La poterie de Sejnane enfin inscrite sur la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO

La poterie de Sejnane enfin inscrite sur la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Le ministère des Affaires culturelles vient d’annoncer l’inscription officielle de la poterie de Sejnane dans la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Dans la région de Sejnane en Tunisie, la poterie artisanale se perpétue de mères en filles depuis plusieurs générations. Du modelage à la cuisson en passant par la décoration de la terre, les femmes de Sejnane mettent un point d’honneur à respecter les techniques traditionnelles de la fabrication de ces poteries.

Le sol de Sejnane, ville du gouvernorat de Bizerte, regorge d’argile. L’artisane n’a qu’à creuser un trou dans le sol pour l’extraire. La terre est ensuite lavée, débarrassée de ses impuretés, puis malaxée. Dernière étape, les femmes façonnent l’argile à la main pour lui donner la forme souhaitée. L’effet satiné est obtenu en ponçant l’objet à plusieurs reprises avec un coquillage.

Selon la couleur qu’elles veulent obtenir, ces artistes, puisqu’en définitive elles méritent largement ce titre, enduisent leurs poteries avec des colorants naturels issus de la terre. Ces colorants sont 100% naturels. Ils proviennent de l’argile blanche ou de l’ocre rouge qu’elles sont allées chercher dans les collines avoisinantes. Ce n’est qu’à la fin de toutes ces étapes qu’elles peuvent alors passer à la cuisson qui s’effectue à même le sol, sur des branches séchées. Enfin, elles décorent leurs œuvres avec des lignes, des points, des croix, des triangles et colorent ces motifs de brun et d’ocre rouge. C’est cette fabrication entièrement à la main qui donne à l’objet tout son cachet et son caractère unique. Dans la région des ecodômes ont également vu le jour pour abriter les potières.

La poterie de Sejnane était candidate depuis fin mars 2017 pour figurer sur la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Elle vient d’être inscrite, ce 29 novembre 2018.

À découvrir aussi
ideo

Découvrez nos belles adresses pour vous offrir des poteries de Sejnane!

Découvrez nos belles adresses pour vous offrir des poteries de Sejnane!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Alliant savoir-faire ancestral et modernité, les poteries des enseignes tunisiennes «Sejnenia» et «Tinja» se veulent des pièces uniques, authentiques, parfaites pour réchauffer nos intérieurs et raviver notre décoration! Découvrez en photos la beauté singulière de ces poteries réalisées par les artisanes de Sejnane!

Pour apporter une touche d’authenticité à votre intérieur, les poteries de Sejnane s’avèrent le choix idéal! Grâce à leur caractère unique, leur variété infinie de motifs, et leurs couleurs terreuses ou éclatantes, les poteries réchauffent l’espace et y crée une ambiance joyeuse!

Deux enseignes Tunisiennes se sont démarquées grâce à leurs collections de poteries exceptionnelles: « Sejnenia» et «Tinja». Elles ont su combiner savoir-faire traditionnel et formes épurées, pour créer des poteries uniques.

«Sejnenia» est une association qui travaille en collaboration avec les artisanes de Sejnane. Elle expose à la vente depuis quelques années des bibelots, des poupées, des vases, des plats et d’autres articles conçus grâce aux techniques ancestrales de la région.

L’éditeur de mobilier «Tinja» propose également des collections de poteries issues de la région de Sejnene, et les diffuse partout dans le monde: en Tunisie, au japon, en France, au Royaume-Uni, à Singapour, en Suisse, aux Pays-Bas, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis. En effet, les ustensiles de cuisine, les masques, les bustes et les autres objets crées à partir de l’argile Ocre de Sejnene, font le tour des foires et salons internationaux grâce à cette marque audacieuse!

Ainsi, pour vous démarquer en matière de décoration, n’hésitez plus et optez pour les poteries de «Sejnenia» et «Tinja», qui ont su apporter un regard innovant sur l’artisanat tunisien.

À découvrir aussi
ideo

L’artisanat tunisien s’expose au salon NY NOW à New-york!

L’artisanat tunisien s’expose au salon NY NOW à New-york!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Du 12 au 15 août 2018 se tient le salon NY NOW à New-york. Ce salon professionnel réunit des exposants autour du thème de la maison et de la décoration. Cette année 5 marques tunisiennes d’artisanat seront exposées!

NY NOW, Ce salon internationalement connu attend plus de 20000 participants provenant de 70 pays différents. Parmi eux, au stand N°259, de nombreuses marques tunisiennes d’artisanat exposeront leurs produits. Ce stand est organisé par l’association « Aid To Artisans (ATA) » en collaboration avec l’Institut du développement humain. Cette association basée à Washington D.C, tend à créer des opportunités commerciales pour les artisans issus de pays émergeants tel que la Tunisie.

Ainsi les marques, Etandart spécialisée dans l’art du tissage artisanale, Poterie Slama fabricant de poteries à Nabeul, Verre de Carthage spécialisée dans le domaine de l’art de la table, Pouffy, spécialisée dans la fabrication d’assises et les poteries de Sejnane (Sejenenia) mais aussi Khalta, Tili Tanit, Alfa Art, Weart, Comptoir de l’artisanat, Tuline… seront exposées ensemble au salon NY NOW. Une belle opportunité de se faire connaître et de conquérir des marchés internationaux.

Crédit photo: Lauren Barkume Photography – Tissage by Etandart – scénographie FlintandKent

nynow.com

aidtoartisans.org

À découvrir aussi
ideo

Les potières de Sejnane, gardiennes d’un art ancestral

Les potières de Sejnane, gardiennes d’un art ancestral

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

C’est dans le petit village de Sejnane, situé dans les collines du nord de la Tunisie que des femmes continuent de mettre en pratique les techniques ancestrales de sa poterie internationalement connue. À l’occasion de la semaine de l’Artisanat Tunisien, Ideo magazine vous parle de ces femmes et de leur art.

Dans la région de Sejnane, la poterie artisanale se perpétue de mères en filles depuis plusieurs générations. Du modelage à la cuisson en passant par la décoration de la terre, les femmes de Sejnane mettent un point d’honneur à respecter les techniques traditionnelles de la fabrication de ces poteries.

//Des formes et des dessins isssus de l’Art Primitif

Le sol de Sejnane, ville du gouvernorat de Bizerte, regorge d’argile. L’artisane n’a qu’à creuser un trou dans le sol pour l’extraire. La terre est ensuite lavée, débarrassée de ses impuretés, puis malaxée. Dernière étape, les femmes façonnent l’argile à la main pour lui donner la forme souhaitée. L’effet satiné est obtenu en ponçant l’objet à plusieurs reprises avec un coquillage.

Selon la couleur qu’elles veulent obtenir, ces artistes, puisqu’en définitive elles méritent largement ce titre, enduisent leurs poteries avec des colorants naturels issus de la terre. Ces colorants sont 100% naturels. Ils proviennent de l’argile blanche ou de l’ocre rouge qu’elles sont allées chercher dans les collines avoisinantes. Ce n’est qu’à la fin de toutes ces étapes qu’elles peuvent alors passer à la cuisson qui s’effectue à même le sol, sur des branches séchées. Enfin, elles décorent leurs œuvres avec des lignes, des points, des croix, des triangles et colorent ces motifs de brun et d’ocre rouge. C’est cette fabrication entièrement à la main qui donne à l’objet tout son cachet et son caractère unique.

Ces poteries berbères sont devenues un accessoire de décoration dans les maisons. Elles sont connues pour leurs formes d’animaux, de poissons porte-bonheur, de chats, des tortues, d’oiseaux, ou encore des sculptures à forme humaine comme « Laaroussa », la fameuse poupée d’argile. Mais les poteries de Sejnane c’est aussi de l’art de la table!

// Un artisanat ancestral mis à mal par la modernité

Le savoir-faire de ces femmes, concurrencé par la mondialisation et l’achat en ligne, connait depuis quelques années des difficultés au niveau de la vente et de l’écoulement des produits. C’est pourquoi, depuis le 12 octobre 2012, il existe le « Groupement d’Intérêt économique des Potières de Sejnène ». Ce collectif réunit une quarantaine de potières pour leur permettre de conserver leur autonomie et leurs traditions.

Car la fabrication de l’argile ou la « poterie berbère », comme l’appelle les habitants de Sejnane, est considérée comme le produit artisanal le plus important de la région et représente l’élément le plus célèbre de son patrimoine. D’ailleurs, la poterie de Sejnane candidate depuis fin mars 2017 pour figurer sur la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Affaire à suivre.

Contact Groupement d’Intérêt économique des Potières de Sejnène: Sejnenia.tn

 

 

 

À découvrir aussi
ideo