Sami Gattoufi, un jeune artiste tunisien sélectionné par le Musée Rembrandt

Sami Gattoufi, un jeune artiste tunisien sélectionné par le Musée Rembrandt

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

À l'occasion du 350e anniversaire du décès de Rembrandt van Rijn (1606-1669), le musée Rijksmuseum à Amesterdam a lancé un appel aux artistes amateurs et professionnels pour rendre hommage à un des plus grands peintres de l'histoire de la peinture. Sélectionnée parmi 8000 candidatures, l'inspiration du jeune tunisien Sami Gattoufi a été particulièrement saluée dans l'exposition «Longue vie à Rembrandt».

Considéré comme le peintre de la beauté dont les oeuvres montrent la compassion et l’humanité, Rembrandt est l’un des plus importants artistes de l’école hollandaise. Une reconnaissance qui justifie pleinement les hommages réguliers qui lui sont accordés dans son pays et dans le monde.

Dans cette optique, une exposition baptisée « Long Live Rembrandt Exhibition » se tient du 15 juillet au 15 septembre prochain. En amont, un appel a candidatures a attiré des milliers de travaux qui s’inspirent de l’un des emblèmes du siècle d’or néerlandais. Une opportunité pour le jeune peintre tunisien, Sami Gattoufi, de faire valoir l’étendue de son talent.

Photo avec l’ambassadeur de la Tunisie aux Pays Bas

En effet, le jeune natif de Bizerte a décidé de peindre une oeuvre concentrée sur l’histoire de l’art et l’influence de Rembrandt dans l’art néerlandais. En guise de consécration, le tableau de Sami figure parmi les 575 oeuvres choisies et a mérité les félicitations appuyées de Pieter Roelofs. Ce dernier est à la tête de la section des tableaux de peinture et sculptures au Rijksmuseum.

Selon les termes de notre artiste, sa réalisation a nécessité plus de 200 heures d’efforts. Elle s’inspire de l’oeuvre « The Night Watch » de Rembrandt tout en substituant les soldats qui y apparaissent par quatre des plus grands peintres néerlandais de l’histoire. En l’occurrence, Rembrandt, Jan Steen, Carel Fabritius et Vincent Van Gogh. Sami précise qu’il a veillé à conserver la même technique d’utilisation de lumière, technique clair-obscur, déployée par son idole.

À découvrir aussi