«Archi World Africa 2019», le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie

«Archi World Africa 2019», le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie

ÉCRIT PAR La rédaction

Du 30 janvier au 2 février 2019, se déroulera à l’Acropolium de Carthage le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie, «Archi World Africa 2019».

«Archi World Africa 2019» accueillera la première rencontre des professionnels tunisiens, africains et internationaux oeuvrant dans le domaine du design, de l’architecture, de l’urbanisme et de l’architecture d’intérieur. L’objectif de cette rencontre est de débattre et d’échanger sur les compétences Tuniso-africaines. Au programme, de nombreuses conférences et des stands animés par des professionnels du secteur.

Parrainé par la chambre Syndicale Nationale des Architectes d’intérieur de Tunisie (CSNAIT), «Archi World Africa 2019» se déroulera à Carthage, au cœur de l’Acropolium de Carthage.

Pour plus d’infos cliquez ICI!

À découvrir aussi
ideo

«La Tunisie de Jacques Pérez» projeté à la maison de l’Image!

«La Tunisie de Jacques Pérez» projeté à la maison de l’Image!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Retenez bien la date du 20 Septembre 2018 (à 19h), un documentaire exceptionnel sur le parcours et le travail du photographe tunisien Jacques Pérez vous attend à la Maison de l'Image.

Une rencontre-débat autour du travail de Jacques Pérez

Cet évènement à la Maison de l’Image sera un moment d’échange pour les passionnés de la photographie, où ils pourront porter une réflexion sur le travail de Jacques Pérez. La rencontre sera animée par le photographe tunisien Hamideddine Bouali.

Si vous ne connaissez pas encore Jacques Pérez, c’est l’occasion ou jamais pour découvrir l’une des figures emblématiques de la photographie tunisienne. En effet, «La Tunisie de Jacques Pérez » est un documentaire de Saïd Kasmi co-écrit avec Frédéric Mitterrand de 52 minutes où ils retracent la carrière de ce photographe tunisien. Leur défis était justement de retracer l’histoire de ce « grand photographe tunisien » comme ils le qualifient, sans pour autant tomber dans les biographies ordinaires. Cette carrière riche vaut le coup d’être partagée avec le grand public et avec les passionnés de la photographie.

Jacques Pérez, un passionné avant tout

En attendant d’avoir visionné le documentaire, voici un avant-gout sur le parcours de ce photographe. Depuis son enfance, il a été initié à l’image. Entre les musées et le cinéma, son intérêt pour l’image et pour la photographie s’agrandissait petit à petit. Selon ses propos, son parcours s’est forgé naturellement. En aucun moment, ce grand photographe tunisien n’a établi un plan de carrière. En tant que photographe, il a été très polyvalent. Des monuments aux paysages, en passant par les portraits, rien n’échappe à son objectif. En revanche, il préfère plutôt prendre l’être humain en photo, et cela revient surtout à son amour pour le contact avec les gens, pour l’échange humain, le lien avec l’autre… Dans l’une de ses interviews, il estime que le photographe «transmet plutôt que de créer». C’est justement, ce qu’il a fait pendant des décennies. En effet, à travers ses photographies, il a essayé de faire connaitre la Tunisie sur une échelle internationale. Que ce soit en véhiculant des clichés de lieux emblématiques de la Tunisie (comme la Médina de Tunis, Sidi Bou Saïd, Carthage, Djerba) ou en communicant des photos d’un patrimoine immatériel (traditions, aspects culturels etc.) à travers ses ouvrages («Juifs en terre d’islam», «Symboles et bijoux traditionnels de la Tunisie» etc.).

Pour plus d’infos, c’est par ici!

À découvrir aussi
ideo

Retour sur la huitième rencontre internationale de la Céramique d’Art à Sidi Kacem Jélizi (C.N.C.A)

Retour sur la huitième rencontre internationale de la Céramique d’Art à Sidi Kacem Jélizi (C.N.C.A)

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Retour sur les huitièmes rencontres internationales de céramique d’Art de Sidi Kacem Jélizi qui ont réuni dix-sept artistes de diverses générations venus de 13 pays!

Bâtie au cours de la deuxième moitié du XVe siècle sur une colline dominant la kasbah de Tunis, la zaouia de Sidi Kacem El Jélizi, restaurée grâce à la coopération tuniso-espagnole abrite le Centre National de la Céramique d’Art qui organise chaque année des rencontres internationales de céramistes.

Les huitièmes rencontres internationales de céramique d’Art de Sidi Kacem Jélizi ont eu lieu du 28 août au 8 septembre 2018. Cette session, organisée avec le soutien du Ministère des Affaires Culturelles, de l’Ambassade d’Espagne en Tunisie et de quelques mécènes a réuni dix-sept artistes de diverses générations venus de 13 pays : Sénégal, Irak, Portugal, Italie, Croatie, Espagne, Grande Bretagne, Corée, Soudan, Géorgie, Turquie, Egypte, Thaïlande sans oublier la Tunisie représentée par trois céramistes.

Comme pour les rencontres précédentes, les artistes ont apporté une de leurs œuvres déjà réalisée et ont produit durant le symposium au moins deux œuvres, sans thématique imposée, qui resteront au Centre et enrichiront sa collection, aussi étendue que précieuse. Les ateliers étaient ouverts au public, notamment aux élèves du Centre. Ce fut l’occasion d’un grand moment de partage entre tous les participants, artistes et élèves.

La session a été clôturée par une grande exposition dans le patio de Sidi Kacem Jélizi, inaugurée le 7 septembre 2017, à 18 heures, dans une ambiance festive et gourmande. Les céramistes, reconnaissables à leur chéchia étaient heureux de présenter leurs œuvres au public, connaisseur ou profane.

Depuis 2011, le Centre Sidi Kacem Jélizi a gagné une notoriété internationale, qui se reflète dans l’augmentation des demandes de participation aux rencontres. Celles-ci procèdent selon un principe de réciprocité (les artistes sont appelés à se revoir dans d’autres pays, comme en Turquie, en Corée, en Chine…). Cela a permis aussi la constitution d’un « réseau » de céramistes portés par des institutions.

L’exposition des œuvres du symposium durera jusqu’à la fin du mois de septembre et intègrera ensuite les collections du musée. Au-delà de l’exposition en elle-même, le Centre et la zaouia méritent une visite, c’est un lieu empli de beauté et de sérénité. L’Esprit de Sidi Kacem, sans doute …

Centre National de la Céramique d’Art Sidi Kacem Jélizi

Adresse: 31 rue Sidi Kacem Jélizi, 1008 Tunis

Tel: 71 572 423/ Fax: 71 752 441
Fb: Cnca Sidi Kacem Jélizi
À découvrir aussi
ideo