BardoFest, votre nouveau rendez-vous culturel qui allie jazz, théâtre et cinéma

BardoFest, votre nouveau rendez-vous culturel qui allie jazz, théâtre et cinéma

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

La maturité d'un festival n'est pas une question d'années mais avant tout une affaire de grande passion pour l'art. La nouvelle manifestation culturelle au Bardo, BardoFest, en est le parfait exemple. En effet, ses instigateurs ont préparé un programme séduisant fait de musique, de cinéma et théâtre. Pour une première édition, on n'espérait pas autant et pourtant...

Symbole de l’effervescence culturelle que connaît le pays, le Bardo vient de se doter d’un festival aux grandes ambitions. Dans le théâtre en plein air de Dar Al Masrahi, les organisateurs ont rassemblé de belles affiches artistiques pour une douzaine de soirées.

La manifestation connaîtra plusieurs moments forts avec en premier volet, la présentation de la pièce « Don Quichotte » mise en scène par Chedly Arfaoui le vendredi 21 Juin. Ensuite, le grand succès public et critique « Dachra » est le grand rendez-vous cinématographique de Bardofest.

Enfin, le menu du Jazz au Bardo est digne des grands festivals de musique. Les quatre soirées concoctées mettent en avant de jeunes interprètes et compositeurs au talent exceptionnel. Ainsi, du 27 au 30 Juin, Najet Ounis, Omar El Ouaer, Amal Cherif et Ouassim Ben Rhouma vous donnent rendez-vous pour conclure en beauté le dernier axe du BardoFest.

Ciblant un large public, le festival mettra des billets au tarif symbolique d’un dinar. Rien de mieux pour démocratiser l’accès à la culture!

Quoi ?

BardoFest, du théâtre, cinéma et du Jazz

Quand ?

Du 19 au 30 Juin

Où ?

Théâtre plein air au Dar Al Masrahi

Plus d’infos sur l’événement ICI!

Programme détaillé du BardoFest du 19 au 30 Juin

Au Théâtre de Bardo 19 au 24 Juin

Mercredi 19 juin : Pièce de Mohamed Ali Kalîi

Jeudi 20 Juin : Match d’improvisation théâtrale par l’association Tunisienne d’improvisation Théatrale (L’ATIT)

Vendredi 21 Juin :  pièce “Don Quichotte” dans une mise en scène de Chedli Arfaoui

Samedi 22 Juin : Pièce de Lotfi Turki

Dimanche 23 Juin : pièce pour enfants  “Wahch al mamalik” (Le monstre des Mamelouks) de Mohsen Meddeb

CinéBardo du 24 au 26 Juin

Lundi 24 Juin: Film Dachra Abdelhamid Bouchnak

Mardi 25 juin  : Soirée de courts métrages avec 8 courts-métrages tunisiens
ليلة الفلم القصير ” – 8 أفلام تونسية قصيرة

Mercredi 26 Juin : Film EL Jaida de Salma Baccar

Jazz au bardo

Jeudi 27 Juin : La Troupe de Najet Ounis

Vendredi 28 Juin : La Troupe de Omar El Ouaer

Samedi 29 Juin : La Troupe de Amal Cherif

Dimanche 30 Juin : La Troupe de Ouassim ben Rhouma

À découvrir aussi
ideo

La maison de la culture de Mornag par Arké architectes: quand l’architecture contemporaine met en valeur le patrimoine!

La maison de la culture de Mornag par Arké architectes: quand l’architecture contemporaine met en valeur le patrimoine!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Projet inauguré en septembre 2018, la maison de la culture de Mornag est la réalisation de l’agence d’architecture tunisienne Arké. Un lieu de vie et de culture qui se démarque par son mariage réussi entre l’architecture contemporaine et la mise en valeur du patrimoine.

Ville située à la périphérie de Tunis, Mornag connaît son heure de gloire durant le protectorat français. Célèbre pour ses terres fertiles, elle s’est peu à peu développée anarchiquement sans vraiment laisser de place à des lieux de vie communs. C’est à partir de ce constat, qu’un concours national d’architecture fut lancé fin 2013 par le Ministère de la Culture pour essayer de donner vie à un espace dédié aux activités culturelles.

Le site choisi pour cette Maison de la Culture fut l’église de La Cebala de style néo-roman et construite en 1911. Désacralisée au moment du modus vivendi, signé le 10 juillet 1964, entre la république tunisienne et le Vatican, l’église a été cédé à l’état tunisien sous condition de la dédier à des activités culturelles. C’est ainsi que le programme du concours comprenait la restauration de l’église ainsi qu’une extension avec espaces d’exposition, une salle polyvalente, des clubs, une salle de projection…

Maison de la culture de Mornag © arKé

Début 2014, le concours fut remporté par l’agence d’architecture tunisienne Arké incarnée par Karim CHAABANE et Sélim ADHOUM. Un projet audacieux qui choisit de faire dialoguer un édifice à caractère patrimonial avec une extension à l’architecture contemporaine. Chacune de ces deux entités se nourrissant ainsi de l’autre. Car si cette ancienne église appartenait au paysage urbain de Mornag, elle en était presque oubliée et c’est le contraste saisissant entre ces deux bâtiments qui finalement l’a fait revivre. Réciproquement, ce « white cube » comme on tend à l’appeler est certes fonctionnel mais répond également à un besoin de la ville de se moderniser et à mettre en valeur de manière subtile la beauté architecturale de l’église, tel un tableau qui n’existerait pas sans un espace aux lignes épurées.

Nouveau lieu de culte culturel, la Maison de la culture de Mornag est un point d’ancrage dans la ville où le dialogue semble être restauré pour insuffler une fraiche dynamique à la jeunesse tunisienne.

Arké Architectes Associés Karim CHAABANE & Sélim ADHOUM Architectes
Collaborateurs : Chahine TOUMI – Moez JERIDI 
Client : Ministère des Affaires Culturelles 
Concours : 2014
Etude : 2014/2015
Réalisation : 2016/2018
Ingénieur structure : Alpha Engineering / Imed MEBAZAA
Ingénieur électricité : CBH / Hédi BATA
Ingénieur fluides : Polytec Consulting / Abdelhamid TOUIL
Entreprise générale : EGS
Eclairage artistique : Né à Tunis / Chamseddine MECHRI
Crédit photographique : © arKé

 

À découvrir aussi
ideo

Sorties ramadanesques : Où sortir ce week-end ?

Sorties ramadanesques : Où sortir ce week-end ?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Pour le dernier week-end du mois de Ramadan, vous aurez l'embarras du choix. Au menu, du cinéma, de la musique, du théâtre et plein d'expositions seront les ingrédients d'un programme richissime. Découvrez notre programme culturel pour ne rien manquer!

MUSIQUE

// Soirée de clôture de Saha Chribtek #3, les nuits festives du Ramadan

Quand? >>> Samedi 1er juin 2019 à 22h00

Où? >>> Le jardin du Goethe Institut

Quoi? >> Le concert expérimental par Jace Clayton aka Dj Rupture, DJ et artiste américain de musique électronique, qui sera accompagné par Hassan Wargui حسن ورگي, joueur de Banjo Amazigh du Maroc.

Plus d’infos, par ICI

EXPOSITIONS

//« Mirage d’Espoir», Des œuvres abordant la thématique de la migration par des approches différentes

Quand? >>> Jusqu’au 2 juin 2019 de 9h00 à 18h00 (Dimanche fermé)

Où? >>> Centre International de la Culture et des Arts – Palais El Abdelliya, rue Abdelaziz Chetioui, La Marsa

Quoi? >> Le projet Mirage d’espoir est conçu comme une rencontre méditerranéenne et un croisement de vision autour de la migration. 13 artistes représentant, outre la Tunisie, 10 pays méditerranéens se sont réunis à Tunis dans le cadre d’une résidence artistique en vue de produire des œuvres abordant la thématique de la migration par des approches différentes.

Plus d’infos, par ICI

CINÉMA

//Découvrez les films de ce week-end au CinéMadart!

Projection du film  »Dachra » d’Abdelhamid Bouchnak

Quand? >>> Samedi 1er Juin à 22h00.

Où? >>> CinéMadart

Quoi? >> Yasmine, étudiante en journalisme, et ses deux amis Walid et Bilel enquêtent sur l’affaire non élucidée Mongia, du nom d’une femme retrouvée mutilée vingt-cinq ans plus tôt qui est aujourd’hui internée, suspectée de sorcellerie. Leur enquête les conduit jusqu’à Dachra, village archaïque et menaçant, isolé dans la campagne tunisienne. Alors que l’inquiétant chef du village les invite à rester pour la nuit, Yasmine se retrouve mêlée aux lourds secrets de Dachra et n’a d’autre solution que de lutter pour sa survie.

Plus d’infos par ICI

Théâtre 

Evasion, de et avec Aziz Jebali

Quand? >>> Dimanche 2 Juin à 21h30.

Où? >>> El Teatro

Quoi? >> La planète 2.0 ressemble à la Terre sans sa bêtise et son antipathie. Mais vide de toute
vie humaine ! Pour ce, un casting est lancé pour meubler cette planète, sous la supervision d’un
« Expert en développement humain» ! Ce dernier démontre (avec humour) les causes de l’échec de vie sur Terre, présentant des alternatives de modèles humains terriennes ayant réussi leurs vies car ils en ont totalement zappé toute pensée de bonheur , la cause de tout malheur.

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
ideo

La comédie musicale, El Alia, s’invite à l’Institut Français de Tunisie

La comédie musicale, El Alia, s’invite à l’Institut Français de Tunisie

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Dans le cadre des soirées ramadanesques organisées par l'Institut français de Tunisie, Sous les étoiles, le spectacle 'Une nuit à Kasserine' animera la nuit du 30 mai. Le spectacle sera produit et présenté par l’Association 7ème dimension pour la culture et la citoyenneté de Kasserine.

Adapté d’un conte populaire intitulé « targ essid » (mélodie du lion), ce spectacle est un voyage dans les profondeurs du patrimoine kasserinois et mêle le théâtre, la danse, la percussion et le chant. Ils seront pas moins de 30 artistes et jeunes talents dans la cour de l’Institut Français de Tunisie.

L’association, la 7ème Dimension, qui produit et présente le spectacle a pour but de partager la culture sous ses différentes formes entre la musique, la danse et le théâtre. Elle compte à son actif la tenue et la participation à plus manifestations artistiques locales dont la troisième édition du festival des jeunes de Kasserine.

Quoi ?

Spectacle musical, El Alia.

Quand ?

Jeudi 30 Mai à 22h00

Où ?

L’institut français de Tunisie

Plus d’infos par ICI 

À découvrir aussi
ideo

Soirée ramadanesque du 22 mai: Où sortir ce soir?

Soirée ramadanesque du 22 mai: Où sortir ce soir?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Le rythme des manifestations s'accélère dans cette deuxième moitié du mois de Ramadan. Une aubaine pour découvrir la beauté de la nuit et l'effervescence des rues pour une immersion dans l'univers artistique de la ville de Tunis. Nous vous avons concocté un programme où tous les arts se côtoient entre le voyage musical, le théâtre, la poésie et le cinéma pour profiter de votre soirée ramadanesque du 22 mai.

MUSIQUE 

Quoi ?

Salatin Ettarab dans le cadre du festival de la Médina de Tunis

Quand ?

A 22h00

Où ?

Cité de la culture, Tunis

DETAILS : Fondée en 2000, la troupe syrienne d’Alep (nord-ouest de la Syrie) dont l’objectif est d’éterniser l’œuvre des grands maîtres du Tarab qui ont contribué à la sauvegarde de l’héritage musical arabe, s’emploie à faire revivre le tarab traditionnel des «Darawiches», et d’autres grands musiciens du tarab, comme Sabah Fakhri, Sabri Moudallal et Kamil Nassar.

Plus d’infos par ICI

CINÉMA

Ouverture du festival Ciné Social au Cinémadart

Quoi?

La projection en première nationale de ‘Génération Manich Msamah’.

Quand ?

A 22h00

Où?

CinéMadart

SYNOPSIS : Près de 5 ans après la destitution de Ben Ali, le président tunisien Caïd Essebsi présente un projet de loi d’amnistie des fonctionnaires et des hommes d’affaire impliqués dans des affaires de corruption. Sa proposition législative a de fortes chances de passer face à une opposition parlementaire faible et une rue épuisée par des années de contestation. Des jeunes venant d’horizons divers sont déterminés à lutter contre ce projet de loi. Ils se rassemblent sous l’étendard d’une campagne baptisée Manich Msamah (Je ne pardonne pas) afin de défendre la justice transitionnelle mais aussi l’équité et la lutte contre l’impunité. La bataille a duré plus de 2 ans et a fortement impacté un paysage politique enclin au réformisme par une dynamique révolutionnaire inédite.

Plus d’infos par ICI

THÉÂTRE

//« Carnage» de Hafsia Ghassen

Quoi ?

« Carnage» une pièce de théâtre de Hafsia Ghassen avec Ayadi Zied, Khelifi Emira, Ayari Issam et Youssfi Leïla.

Quand ?

A 21h30

Où ?

El Teatro, Avenue Ouled Haffouz le belvédère 1002 Tunis

SYNOPSIS : Une rencontre entre parents de deux enfants qui se sont bagarrés dans le square du quartier. Une rencontre dans le but de dissiper les malentendus de façon « amicale et civilisée ». Une rencontre qui vite tourne mal, les dents des enfants tombent et les masques de la politesse tombent… Qui pourra arrêter la machine de la violence qui habite notre quotidien ?…Qui pourra arrêter le Carnage ?

Plus d’infos par ICI

POÉSIE 

Le lanceur de dés – Concert poétique autour de Mahmoud Darwich

Quoi?

Spectacle poétique, visuel et musical autour de l’œuvre de Mahmoud Darwich.

Quand?

22h00.

Où?

Institut français de Tunisie

DÉTAILS : Questionnement sur l’identité et les jeux du destin, ce poème nous met devant la complexité de la définition et du caractère intrinsèque des rôles que nous pouvons jouer autour de nous. En mettant en scène et en musique cette prose, « Le Lanceur de Dés » veut suspendre, le temps d’une représentation, la réponse à cette question.

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
ideo

Sorties ramadanesques: Où Sortir ce week-end ?

Sorties ramadanesques: Où Sortir ce week-end ?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Du cinéma, de la musique, du théâtre et plein d'expositions seront les ingrédients d'un programme richissime pour ce week-end. Découvrez notre programme culturel pour ne rien manquer!

EXPOSITIONS

//« Carré De Roses Be Tounsi ?», Un bouquet de trente artisans sélectionnés par Be Tounsi

Quand? >>> Du 17 au 31 Mai de 10h00 à 18h00 puis de 21h00 à minuit

Où? >>> Bir Belhassen, Ariana

Quoi? >> Be Tounsi fait son entrée au mythique Festival des Roses de la ville de l’Ariana. Nous sommes allées cueillir pour vous un beau bouquet d’artisans, de créateurs, de designers et d’artistes qui rivaliseront d’ingéniosité pour vous offrir une superbe exposition. Chacun d’entre eux déclinera le thème floral dans sa spécialité, et plusieurs d’entre eux vous réservent une collection spéciale pour cette exposition. Le Carré de Roses Be Tounsi vous transportera dans un jardin fleuri, qui sent bon le printemps tunisien. Un rendez vous incontournable pour vos soirées ramadanesques.

Plus d’infos, par ICI

//« Toc Toc … Qui est là ?», la nouvelle exposition de Aïcha Zarrouk à la Musk and Amber gallery!

Quand? >>> Du 4 au 13 Mai

Où? >>> La Musk and Amber gallery

Quoi? >> Pour sa nouvelle exposition, Aïcha utilise une technique mixte de collages, travaillée avec des logiciels avant de les faire imprimer. Puis, elle les peint pour en exprimer un monde vif et coloré tout en révélant des histoires… Soyez au rendez-vous!

Plus d’infos, par ICI

CINÉMA

//Découvrez les films de ce week-end à CinéMadart!

Projection du film «The Dead Don’t Die» de Jim Jarmusch!

Quand? >>> Samedi 18 et Dimanche 19 Mai à 22h00.

Où? >>> CinéMadart

Quoi? >> «The Dead Don’t Die» est une est une comédie horrifique américaine écrite et réalisée par Jim Jarmusch.

SYNOPSIS : Dans la petite ville paisible de campagne de Centerville, les habitants sont attaqués par des zombies. Trois policiers et une mystérieuse Écossaise vont faire équipe pour tenter de les vaincre.

Plus d’infos par ICI

MUSIQUE

// Soirée Malouf et Chanson tunisienne dans le cadre du festival de la Médina de Tunis

Où? >> Dar Hussein

Quand? >> Samedi 18 mai à 22h00

Quoi? >> Cette soirée est un mariage entre deux écoles de musique à savoir la chanson traditionnelle tunisienne et le Malouf.

Plus d’infos par ICI

THÉÂTRE

//« La jeune fille et la mort» de Héla Ayed 

Quoi ?

« La jeune fille et la mort» une pièce de théâtre de Héla Ayed avec Héla Ayed, Abdel Hamid Bouchnak et Mouhamed Zarrami.

Quand ?

Dimanche 19 Mai à 21h30

Où ?

El Teatro, Avenue Ouled Haffouz le belvédère 1002 Tunis

SYNOPSIS : « La jeune fille et la mort » d’Ariel Dorfman adaptée au contexte Tunisien Dans un pays en période de convalescence démocratique, une femme croit reconnaître la voix de son bourreau. Un homme qui le destin a amené chez elle un soir par pur hasard. Elle décide alors de faire justice avec l’aide de son mari. Ce dernier se trouve dans une position délicate puisque qu’il occupe un poste politique de « justicier » dans cette phase transitoire. La relation d’un couple qui vit avec les fantômes du passé est mise à l’épreuve. On assiste à un renversement de situation et inversement des rôles entre victime et tortionnaire.

