Soyez au rendez-vous pour la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC)!

Soyez au rendez-vous pour la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC)!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le 8 Décembre 2018 débutera la 20ème édition des journées théâtrales de Carthage (JTC) qui se poursuivra jusqu’au 16 Décembre 2018. Cette édition qui marque les 35 ans d’existence de ce festival, s’articulera autour de la mémoire et de l’histoire de ce dernier. On vous dit plus sur cette nouvelle édition des JTC!

Du 8 au 16 Décembre 2018 se déroulera la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC). Devenues annuelles depuis 2015, les JTC représentent un festival pionnier en Afrique et dans le monde Arabe. Pour cette édition anniversaire dirigée par Hatem Derbel, les organisateurs ont préparé une programmation des plus riches s’ordonnant autour de la mémoire de ce festival. Des colloques et des rencontres avec la présence de nombreux invités internationaux seront au rendez-vous.

39 pays vont participer à cette édition, dont 11 pays arabes. La Palestine sera la pays invité d’honneur. Neuf pièces théâtrales sont programmées en compétition officielle dont deux tunisiennes et deux africaines. Le programme prévoit également seize pièces de théâtre pour les enfants ainsi que cinq pièces pour les prisonniers dans plusieurs établissements carcéraux.

En plus des théâtres et espaces culturels dans les différentes régions de la Tunisie, les prestigieux théâtres de la cité de la culture de Tunis vont accueillir les JTC pour la 1ère fois!

Pour découvrir tout le programme des JTC et en savoir sur cet évènement, cliquez ici!

 

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Situé en plein cœur de l’Avenue Habib Bourguiba, le théâtre municipal de Tunis vient de fêter le 20 Novembre 2018 son 116ème anniversaire. Ideo Magazine vous fait découvrir l’histoire de ce théâtre qui a été édifié il y’a plus d’un siècle.

// Le théâtre municipal de Tunis, un superbe édifice de style Art nouveau!

Inauguré en 1902, le théâtre municipal de Tunis fut appelé à cette époque le «Casino municipal de Tunis», et vite surnommé «la bonbonnière Resplendy». Il a été conçu dans un style Art nouveau par l’architecte de la famille Beylicale, auteur de nombreux autres bâtiments de Tunis, Jean-Émile Resplandy. La construction de ce théâtre, le plus célèbre des théâtres de la Tunisie moderne, a été financée par la municipalité de Tunis. L’architecture imposante de cet édifice est dotée d’une façade très riche, dont le haut-relief représentant Apollon entouré des muses de la Poésie et du Drame, fut créée par le sculpteur français Jean-Baptiste Belloc.

Le théâtre n’a pas toujours été sous sa forme actuelle. Il y’a eu effectivement une 1ère version du théâtre municipal de Tunis, moins importante en termes de capacité d’accueil. En effet, l’ancien édifice ne pouvait accueillir qu’environ 856 places, mais il a été démoli en 1909 pour être remplacé par le théâtre qu’on connait aujourd’hui, et qui peut accueillir jusqu’à 1350 sièges, déployé sur quatre niveaux (orchestre, balcon, mezzanine et galerie). La nouvelle salle, dont seule la façade extérieure est laissée intacte, fut inaugurée à nouveau en 1911.

AU début des années 2000, ce théâtre municipal de Tunis a été rénové à l’occasion de son centième anniversaire.

// Les plus grands artistes tunisiens, arabes et internationaux se sont produits sur sa scène!

Des artistes de renommée internationale ainsi que de grands opéras se sont produits sur la scène du théâtre municipal de Tunis. Des vedettes d’alors comme Georges Abiadh, Youssef Wahbi, Zaki Tulayewet, et aussi le fameux chanteur Farid El Atrach ainsi que l’icône de la danse orientale Samia jamel ont performé dans ce théâtre.

Durant les années 60, le théâtre municipal de Tunis a accueilli les créations à grand succès de Ali Ben Ayed et de la troupe de la ville de Tunis qu’il dirigeait. Et pendant la fin du dernier siècle, ce théâtre a pu suivre l’évolution du théâtre tunisien et mondial, en accueillant les nouvelles formes artistiques. Ce théâtre municipal a également accueilli la 9ème édition du festival du rire, ainsi que l’ouverture des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) pendant de nombreuses années.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

On fait quoi ce week-end?

On fait quoi ce week-end?

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Vous ne savez pas quoi faire ce week-end du samedi 15 et du dimanche 16 septembre 2018? Ideo magazine a sélectionné pour vous le meilleur des sorties culturelles!

//CinéMadart

Samedi 8 septembre 2018

19h00. «La révolution est là» de Teycir Ben Naser.

21h00. «A CIAMBRA» de Jonas Carpignano.

Dimanche 9 septembre 2018

19h00. «A CIAMBRA» de Jonas Carpignano.

21h00. «La révolution est là» de Teycir Ben Naser.

Pour en savoir plus c’est par ici.

//«Viv’Art’ Tunis»: première édition de la semaine de la création contemporaine tunisienne à Paris

Quand? Du 11 au 16 septembre 2018.

Où? Au théâtre de Ménilmontant, à l’Ecole Internationale de la Culture et des marchés de l’Art l’I.E.S.A et au Point Ephémère à Paris

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

//Le Lemon tour

Quand? Les 15 et 16 septembre 2018.

Où? À Carthage, La Marsa et le Kram

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

// Clean Up Day

Quand? 15 septembre 2018.

Pour en savoir plus sur l’événement c’est par ici. 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La Goulette vous invite à la 44ème édition de son festival méditerranéen!

La Goulette vous invite à la 44ème édition de son festival méditerranéen!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 20 juillet au 11 août 2018, la célèbre ville de la Goulette organise son 44ème festival de la méditerranée. Ideo magazine vous dévoile le programme de cet événement qui réunira théâtre, danse et musique.

Pour cette 44ème édition du festival Méditerranéen à la Goulette, se sont au total 23 soirées de musique, de théâtre et de danse qui rythmeront les nuits d’El Karraka.

//20 juillet

La troupe nationale de musique sous la direction de Mohamed Lassoued et la participation de Slah Mosbah

//21 juillet

Pièce de théâtre «Mammamia» de Jalel Saadi

//22 juillet

Show avec le duo Najha Jamel et Sahbi Chiir

//23 juillet

Pièce de théâtre «la petite sirène Mayar»

//24 juillet

L’artiste américaine Aluya Cycon

//25 juillet

Spectacle «Khadhra» de Hafedh Khlifa

//26 juillet

Concert sous la houlette du Maestro Mondher Tammar

//27 juillet

Comédie musicale «Le royaume de l’amour» de Monia Bejaoui

//28 juillet

Concert de chant populaire avec Walid Ettounsi

//29 juillet

Pièce de théâtre «Mme Kenza» de Wajiha Jendoubi

//30 juillet

Théâtre avec «Des femmes dans l’amour et la résistance» de Fethi Akkari

//31 juillet

Spectacle chorégraphique avec le groupe de SihemBelkhodja

//1er août

Pièce «Mouatenfawq el 3ada» de Hassine Mahnouch

//02 août

Concert de musique avec Mohamed Ben Slama

//03 août

Pièce «FarkaSaboun» de Moez Ettoumi

//04 aout

«Mouchmawjoud» de Karim Gharbi

//05 août

Pièce de théâtre pour enfants de Jamel Madani

//06 août

Soirée rap avec Balti et Hammouda

//07 août

Pièce de théâtre «Lui et elle» de Habib Ghzel

//08 août

Pièce de théâtre «Esser9a Halal» de Zouhaier Erraies

//09 août

Concert d’Olfa Ben Romdhane

//10 août

«La nuit de la Goulette», production des clubs culturels de la Goulette

//11 aout

Spectacle «Foundou» de Nawfel Aissa

Quand? Du 20 juillet au 11 août 2018.

Où? Au fort de la Goulette (Karraka).

Pour en savoir plus c’est par ici.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

3 bonnes raisons d’aller au festival international de Dougga!

3 bonnes raisons d’aller au festival international de Dougga!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Situé dans la délégation de Téboursouk au Nord-Ouest de la Tunisie, le site de Dougga est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. S’apprêtant à accueillir son célèbre festival international, ideo magazine vous propose de découvrir 3 choses incontournables à voir et à faire à Dougga.

// Dougga, richesse d’un site archéologique

Le site archéologique de Dougga, perché sur le sommet d’une colline à 571m d’altitude, domine la vallée fertile de l’oued Khalled. Couvrant une superficie d’environ 75 hectares il est considéré comme le site africo-romaine le mieux conservée de toute l’Afrique du Nord. Ses ruines impressionnantes encore visibles aujourd’hui illustrent de manière exceptionnelle ce qu’était la vie quotidienne dans l’Antiquité. Ses vestiges comme le Théâtre, le Forum, le capitole, le Temple de Caelestis, ou encore la maison du trifolium témoignent de plus de 17 siècles d’histoire.

//Le festival International de Dougga, un des plus anciens festivals de Tunisie

Prévue du 19 juillet au 05 août 2018, la 42ème édition du festival international de Dougga qui se déroulera sur la scène du théâtre romain réunira des spectacles de musique et de théâtre pour le plus grand bonheur des spectateurs. Au programme, un one man show de Mme Kenza, un concert de The Gipsy Mundo Nuevo, du duo Yuma, de Sabri Mosbeh ou encore la pièce de théâtre «Malla 3ila».

حصريا جديد أمينة فاخت – سلطانة غرام

حصريا جديد أمينة فاخت – سلطانة غرامRéservez vos places dès maintenant !!La grande diva amina fakhet retrouve son public après une absence de 10 ans. Amina Fakhet Amina Fakhet / أمينة فاختAmina Fakhet – [Ticket : 25 DT]https://goo.gl/PgbjDS

Publiée par Festival International De Dougga sur Mercredi 18 juillet 2018

Pour en savoir plus c’est par ici.

//Une ville située non loin du Kef

En allant jusqu’à Dougga, vous trouverez non loin de là la ville du Kef, autre lieu incontournable de Tunisie qu’il faut absolument visiter. Avec sa table de jugurtha, son barrage Mellègue, sa basilique Saint-Pierre du Kef et sa Qasbah vous découvrirez des lieux qui font la richesse et l’histoire du pays.

Pour en savoir plus c’est par ici.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Layeli El Abdelliya 2018: découvrez le programme de cette 7ème édition!

Layeli El Abdelliya 2018: découvrez le programme de cette 7ème édition!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 6 au 22 juillet 2018, le palais El Abdelliya situé à La Marsa accueille la 7ème édition du festival Layeli El Abdelliya. Ideo magazine vous propose de découvrir les 15 spectacles de chant, de danse et de théâtre proposé au public.

Dirigé cette année par l’actrice Wahida Dridi, le festival Layeli El Abdelliya 2018 vous propose de vivre des nuits d’été au rythme du chant, de la danse et du théâtre. Au programme, des concerts animés par Zohra Lajnef, Amina Srarfi, Hela Melki et Ibrahim Bahloul. Ou encore les pièces de théâtre «Mamma Mia» de Jalleddine Saadi et «Ichad ya layem» de Abdelaziz Meherzi.

Où? Au palais El Abdelliya situé à La Marsa.

Quand? Du 6 au 22 juillet 2018.

Pour en savoir plus c’est par ici.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Festival international de Hammamet: découvrez le programme!

Festival international de Hammamet: découvrez le programme!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Du 8 juillet au 18 août 2018, la ville de Hammamet vibrera au rythme de la 54ème édition de son festival international. Danse, musique et poésies, ideo magazine vous dévoile le programme de cet événement culturel incontournable.

Pendant 20 jours, la mythique villa Dar Sebastian accueillera le festival international de Hammamet. Au rendez-vous, des dizaines d’artistes tunisiens et étrangers qui présenteront 44 spectacles du 8 juillet au 18 août. Mounira Mnif, première dame désignée à la tête du festival, promet une édition qui rimera avec « audace, fraicheur et nouveautés»! Le slogan de cette 54ème édition? «Hammamet, pour les amoureux de la vie»!

8 juillet

Ouverture avec la pièce “Peur(s)” de Jalila Baccar et Fadhel Jaibi

10 juillet

“Hors villes” de Bahri Ben Yahmed

11 juillet

Pièce “El Harba” (La fuite) de Ghazi Zaghbani

12 juillet

“Feh el anbar” de Zied Gharsa

13 juillet

Pièce” El Kadimoun” de Sami Nasri

14 juillet

Concert Supersonic de Thomas De Pourquery

17 juillet

Soirée reggae avec le groupe “The Indignation”

19 juillet

Marcel et Rami Khalifa

20 juillet

Projection du film “On the milky-way road” d’Emir Kusturica

21 juillet

Concert musical avec le musicien serbe Emir Kusturica

22 juillet

Soirée de l’artiste libanaise Jahida Wehbe

24 juillet

Pièce italienne “La Joie”

25 juillet

Spectacle “On aime le pays” de Mohamed Hedi Agrebi et Yasser Jradi

26 juillet

Concert musical africain d’Omar Sosa, Seckou Keita et Gustavo Ovalles

27 juillet

Concert malouf “Min Ennawa”

27 juillet

Concert de Nour Harkati et le groupe “Aytma”

28 juillet

Concert de l’artiste syrienne Faia Younan

29 juillet

Pièce tunisienne “Entre vie et mort” de Hela Ayed

30 juillet

Spectacle chorégraphique “Seul Solo” de Imed Jemaa / Spectacle de musique/danse tuniso-français “Bnet Wasla ”

31 juillet

Concert de Hiba Taouji et Oussema Rahbani

1er août

Pièce “Freedom House” de Chedly Arfaoui

02 août

Concert de l’espagnol Carlos Nunez

03 août

Spectacle du groupe égyptien “wost el balad”

04 août

Spectacle “Révolution des oiseaux” de Mounir Troudi

06 août

Soirée de poésie avec “La nuit des poètes”

07 août

Spectacle espagnol “Catedral”

08 août

Concert tunisien “Aroug” de Badreddine Dridi

“Maqam Road” de Zied Zouari

09 août

Concert africain avec Dobet Gnahoré

10 août

Spectacle musical “Nerdesten”

Concert algérien avec Sofiane Saidi et Mazalda

11 août

Concert du Portugal “Camané”

12 août

Pièce de Majd Mastoura “Moi plusieurs”

13 août

Concert de Chahrazed Hlel

14 août

“Dendri” de Mohamed Khachnaoui

Concert du duo rock folk “YUMA” de Ramy Zoghlami et Sabrine Jenhani

16 août

“Ré-existence” de Nawel Skandrani

18 août

Clôture avec Ghalia Ben Ali

Le site internet du Festival international de Hammamet, c’est ici. 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

«Ré-existence», le spectacle de danse de Nawel Skandrani clôture le festival de Ramallah au Rio

«Ré-existence», le spectacle de danse de Nawel Skandrani clôture le festival de Ramallah au Rio

ÉCRIT PAR Edia Lesage

La clôture du festival de danse contemporaine de Ramallah (R.C.D.F) du 19 au 29 avril 2018 devait être assurée par la création de Nawel Skandrani «Ré-existence». Faute de visa, la compagnie n’a pu s’y produire. En accord avec le directeur du festival, Khaled Elayyan qui rend hommage à Nawel dans la vidéo ci-dessous, il a été décidé que le spectacle aurait lieu à Tunis au ciné Théâtre «le Rio».

«Ré-existence» est un spectacle scénique, complet, délicat et poétique qui combine danse, théâtre, vidéo, photographie, musique et écriture et a enchanté le public venu nombreux. Il a aussi attiré l’attention de programmeurs de capitales européennes, ce qui laisse espérer que cette création tunisienne pourra voyager à l’étranger.

«Ré-existence» est un néologisme: Il est constitué de deux mots: «résistance» et  «existence». Pour Nawel, danseuse et chorégraphe reconnue qui a notamment dirigé l’éphémère Ballet National il y a quelques années il ne peut pas y avoir existence sans résistance. On résiste pour vivre et non pas pour survivre.

Sur scène, nous voyons vivre des individus aux personnalités multiples qui nous font partager leurs vies et leurs aspirations, leurs rêves, leurs sentiments et leur résistance à travers la danse.

Parfois ces personnalités se regroupent et se disputent, s’aiment, se reconnaissent puis se séparent pour raconter, chacune son tour puis toutes ensemble, leur combat.

Le choix d’un théâtre dépouillé et blanc a permis de laisser la place à la musique, à la danse, à la parole, à la sculpture des corps comme sur une page blanche dans laquelle les costumes des danseurs étaient du reste minimalistes ; «Ils auraient pu être nus», dit Nawel.

Le fond de scène et le sol sont des supports visuels de vidéos de réinterprétation ou de mise en perspective de ce qui se joue. Ces images lentes et aquatiques réalisées par Sergio Gazzo contribuent très fortement à la qualité d’ensemble du spectacle de même que la performance de Jawhar Basti dont la guitare et la voix donnent le rythme et la cadence.

Pour cette performance, Nawel a réuni sur scène des personnes qui ne se connaissaient pas auparavant et qui donnent l’impression, pourtant, de former une compagnie.

«Ré-existence» a pour vocation de tourner à travers la Tunisie. Le 27 juin, il participera à la première édition des Journées Chorégraphiques de Carthage (26 juin/1er juillet). Il est candidat pour participer aux festivals de Carthage et de Hammamet.

L’équipe:

Chorégraphie et Direction Artistique: Nawel Skandrani

Musique et Direction d’acteurs: Jawhar Basti

Vidéo: Sergio Gazzo

Collaboration Artistique: David Brown

Avec (par ordre alphabétique): Houssemeddine Achouri, Haroun Ayari, Achraf Ben Hadj M’barek, Meriem Ben Hamida, Nadia Boussetta, Moayed Ghazouani, Sarra Mokaddem, Malek Zouaïdi

Lumières: Sabri Atrous/Costumes: Nabila Chérif/Scénographie: Malek Ben Khalifa/Production Designer: Sergio Gazzo/Direction Technique: Mich/Communication: Ahlem Ghayaza/Production Exécutive: Malek Ben Khalifa/Régie Plateau, Son et Vidéo: Karama Sayadi/Régie Lumières: Mohamed-Salah Madani/Photos et e-communication: Hend Tekaya

Trailer via ce lien ICI!

Hommage de Khaled Elayyan:

Message de Khaled Elayyan, le directeur du Festival de Danse Contemporaine de Ramallah (RCDF 2018)

Message de Khaled Elayyan, le directeur du Festival de Danse Contemporaine de Ramallah (RCDF 2018).K. Elayyan nous parle de la programmation de "Ré-Existence", qui était prévue ce soir au Palais de la Culture de Ramallah, et qui a dû être annulée à cause des autorités israéliennes.Venez ce soir à 20h00 au ciné-théâtre Le Rio, nous présenterons "Ré-Existence" en hommage à nos amis artistes palestiniens.Vive la Palestine, vive la Tunisie, vive la Danse!

Publiée par Ré-Existence sur samedi 28 avril 2018

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook