Solin contre-mur : pose, prix et inconvénients

Mis à jour

Le solin sert principalement à garantir l’imperméabilité entre les tuiles et le mur en agissant comme un joint de couverture. Il est placé dans l’angle droit du premier rang de tuiles, soit à la hauteur de la panne ou sur la longueur.

Pour installer ce dispositif, il faut bien limiter les contours du mur, s’assurer que les surfaces (murs et toit) sont propres et sèches, prévoir un recouvrement de 5 cm entre les bandes de plomb. C’est une installation qui peut couter entre 15 à 20 €/m2 en fourniture simple (plomb et zinc). Bien que pratique, le solin contre-mur a des limites telles que l’absence de dilatation, l’apparition de fissures à long terme, et il ne peut pas être enlevé une fois installé.

Comment poser un solin contre-mur ?

Installés contre des murs, les solins forment une barrière imperméable. Ils sont étanches et empêchent l’infiltration de tout élément liquide dans une maison et la protègent contre sa détérioration. Si vous envisagez installer la toiture de votre maison, vous devez également prévoir l’installation d’un solin. Voici les étapes à suivre.

Rassemblez le matériel nécessaire

La première attitude à adopter dans la pose d’un solin contre-mur consiste à réunir les équipements et accessoires de travail. Dans le lot des outils et fournitures indispensables à l’installation de cette bande figurent la perceuse visseuse, le ruban mètre et les ciseaux. À ceux-ci s’ajoutent la cisaille à métaux, le crayon et le solin toiture/murs.

Parmi les équipements de travail, vous retrouvez le harnais, la longe, la ligne de vie, l’échelle à rallonge et les points d’ancrage. En ce qui concerne les équipements de protection individuelle, vous devez vous munir notamment des vêtements de travail et des gants de protection. Les chaussures de sécurité antidérapantes, les casques et les masques de protection font également partie du matériel de sécurité.

Découvrir aussi  Comment nettoyer un canapé en cuir collant ?

Préparez le toit et le mur

Une fois équipé, vous pouvez alors apprêter les supports à étancher. Vous commencerez par le mur. À ce niveau, n’hésitez pas à adopter la technique de nettoyage courante à l’aide de l’eau chaude savonneuse.

Vous vous servirez d’un chiffon microfibre trempé pour faire des mouvements de tamponnage sur la surface du mur. En dehors de l’eau chaude savonneuse, vous avez la possibilité d’utiliser le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et l’ammoniaque. C’est aussi le cas de l’eau oxygénée, de l’alcool ménager et des cristaux de soude.

Après le mur, enchainez avec le toit. Ici, vous allez éliminer tous les débris ou les gouttières qui se trouvent sur votre toiture. Il y a plusieurs moyens disponibles pour le nettoyage du toit. Préférez la méthode au nettoyeur de haute pression. Elle est plus efficace, plus rapide et plus pratique.

Prenez les mesures du toit et du mur

Pour relever les dimensions de votre toit, vous êtes obligé d’accéder à ce dernier. Afin d’y parvenir, vous utiliserez la fenêtre intérieure de votre domicile si vous en avez. Dans le cas contraire, vous allez recourir à une échelle à rallonge pour prendre de la hauteur.

Faites preuve de prudence et n’hésitez pas à vous faire accompagner. Avec une toiture en carré ou en rectangle, vous prendrez les mesures au niveau des bords extérieurs. Intéressez-vous surtout à longueur et à la largeur de la toiture. Ces deux grandeurs vous permettront de trouver la superficie totale du toit.

Selon la conformation de votre haut, vous aurez à relever les dimensions d’autres structures telles que les faîtages et les lucarnes. Vous vous servirez du ruban mètre pour noter aussi en mètre la longueur et la largeur du mur.

Pour avoir la superficie en m² à ce niveau, vous allez également multiplier les deux valeurs. Une fois les mesures du toit et du mur trouvé, il vous reste à définir la longueur du solin requise pour l’opération. Vous couperez la bande au moyen d’une cisaille à métaux.

Découvrir aussi  Comment démonter une tête de robinet ?

Attardez-vous sur le collage du solin au mur

Avant de coller le solin, vous devez réaliser la cimentation. Elle consiste à appliquer une couche de ciment couvreur fine ou lisse sur la surface du mur. Le mélange est constitué du sable, de ciment et de l’eau.

Vous êtes libre de le réaliser vous-même ou vous choisirez d’acheter le mélange prêt à l’emploi. Pour appliquer la combinaison du sable et du ciment couvreur, vous utiliserez une brosse et vous partirez à chaque fois de haut en bas. Vous réaliserez les couches d’apprêt et de finition.

Pour mettre en place le solin sur le mur, vous allez faire un essai à blanc. Il consiste à positionner la bande sur le support dans le plan horizontal et à vérifier son adhérence. Ainsi, vous évitez les opérations approximatives.

Après les vérifications, enlevez le film de protection du solin et collez la bande sur le mur. Vous suivrez la même procédure pour collage du solin sur la toiture. Pour finir, vous vous attarderez sur la fixation de la bande au niveau des deux supports à étancher.

Ici, vous utiliserez soit des clous, des vis ou des chevilles. Vous assurez de cette façon le solide maintien du solin au mur et sur la toiture.

Cachez les joints

Les joints sont retrouvés en vertical, en horizontale et coin intérieur. Dans le premier cas, il s’agit d’une jonction entre deux plaques de plâtre côte à côte. Dans le deuxième cas, la jonction est toujours entre deux plaques, mais l’une est au-dessus de l’autre.

Dans le dernier cas, la jonction est située entre deux murs perpendiculaires. La procédure de couverture des joints varie en fonction du type de joint. Dans tous les cas, vous servirez du ruban adhésif à toile.

Quel est le prix d’un solin contre-mur ?

Le cout est un facteur indispensable à considérer dans le choix d’un solin contre-mur. Son tarif est fixé au mètre linéaire et dépend notamment de l’option de livraison.

Découvrir aussi  Comment moderniser un escalier en bois ?

Combien coute un solin contre-mur sans l’aide d’un professionnel ?

Deux solutions se présentent à vous pour installer le solin contre-mur. La première concerne une fourniture simple. Si vous souhaitez installer la bande de solins vous-même, c’est la meilleure option qui s’offre à vous.

Avec cette approche, vous n’avez pas besoin de gros budget. Lorsque vous optez pour la livraison simple, vous recevez le solin et les bavettes. Pour en bénéficier, vous dépenserez entre 15 et 20 euros suivant le mètre linéaire.

Combien coûte un solin contre-mur avec un couvreur ?

La deuxième possibilité d’achat d’un solin contre-mur implique une fourniture plus avancée. En plus de fournir les équipements et accessoires de travail, elle met à votre disposition des professionnels. Ce sont ces derniers qui feront l’installation de la bande de solins. Vous devez prévoir en moyenne entre 40 et 60 euros selon le mètre linéaire.

Le tarif d’un solin contre-mur avec un couvreur peut varier suivant plusieurs facteurs. Au nombre de ceux-ci figurent la longueur de la bande de solins muraux, la complexité du chantier et la durée des travaux. Le prix peut aussi varier suivant le type de couvreur, la qualité, le niveau de gamme et la quantité du solin.

Quels sont les inconvénients du solin contre-mur ?

Le solin mural présente de multiples inconvénients. Ils peuvent avoir de nombreuses conséquences sur la présentation extérieure d’un logement. Parmi les limites d’un solin mural se trouve là :

  • possibilité de réalisation des travaux complexes,
  • sensibilité à la corrosion,
  • la durabilité limitée,
  • Limite dans l’esthétisme.

Ces limites des solins muraux, qui en principe sont censés assurer l’étanchéité des anciennes couvertures, sont réalisées aujourd’hui en rénovation, dans le souci de remédier à ses inconvénients.

Des solutions sèches (solin de plomb ou zinc) facilitant la dilatation des ouvrages ont été également proposées par les professionnels. Des installations plus faciles, la réduction de poids et le démontage sans génération de déchets, ont été pensés dans cette logique.

À propos de l'auteur

Les matériaux, les couleurs, les textures, les motifs et les styles m'inspirent et j'adore rechercher des façons de créer une belle atmosphère dans chaque pièce. J'aime également partager mes idées avec les autres et trouver des conseils pour aider les gens à créer une atmosphère plus agréable chez eux.