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
ideo

Soirée ramadanesque du 16 mai: Où sortir ce soir?

Soirée ramadanesque du 16 mai: Où sortir ce soir?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Découvrez la beauté de la nuit et de l'effervescence des rues pour une immersion dans l'univers artistique de la ville de Tunis. Nous vous avons concocté un programme où tous les arts se côtoient entre les chants mystiques, le théâtre et le cinéma pour profiter de votre soirée ramadanesque du 16 mai.

MUSIQUE ET CHANTS MYSTIQUES

Quoi ?

Kharja de Sidi Ben Arous au palais Khereddine dans le cadre du festival de la Médina de Tunis

Quand ?

A 22h00

Où ?

A partir de la mausolée de Sidi Ben Arous

Plus d’infos par ICI

CINÉMA

Quoi ?

Projection en plein air de  »L’auberge Espagnole », un film de Cédric Klapisch

 

Quand ?

A 22h00

Où ?

Institut français de Tunisie

SYNOPSIS : Xavier, un jeune homme de vingt-cinq ans, part à Barcelone pour terminer ses études en économie et apprendre l’espagnol. Cette langue est nécessaire pour occuper un poste, que lui promet un ami de son père, au ministère des finances. Mais pour ce faire, il doit quitter sa petite amie Martine, avec qui il vit depuis quatre ans. En Espagne, Xavier cherche un logement et trouve finalement un appartement dans le centre de Barcelone qu’il compte partager avec sept autres personnes. Chacun de ses co-locataires est originaire d’un pays différent.

Plus d’infos par ICI

THÉÂTRE

Quoi ?

Les Années folles عسكر الليل de Soufiane Ben Farhat

Quand ?

A 21h30

Où ?

Théâtre des Régions à la Cité de la Culture de Tunis

DETAILS : La pièce retrace des pans entiers des années 20 à travers la saga de quatre divas : Habiba Msika, Fethia Khairi, Chédia Rochdi et Hassiba Rochdi.

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
ideo

Sorties ramadanesques: Où Sortir ce week-end ?

Sorties ramadanesques: Où Sortir ce week-end ?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Du cinéma, de la musique, du théâtre et plein d'expositions seront les ingrédients d'un programme richissime pour ce week-end. Découvrez notre programme culturel pour ne rien manquer!

EXPOSITIONS

//« Toc Toc … Qui est là ?», la nouvelle exposition de Aïcha Zarrouk à la Musk and Amber gallery!

Quand? >>> Du 4 au 13 Mai

Où? >>> La Musk and Amber gallery

Quoi? >> Pour sa nouvelle exposition, Aïcha utilise une technique mixte de collages, travaillée avec des logiciels avant de les faire imprimer. Puis, elle les peint pour en exprimer un monde vif et coloré tout en révélant des histoires… Soyez au rendez-vous!

Plus d’infos, par ICI

// Ne manquez pas de voir la première exposition «Fish That Are Learning To Swim» à la Galerie El Birou !

Quand? >>> Du 27 avril au 12 Mai

Où? >>> Galerie El Birou (Sousse)

Quoi? >>« Fish That Are Learning To Swim » s’articulera sur l’être vulnérable, dépendant, fort, anxieux, naïf, amoureux, innocent, mélancolique, violent, déçu, ébloui, fragile, révolté, stupide que l’artiste a vu en elle et en ses amies. Deux périodes où l’innocence et la recherche de maturité se côtoient et l’artiste s’en inspire pour réincarner sa propre expérience sentimentale.

Plus d’infos par ICI

THÉÂTRE

//« 30 ans, Déjà» de Taoufik Jebali

Quoi ?

« 30 ans, Déjà» une pièce de théâtre de Taoufik Jebali

Quand ?

A 21h30

Où ?

El Teatro, Avenue Ouled Haffouz le belvédère 1002 Tunis

SYNOPSIS : Célébration théâtrale des 30 saisons artistiques de la fondation de l’espace d’art et de création : El Teatro – portée par des Artistes passionné.es d’El Teatro Studio – dans une écriture visuelle, où s’entre-mêlent l’ancien et le nouveau afin de réaliser de beaux moments de plaisir et d’enchantement, en musique, danse, théâtre, chant… « 30 ans déjà; quand une partie de notre imaginaire nous pousse à anticiper ce qui pourrait nous arriver quand l’illusion ou l’ennui nous submerge ; quand nous devenons cet insoutenable mélange fait de l’ambiguïté de l’autre et de nos propres hallucinations. C’est l’Art du possible dans la société de l’impossible, et l’Art de l’ironie dans le pays des lamentations. Cruel cadeau à ceux qu’on aime ! »

Plus d’infos par ICI

MUSIQUE

//Électro Btaihi invite les régions de Zied Zouari

Où? >> L’institut français de Tunisie

Quand? >> Samedi 11 mai à 22h00

Quoi? >>Dans le cadre de ses soirées  »Sous Les Étoiles », l’Institut français de Tunisie vous propose de découvrir le projet Électro Btaihi invite les régions emmené par le violoniste Zied Zouari : un projet où se mêlent rythmes tunisiens, polyrythmie indienne et jazz, à mi-chemin entre musique traditionnelle et musique underground.

Plus d’infos par ICI

CINÉMA

//Découvrez les films de ce week-end à CinéMadart!

Projection du film «Le Chant du Loup» de Antonin baudry !

Quand? >>> Samedi 11 et Dimanche 12 Mai à 22h00.

Où? >>> CinéMadart

Quoi? >> «Les éternels» est une fiction dramatique française avec Omar Sy – François Civil – Reda Kateb – Mathieu Kassovitz – Paula Beer.

SYNOPSIS : Enfin un grand film d’action français, écrit au cordeau, réalisé avec maestria et interprété par une éblouissante distribution, jusque dans les plus petits rôles.

Projection du film «La voie normale» d’Erige Sehiri

Quand? >>> Dimanche 12 Mai à 16h00.

Où? >>> CinéMadart

Quoi? >>Portrait de cheminots piégés dans la déchéance de la SNCFT. Un film choc qui dénonce une réalité insoutenable.

À découvrir aussi
ideo

Soirées ramadanesques: Où sortir ce soir?

Soirées ramadanesques: Où sortir ce soir?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

La nuit du 9 mai offre encore l'embarras de choix aux amateurs d'art pour profiter de leurs sorties ramadanesques. Nous vous avons concocté un programme où tous les arts se côtoient entre le théâtre, la musique et le cinéma pour profiter de cette soirée.

CINÉMA

Quoi ?

Projection en plein air de  »La graine et le mulet », un film de Abdellatif Kechiche

Quand ?

A 22h00

Où ?

L’institut français de Tunisie

SYNOPSIS : Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s’attachant à rester proche des siens, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d’inutilité. Une impression d’échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu’à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant.

THÉÂTRE

Quoi ?

« 30 ans, Déjà» de Taoufik Jebali

Quand ?

A 21h30

Où ?

El Teatro, Avenue Ouled Haffouz le belvédère 1002 Tunis

SYNOPSIS : Célébration théâtrale des 30 saisons artistiques de la fondation de l’espace d’art et de création : El Teatro – portée par des Artistes passionné.es d’El Teatro Studio – dans une écriture visuelle, où s’entre-mêlent l’ancien et le nouveau afin de réaliser de beaux moments de plaisir et d’enchantement, en musique, danse, théâtre, chant… « 30 ans déjà; quand une partie de notre imaginaire nous pousse à anticiper ce qui pourrait nous arriver quand l’illusion ou l’ennui nous submerge ; quand nous devenons cet insoutenable mélange fait de l’ambiguïté de l’autre et de nos propres hallucinations. C’est l’Art du possible dans la société de l’impossible, et l’Art de l’ironie dans le pays des lamentations. Cruel cadeau à ceux qu’on aime ! »

Musique

Quoi ?

Une soirée musicale animée par Les Voix du soleil sous la direction du grand maestro Slim Baccouche

Quand ?

A 21h30

Où ?

Palais Ennejma Ezzahra

À découvrir aussi
ideo

Soirées ramadanesques: Où sortir ce soir?

Soirées ramadanesques: Où sortir ce soir?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Profitez de la douceur du climat et de la beauté de la nuit pour une immersion dans l'univers artistique de la ville de Tunis. Nous vous avons concocté pour vous un programme où tous les arts se côtoient entre le théâtre, la musique, la danse et le cinéma pour meubler votre soirée ramadanesque du 8 mai.

A deux nuits du moment phare des nuits de Ramadan avec l’ouverture du festival de la Médina, le choix ne manque pas pour les amateurs de l’art. Nous vous offrons un aperçu des événements qui vous attendent pour la troisième soirée du mois de Ramadan.

CINÉMA

Découvrez le film de la soirée au CinéMadart!

Quoi ?

Projection de  »La voie normale », un film de Erige Sehiri

Quand ?

A 22h00

Où ?

Salle CinéMadart, Carthage

SYNOPSIS : Les cheminots tunisiens affectés à la ligne n°1 la surnomment LA VOIE NORMALE, car c’est la seule construite selon les normes internationales. Ironiquement, c’est aussi la plus délaissée et détériorée du réseau. Les accidents sont fréquents et les vies des passagers et des employés sont en danger. Aux commandes des locomotives, Ahmed, Afef, Issam, Abee et Najib sont acteurs et témoins du difficile processus de transformation des chemins de fer tunisiens et par extension de la société post-révolutionnaire tunisienne dans son ensemble. En dénonçant l’incompétence et la corruption, ce film célèbre la dignité, l’espoir et la résilience.

THÉÂTRE

Quoi ?

« Don Quichotte, céder le passage » de Chedli Arfaoui

Quand ?

A 21h30

Où ?

Théâtre des Jeunes Créateurs à la Cité de la Culture de Tunis

Mise en scène et dramaturgie et scénographie de Chedli Arfaoui, interprétée par Abdelkader Ben Said, Moncef Anjki avec une création musicale de Houcem Turki, mapping de Youssef Chikhaoui, éclairage de Ali Hlali et un décor de Ala Bessaidi et le Centre National des Arts de la Marionnette.

MUSIQUE, DANSE ET CHANT

Quoi ?

Soirée soufie, Nuit Mystique présentée par Rana Gorgani

Quand ?

A 22h00

Où ?

L’institut français de Tunisie

Au Programme

Première partie

Musique soufie d’Iran avec les participantes des ateliers de danse soufie en Tunisie

Deuxième partie

Rana Gorgani (danse) et Zeki Çölas (chant et saz) Danse soufie et musique alévi (Turquie)

À découvrir aussi
ideo

Soyez au rendez-vous pour la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC)!

Soyez au rendez-vous pour la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC)!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le 8 Décembre 2018 débutera la 20ème édition des journées théâtrales de Carthage (JTC) qui se poursuivra jusqu’au 16 Décembre 2018. Cette édition qui marque les 35 ans d’existence de ce festival, s’articulera autour de la mémoire et de l’histoire de ce dernier. On vous dit plus sur cette nouvelle édition des JTC!

Du 8 au 16 Décembre 2018 se déroulera la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC). Devenues annuelles depuis 2015, les JTC représentent un festival pionnier en Afrique et dans le monde Arabe. Pour cette édition anniversaire dirigée par Hatem Derbel, les organisateurs ont préparé une programmation des plus riches s’ordonnant autour de la mémoire de ce festival. Des colloques et des rencontres avec la présence de nombreux invités internationaux seront au rendez-vous.

39 pays vont participer à cette édition, dont 11 pays arabes. La Palestine sera la pays invité d’honneur. Neuf pièces théâtrales sont programmées en compétition officielle dont deux tunisiennes et deux africaines. Le programme prévoit également seize pièces de théâtre pour les enfants ainsi que cinq pièces pour les prisonniers dans plusieurs établissements carcéraux.

En plus des théâtres et espaces culturels dans les différentes régions de la Tunisie, les prestigieux théâtres de la cité de la culture de Tunis vont accueillir les JTC pour la 1ère fois!

Pour découvrir tout le programme des JTC et en savoir sur cet évènement, cliquez ici!

 

 

À découvrir aussi
ideo

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Situé en plein cœur de l’Avenue Habib Bourguiba, le théâtre municipal de Tunis vient de fêter le 20 Novembre 2018 son 116ème anniversaire. Ideo Magazine vous fait découvrir l’histoire de ce théâtre qui a été édifié il y’a plus d’un siècle.

// Le théâtre municipal de Tunis, un superbe édifice de style Art nouveau!

Inauguré en 1902, le théâtre municipal de Tunis fut appelé à cette époque le «Casino municipal de Tunis», et vite surnommé «la bonbonnière Resplendy». Il a été conçu dans un style Art nouveau par l’architecte de la famille Beylicale, auteur de nombreux autres bâtiments de Tunis, Jean-Émile Resplandy. La construction de ce théâtre, le plus célèbre des théâtres de la Tunisie moderne, a été financée par la municipalité de Tunis. L’architecture imposante de cet édifice est dotée d’une façade très riche, dont le haut-relief représentant Apollon entouré des muses de la Poésie et du Drame, fut créée par le sculpteur français Jean-Baptiste Belloc.

Le théâtre n’a pas toujours été sous sa forme actuelle. Il y’a eu effectivement une 1ère version du théâtre municipal de Tunis, moins importante en termes de capacité d’accueil. En effet, l’ancien édifice ne pouvait accueillir qu’environ 856 places, mais il a été démoli en 1909 pour être remplacé par le théâtre qu’on connait aujourd’hui, et qui peut accueillir jusqu’à 1350 sièges, déployé sur quatre niveaux (orchestre, balcon, mezzanine et galerie). La nouvelle salle, dont seule la façade extérieure est laissée intacte, fut inaugurée à nouveau en 1911.

AU début des années 2000, ce théâtre municipal de Tunis a été rénové à l’occasion de son centième anniversaire.

// Les plus grands artistes tunisiens, arabes et internationaux se sont produits sur sa scène!

Des artistes de renommée internationale ainsi que de grands opéras se sont produits sur la scène du théâtre municipal de Tunis. Des vedettes d’alors comme Georges Abiadh, Youssef Wahbi, Zaki Tulayewet, et aussi le fameux chanteur Farid El Atrach ainsi que l’icône de la danse orientale Samia jamel ont performé dans ce théâtre.

Durant les années 60, le théâtre municipal de Tunis a accueilli les créations à grand succès de Ali Ben Ayed et de la troupe de la ville de Tunis qu’il dirigeait. Et pendant la fin du dernier siècle, ce théâtre a pu suivre l’évolution du théâtre tunisien et mondial, en accueillant les nouvelles formes artistiques. Ce théâtre municipal a également accueilli la 9ème édition du festival du rire, ainsi que l’ouverture des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) pendant de nombreuses années.

À découvrir aussi
ideo

On fait quoi ce week-end?

On fait quoi ce week-end?

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Vous ne savez pas quoi faire ce week-end du samedi 15 et du dimanche 16 septembre 2018? Ideo magazine a sélectionné pour vous le meilleur des sorties culturelles!

//CinéMadart

Samedi 8 septembre 2018

19h00. «La révolution est là» de Teycir Ben Naser.

21h00. «A CIAMBRA» de Jonas Carpignano.

Dimanche 9 septembre 2018

19h00. «A CIAMBRA» de Jonas Carpignano.

21h00. «La révolution est là» de Teycir Ben Naser.

Pour en savoir plus c’est par ici.

//«Viv’Art’ Tunis»: première édition de la semaine de la création contemporaine tunisienne à Paris

Quand? Du 11 au 16 septembre 2018.

Où? Au théâtre de Ménilmontant, à l’Ecole Internationale de la Culture et des marchés de l’Art l’I.E.S.A et au Point Ephémère à Paris

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

//Le Lemon tour

Quand? Les 15 et 16 septembre 2018.

Où? À Carthage, La Marsa et le Kram

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

// Clean Up Day

Quand? 15 septembre 2018.

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

À découvrir aussi
ideo

La Goulette vous invite à la 44ème édition de son festival méditerranéen!

La Goulette vous invite à la 44ème édition de son festival méditerranéen!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 20 juillet au 11 août 2018, la célèbre ville de la Goulette organise son 44ème festival de la méditerranée. Ideo magazine vous dévoile le programme de cet événement qui réunira théâtre, danse et musique.

Pour cette 44ème édition du festival Méditerranéen à la Goulette, se sont au total 23 soirées de musique, de théâtre et de danse qui rythmeront les nuits d’El Karraka.

//20 juillet

La troupe nationale de musique sous la direction de Mohamed Lassoued et la participation de Slah Mosbah

//21 juillet

Pièce de théâtre «Mammamia» de Jalel Saadi

//22 juillet

Show avec le duo Najha Jamel et Sahbi Chiir

//23 juillet

Pièce de théâtre «la petite sirène Mayar»

//24 juillet

L’artiste américaine Aluya Cycon

//25 juillet

Spectacle «Khadhra» de Hafedh Khlifa

//26 juillet

Concert sous la houlette du Maestro Mondher Tammar

//27 juillet

Comédie musicale «Le royaume de l’amour» de Monia Bejaoui

//28 juillet

Concert de chant populaire avec Walid Ettounsi

//29 juillet

Pièce de théâtre «Mme Kenza» de Wajiha Jendoubi

//30 juillet

Théâtre avec «Des femmes dans l’amour et la résistance» de Fethi Akkari

//31 juillet

Spectacle chorégraphique avec le groupe de SihemBelkhodja

//1er août

Pièce «Mouatenfawq el 3ada» de Hassine Mahnouch

//02 août

Concert de musique avec Mohamed Ben Slama

//03 août

Pièce «FarkaSaboun» de Moez Ettoumi

//04 aout

«Mouchmawjoud» de Karim Gharbi

//05 août

Pièce de théâtre pour enfants de Jamel Madani

//06 août

Soirée rap avec Balti et Hammouda

//07 août

Pièce de théâtre «Lui et elle» de Habib Ghzel

//08 août

Pièce de théâtre «Esser9a Halal» de Zouhaier Erraies

//09 août

Concert d’Olfa Ben Romdhane

//10 août

«La nuit de la Goulette», production des clubs culturels de la Goulette

//11 aout

Spectacle «Foundou» de Nawfel Aissa

Quand? Du 20 juillet au 11 août 2018.

