Station d’art BL79: Jon Lindblom disséque le concept du « Modernisme populaire » de Mark Fisher

Station d’art BL79: Jon Lindblom disséque le concept du « Modernisme populaire » de Mark Fisher

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Se poursuivant du 11 décembre au 25 janvier prochain, l'exposition multidisciplinaire « New Affinities / تآلفات جديدة » explore la fausse dichotomie entre l’expérimental/critique d’un côté et le mainstream/populaire d’un autre côté. le 18 janvier, l'intervention de Jon Lindblom développera la vision de Mark Fisher du modernisme populaire dans le monde arabe.

Présentant une large variété de disciplines artistiques, « New Affinities » a mis en avant à l’occasion de cette manifestation, des films, de la musique, de la poésie, de la littérature, de la danse, des animes, des jeux vidéo et de la mode, dont la plupart sont fabriqués dans le monde arabe.

Le talk prévu ce 18 janvier cherche à vulgariser le concept de modernisme populaire dans le monde arabe pensé par Mark Fisher. L’écrivain, critique et philosophe britannique enseigne au département des cultures visuelles de Goldsmiths, University of London, il est principalement connu pour ses travaux traitant de la philosophie politique, de musique et de culture populaire.

Né en 1986, Jon Lindblom est un théoricien de la culture, éditeur et éditeur basé à Stockholm, en Suède. Il est titulaire d’un Bachelor en cinéma et théorie culturelle de l’Université de Stockholm, ainsi que d’un Master et d’un doctorat en cultures sonores et visuelles de Goldsmiths, Université de Londres. Ses recherches s’articulent autour de la synthèse du modernisme et de la culture populaire sous forme de copernicianisme esthétique et de prométhéisme techno-social.

Quoi ?

Le “popular modernism” selon Mark Fisher, intervention de Jon Lindblom

Quand ?

Le 15 janvier à partir de 16h00

Où ?

Station d’art B7L9, Bhar Lazreg, La Marsa

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
pub ideo