobre 2019

 

L’autre bonne nouvelle vient de la Chine et exactement du Hainan Island International Film Festival. Cette manifestation en terre asiatique qui a programmé un millier de films et invité des grands noms comme la présidente du Jury Isabelle Huppert et Asghar Farhadi, a attribué le prix du meilleur scénario et le prix du meilleur acteur à Sami Bouajila.

Le long métrage écrit et réalisé par Mehdi Barsaoui est une coproduction tunisienne de Cinétéléfilms et française avec Dolce Vita Films et 13 Productions. Il réunit à l’écran Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri, Noomen Hamda, Slah Msaddek et Mohamed Ali Ben Jemaa.

L’intrigue se déroule en Tunisie, l’été 2011. Fares et Meriem filent des jours heureux avec Aziz, leur fils de 11 ans. Durant un séjour dans le sud du pays, un événement vient changer le cours de leur vie. Alors qu’une course contre la montre s’enclenche, des vérités longuement enfouies commencent à refaire surface.

À découvrir aussi
pub ideo