Où? Au fort de la Goulette (Karraka).

Pour en savoir plus c’est par ici.

À découvrir aussi
ideo

3 bonnes raisons d’aller au festival international de Dougga!

3 bonnes raisons d’aller au festival international de Dougga!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Situé dans la délégation de Téboursouk au Nord-Ouest de la Tunisie, le site de Dougga est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. S’apprêtant à accueillir son célèbre festival international, ideo magazine vous propose de découvrir 3 choses incontournables à voir et à faire à Dougga.

// Dougga, richesse d’un site archéologique

Le site archéologique de Dougga, perché sur le sommet d’une colline à 571m d’altitude, domine la vallée fertile de l’oued Khalled. Couvrant une superficie d’environ 75 hectares il est considéré comme le site africo-romaine le mieux conservée de toute l’Afrique du Nord. Ses ruines impressionnantes encore visibles aujourd’hui illustrent de manière exceptionnelle ce qu’était la vie quotidienne dans l’Antiquité. Ses vestiges comme le Théâtre, le Forum, le capitole, le Temple de Caelestis, ou encore la maison du trifolium témoignent de plus de 17 siècles d’histoire.

//Le festival International de Dougga, un des plus anciens festivals de Tunisie

Prévue du 19 juillet au 05 août 2018, la 42ème édition du festival international de Dougga qui se déroulera sur la scène du théâtre romain réunira des spectacles de musique et de théâtre pour le plus grand bonheur des spectateurs. Au programme, un one man show de Mme Kenza, un concert de The Gipsy Mundo Nuevo, du duo Yuma, de Sabri Mosbeh ou encore la pièce de théâtre «Malla 3ila».

حصريا جديد أمينة فاخت – سلطانة غرام

حصريا جديد أمينة فاخت – سلطانة غرامRéservez vos places dès maintenant !!La grande diva amina fakhet retrouve son public après une absence de 10 ans. Amina Fakhet Amina Fakhet / أمينة فاختAmina Fakhet – [Ticket : 25 DT]https://goo.gl/PgbjDS

Publiée par Festival International De Dougga sur Mercredi 18 juillet 2018

Pour en savoir plus c’est par ici.

//Une ville située non loin du Kef

En allant jusqu’à Dougga, vous trouverez non loin de là la ville du Kef, autre lieu incontournable de Tunisie qu’il faut absolument visiter. Avec sa table de jugurtha, son barrage Mellègue, sa basilique Saint-Pierre du Kef et sa Qasbah vous découvrirez des lieux qui font la richesse et l’histoire du pays.

Pour en savoir plus c’est par ici.

 

À découvrir aussi
ideo

Layeli El Abdelliya 2018: découvrez le programme de cette 7ème édition!

Layeli El Abdelliya 2018: découvrez le programme de cette 7ème édition!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 6 au 22 juillet 2018, le palais El Abdelliya situé à La Marsa accueille la 7ème édition du festival Layeli El Abdelliya. Ideo magazine vous propose de découvrir les 15 spectacles de chant, de danse et de théâtre proposé au public.

Dirigé cette année par l’actrice Wahida Dridi, le festival Layeli El Abdelliya 2018 vous propose de vivre des nuits d’été au rythme du chant, de la danse et du théâtre. Au programme, des concerts animés par Zohra Lajnef, Amina Srarfi, Hela Melki et Ibrahim Bahloul. Ou encore les pièces de théâtre «Mamma Mia» de Jalleddine Saadi et «Ichad ya layem» de Abdelaziz Meherzi.

Où? Au palais El Abdelliya situé à La Marsa.

Quand? Du 6 au 22 juillet 2018.

Pour en savoir plus c’est par ici.

À découvrir aussi
ideo

Festival international de Hammamet: découvrez le programme!

Festival international de Hammamet: découvrez le programme!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 8 juillet au 18 août 2018, la ville de Hammamet vibrera au rythme de la 54ème édition de son festival international. Danse, musique et poésies, ideo magazine vous dévoile le programme de cet événement culturel incontournable.

Pendant 20 jours, la mythique villa Dar Sebastian accueillera le festival international de Hammamet. Au rendez-vous, des dizaines d’artistes tunisiens et étrangers qui présenteront 44 spectacles du 8 juillet au 18 août. Mounira Mnif, première dame désignée à la tête du festival, promet une édition qui rimera avec « audace, fraicheur et nouveautés»! Le slogan de cette 54ème édition? «Hammamet, pour les amoureux de la vie»!

8 juillet

Ouverture avec la pièce “Peur(s)” de Jalila Baccar et Fadhel Jaibi

10 juillet

“Hors villes” de Bahri Ben Yahmed

11 juillet

Pièce “El Harba” (La fuite) de Ghazi Zaghbani

12 juillet

“Feh el anbar” de Zied Gharsa

13 juillet

Pièce” El Kadimoun” de Sami Nasri

14 juillet

Concert Supersonic de Thomas De Pourquery

17 juillet

Soirée reggae avec le groupe “The Indignation”

19 juillet

Marcel et Rami Khalifa

20 juillet

Projection du film “On the milky-way road” d’Emir Kusturica

21 juillet

Concert musical avec le musicien serbe Emir Kusturica

22 juillet

Soirée de l’artiste libanaise Jahida Wehbe

24 juillet

Pièce italienne “La Joie”

25 juillet

Spectacle “On aime le pays” de Mohamed Hedi Agrebi et Yasser Jradi

26 juillet

Concert musical africain d’Omar Sosa, Seckou Keita et Gustavo Ovalles

27 juillet

Concert malouf “Min Ennawa”

27 juillet

Concert de Nour Harkati et le groupe “Aytma”

28 juillet

Concert de l’artiste syrienne Faia Younan

29 juillet

Pièce tunisienne “Entre vie et mort” de Hela Ayed

30 juillet

Spectacle chorégraphique “Seul Solo” de Imed Jemaa / Spectacle de musique/danse tuniso-français “Bnet Wasla ”

31 juillet

Concert de Hiba Taouji et Oussema Rahbani

1er août

Pièce “Freedom House” de Chedly Arfaoui

02 août

Concert de l’espagnol Carlos Nunez

03 août

Spectacle du groupe égyptien “wost el balad”

04 août

Spectacle “Révolution des oiseaux” de Mounir Troudi

06 août

Soirée de poésie avec “La nuit des poètes”

07 août

Spectacle espagnol “Catedral”

08 août

Concert tunisien “Aroug” de Badreddine Dridi

“Maqam Road” de Zied Zouari

09 août

Concert africain avec Dobet Gnahoré

10 août

Spectacle musical “Nerdesten”

Concert algérien avec Sofiane Saidi et Mazalda

11 août

Concert du Portugal “Camané”

12 août

Pièce de Majd Mastoura “Moi plusieurs”

13 août

Concert de Chahrazed Hlel

14 août

“Dendri” de Mohamed Khachnaoui

Concert du duo rock folk “YUMA” de Ramy Zoghlami et Sabrine Jenhani

16 août

“Ré-existence” de Nawel Skandrani

18 août

Clôture avec Ghalia Ben Ali

Le site internet du Festival international de Hammamet, c’est ici. 

À découvrir aussi
ideo

«Ré-existence», le spectacle de danse de Nawel Skandrani clôture le festival de Ramallah au Rio

«Ré-existence», le spectacle de danse de Nawel Skandrani clôture le festival de Ramallah au Rio

ÉCRIT PAR Edia Lesage

La clôture du festival de danse contemporaine de Ramallah (R.C.D.F) du 19 au 29 avril 2018 devait être assurée par la création de Nawel Skandrani «Ré-existence». Faute de visa, la compagnie n’a pu s’y produire. En accord avec le directeur du festival, Khaled Elayyan qui rend hommage à Nawel dans la vidéo ci-dessous, il a été décidé que le spectacle aurait lieu à Tunis au ciné Théâtre «le Rio».

«Ré-existence» est un spectacle scénique, complet, délicat et poétique qui combine danse, théâtre, vidéo, photographie, musique et écriture et a enchanté le public venu nombreux. Il a aussi attiré l’attention de programmeurs de capitales européennes, ce qui laisse espérer que cette création tunisienne pourra voyager à l’étranger.

«Ré-existence» est un néologisme: Il est constitué de deux mots: «résistance» et  «existence». Pour Nawel, danseuse et chorégraphe reconnue qui a notamment dirigé l’éphémère Ballet National il y a quelques années il ne peut pas y avoir existence sans résistance. On résiste pour vivre et non pas pour survivre.

Sur scène, nous voyons vivre des individus aux personnalités multiples qui nous font partager leurs vies et leurs aspirations, leurs rêves, leurs sentiments et leur résistance à travers la danse.

Parfois ces personnalités se regroupent et se disputent, s’aiment, se reconnaissent puis se séparent pour raconter, chacune son tour puis toutes ensemble, leur combat.

Le choix d’un théâtre dépouillé et blanc a permis de laisser la place à la musique, à la danse, à la parole, à la sculpture des corps comme sur une page blanche dans laquelle les costumes des danseurs étaient du reste minimalistes ; «Ils auraient pu être nus», dit Nawel.

Le fond de scène et le sol sont des supports visuels de vidéos de réinterprétation ou de mise en perspective de ce qui se joue. Ces images lentes et aquatiques réalisées par Sergio Gazzo contribuent très fortement à la qualité d’ensemble du spectacle de même que la performance de Jawhar Basti dont la guitare et la voix donnent le rythme et la cadence.

Pour cette performance, Nawel a réuni sur scène des personnes qui ne se connaissaient pas auparavant et qui donnent l’impression, pourtant, de former une compagnie.

«Ré-existence» a pour vocation de tourner à travers la Tunisie. Le 27 juin, il participera à la première édition des Journées Chorégraphiques de Carthage (26 juin/1er juillet). Il est candidat pour participer aux festivals de Carthage et de Hammamet.

L’équipe:

Chorégraphie et Direction Artistique: Nawel Skandrani

Musique et Direction d’acteurs: Jawhar Basti

Vidéo: Sergio Gazzo

Collaboration Artistique: David Brown

Avec (par ordre alphabétique): Houssemeddine Achouri, Haroun Ayari, Achraf Ben Hadj M’barek, Meriem Ben Hamida, Nadia Boussetta, Moayed Ghazouani, Sarra Mokaddem, Malek Zouaïdi

Lumières: Sabri Atrous/Costumes: Nabila Chérif/Scénographie: Malek Ben Khalifa/Production Designer: Sergio Gazzo/Direction Technique: Mich/Communication: Ahlem Ghayaza/Production Exécutive: Malek Ben Khalifa/Régie Plateau, Son et Vidéo: Karama Sayadi/Régie Lumières: Mohamed-Salah Madani/Photos et e-communication: Hend Tekaya

Trailer via ce lien ICI!

Hommage de Khaled Elayyan:

Message de Khaled Elayyan, le directeur du Festival de Danse Contemporaine de Ramallah (RCDF 2018)

Message de Khaled Elayyan, le directeur du Festival de Danse Contemporaine de Ramallah (RCDF 2018).K. Elayyan nous parle de la programmation de "Ré-Existence", qui était prévue ce soir au Palais de la Culture de Ramallah, et qui a dû être annulée à cause des autorités israéliennes.Venez ce soir à 20h00 au ciné-théâtre Le Rio, nous présenterons "Ré-Existence" en hommage à nos amis artistes palestiniens.Vive la Palestine, vive la Tunisie, vive la Danse!

Publiée par Ré-Existence sur samedi 28 avril 2018

 

À découvrir aussi
ideo