Ne manquez pas le «Free Headwrapping Workshop» organisé par SAMYM!

Ne manquez pas le «Free Headwrapping Workshop» organisé par SAMYM!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le Samedi 22 Décembre 2018, se tiendra la 2ème édition de l’atelier d’initiation à l’art d’attacher le foulard, organisé par la marque SAMYM. On vous dit plus sur cet évènement!

Le Head wrap est à la base un mode vestimentaire propre aux femmes africaines. On l’utilisait pour cacher des cheveux non coiffés ou pour d’autres raisons superstitieuses liées à la culture africaine. Mais depuis quelques années, il est devenu une tendance de mode à l’échelle internationale. De nombreuses stars comme Alicia Keys, Inna Modja ou encore Kelly Rowland portent le Head wrap. On trouve de plus en plus de tutorials sur le web sur le headwrapping, qui est la méthode pour utiliser le foulard comme un ornement de tête.

La marque SAMYM avait déjà consacré un 1er atelier au Headwrapping, et il a été un vrai succès. L’enseigne revient cette année avec une 2ème édition de ce workshop d’initiation à l’art d’attacher le foulard, ce Samedi 22 Décembre 2018.

Le temps, d’un après-midi, vous allez pouvoir apprendre les techniques et les différentes manières d’attacher un foulard, le nouer autour de la tête, pour avoir un look stylé et coloré!

Venez nombreux, l’entrée est gratuite mais l’inscription au préalable est obligatoire!

Pour plus d’informations sur cet évènement, cliquez ici!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’Association Azzedine Alaïa ouvre une librairie dans la maison du couturier

L’Association Azzedine Alaïa ouvre une librairie dans la maison du couturier

ÉCRIT PAR La rédaction

L’Association Azzedine Alaïa vient d’inaugurer une librairie, un an après la mort du célèbre couturier. Située dans son ancienne maison à Paris qui était également son atelier, l’espace est décoré des pièces personnelles du créateur.

Disparu le 18 novembre 2017, le couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa laisse derrière lui une immense œuvre. En hommage à cet amoureux de la culture et des arts, une librairie a été installée au 18, rue de la Verrerie, dans son ancienne maison au cœur du quartier du Marais à Paris. Décorée par le mobilier de l’artiste, on y trouve une bibliothèque et une table signées Jean Prouvé, deux lustres des éditions Serge Mouille ou encore des tables en marbre qu’il avait découverts sur un marché aux poissons. Un magnifique portrait du créateur réalisé par l’artiste Julian Schnabel illumine le lieu.

La librairie propose des livres liés aux travail et à l’univers d’Azzedine Alaïa : la mode, l’histoire de la mode, les expositions dédiées à diverses disciplines de l’art ainsi que des livres consacrés aux créateurs qu’il aimait comme Dior ou Balenciaga.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Suite numérique: l’exposition de l’artiste Mouna Jemal Siala à la Maison de France à Sfax!

Suite numérique: l’exposition de l’artiste Mouna Jemal Siala à la Maison de France à Sfax!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Dans le cadre du novembre numérique à la Maison de France à Sfax, découvrez à partir du 9 novembre 2018 l’exposition « Suite numérique » intitulée « Suite Kairouan » de Mouna Jemal Siala. À cette occasion, Mouna Jemal Siala donne la parole à ses invités Houda Ghorbel et Wadi Mehri pour une "Suite Ward et Cartouch".

Le mois de novembre sera de nouveau numérique à l’Institut français de Sfax avec une programmation riche entre ateliers, musique numérique et conférence. C’est à cette occasion que l’exposition de l’artiste Mouna Jemal Siala aura lieu.

Mouna Jemal Siala est une artiste visuelle, protéiforme. Son art articule le numérique, le virtuel et le réel. Préoccupée par le souci de garder la mémoire d’une action, d’un événement, d’un vécu, elle sillonne son histoire personnelle, liant de manière indissociable sa vie et son art. Ses triplés, son corps de femme et les événements de son pays traversent son œuvre. Son regard d’observation passe de l’intime et du particulier au général et à l’objectif. Elle invite dans le cadre de son exposition un duo d’artistes: Houda Ghorbel & Wadi Mhiri pour une « Suite Ward et Cartouch ». Artistes visuels, multidisciplinaires, indépendants, ils sont installés à Tunis. Leurs œuvres croisent les genres: installation, vidéo, performance et architecture de l’espace. Les œuvres de Houda et Wadi interrogent l’histoire, le territoire, le contexte socio- politique et la culture religieuse.

Pour en savoir plus, cliquez ici!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook