La grande histoire du parc du Belvédère de Tunis!

La grande histoire du parc du Belvédère de Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Faisant part de la mémoire collective des tunisiens, le parc du Belvédère de Tunis est toujours très fréquenté par les personnes voulant se divertir ou faire divertir leurs enfants. C'est surtout pendant les vacances et les weekends que les visiteurs s'y rendent le plus. Ideo magazine vous fait découvrir ce lieu historique connu de tous!

Le «poumon de Tunis», telle est l’appellation du parc du Belvédère par certains tunisiens. Ce dernier représente un des plus grands parc de la ville. Il s’étale sur une colline d’oliviers d’une centaine d’hectares et il est constitué de jardins, d’un lac, d’un zoo, d’un pavillon de style arabo-andalou (Kobbet El Haoua), des attractions pour les enfants, d’un café andalou avec une terrasse et d’un Musée d’Art moderne. Ce dernier, qui était au début du dernier siècle, un casino de style néo-mauresque.

C’est l’architecte-paysagiste Joseph Lafacade qui a conçu le parc de Belvédère à partir de 1892. Il a été achévé en 1897 mais n’a été ouvert au public qu’une dizaine d’années après, le temps pour les plantations de pousser en toute tranquillité. En revanche, le parc zoologique a été aménagé dans les années soixante par des architectes paysagistes allemands. À cette époque, le zoo comptait environ 150 espèces d’animaux de la faune africaine: flamants roses, éléphants, lions, singes etc. Plus d’un million de visiteurs s’y rendaient chaque année.

Kobbet El Houa, que nous avons mentionné comme l’une des composantes du parc du Belvédère, est composée d’une salle carrée avec quatre petites coupoles et d’une coupole centrale plus grande. Les autorités du protectorat en font l’acquisition, la font démonter et remonter dans le parc déployant ses galeries, ses arcs de plâtre sculpté, ses colonnades, ses vitraux et ses panneaux de stuc ajouré.

Kobbet El Houa date du 17ème siècle. Elle était installée dans les dépendances d’un palais de La Manouba. Aujourd’hui, elle abrite le Musée militaire national.

Fin des années 80, l’association des «Amis du Belvédère» a été fondée et avait le projet de réhabiliter le parc du Belvédère tout en conservant son authenticité. L’association avait pour objectif également, de conférer au parc une reconnaissance à l’échelle mondiale comme étant l’un des jardins historiques mondiaux, et ce pour le financement des projets de sa préservation.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook