3 marques tunisiennes pour des objets de décoration en peau de mouton!

3 marques tunisiennes pour des objets de décoration en peau de mouton!

ÉCRIT PAR La rédaction

À l’occasion de l’Aïd el Kebir, ideo magazine s’est amusé à dénicher pour vous trois jolies marques qui utilisent les peaux de moutons pour confectionner de beaux objets de décoration.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Cet adage que l’on attribue au chimiste et philosophe Antoine Lavoisier, les marques Pouffy, Kalys et Tuline l’ont bien compris. Des peaux de montons, elles en font de beaux objets déco. Primé lors de la deuxième édition du concours Bloommasters organisée par la fondation Biat, le savoir-faire de la marque Kalys n’est plus à démontrer. L’enseigne Pouffy, quant à elle, s’est illustrée au salon international NY NOW qui s’est déroulé à New York du 12 au 15 août 2018. Tuline, de son côté la marque Tuline s’était faite remarquée lors du célèbre salon parisien Maison & Objets édition 2018. Autant de raisons qui nous donnent envie de découvrir ou de redécouvrir ces marques tunisiennes pour un Aïd el Kebir placé sous le signe de la déco.

Pour en savoir plus sur Pouffy c’est par ici.

Pour en savoir plus sur Kalys c’est par ici.

Pour en savoir plus sur Tuline c’est par ici.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le pouf tricot: un objet déco douillet et confortable!

Le pouf tricot: un objet déco douillet et confortable!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Si les mailles du tricots rappellent l’hiver, il n’y a pourtant pas de saisons pour cet objet déco douillet et confortable. Découvrez en image le pouf tricot sous toutes ses coutures et en prime la bonne adresse pour en trouver.

Petit fauteuil d’appoint pratique, ludique et doux, le pouf tricot a su s’imposer comme un accessoire de décoration incontournable. Coloré ou dans des tons plus neutres, il peut s’adapter à tous les types d’intérieurs et d’extérieurs! Il est effectivement très utile sur vos terrasses ou dans votre jardin lorsque vous accueillez vos amis. Côté réalisation, il suffit d’un peu de patience et le tour est joué. Sinon, faites un tour chez « Né à Tunis » pour vous offrir un joli pouf tricot!

Pour plus d’informations sur « Né à Tunis », n’hésitez pas à faire un tour sur sa page facebook en cliquant ici. 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La Fondation rambourg et l’ONAT lance une carte numérique des savoir-faire de l’artisanat

La Fondation rambourg et l’ONAT lance une carte numérique des savoir-faire de l’artisanat

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Ce 11 Juillet 2018, la Fondation Rambourg Tunisie et l’Office National de l’Artisanat Tunisien (ONAT) ont signé une convention afin de mettre en place un nouveau projet de « Cartographie raisonnée de l’Artisanat tunisien ». Une avancée majeure pour le monde de l’artisanat tunisien!

Signée par Shiran Ben Abderrazak, directeur exécutif de la Fondation Rambourg Tunisie et Faouzi Ben Halima, directeur général de l’ONAT, cette convention aura pour but d’accroitre la visibilité de la richesse artisanale en Tunisie et de permettre la préservation des archives nationales ainsi qu’une protection du patrimoine artisanal tunisien en établissant une carte numérique des savoirs et savoir-faire de l’artisanat.

À l’heure où l’artisanat tunisien est plus que jamais important tant au niveau économique que culturel et fait vivre un grand nombre d’artisans dans les régions, la Fondation Rambourg et l’ONAT se font une priorité pour les années à venir de développer ce secteur à l’aide de moyens numériques.

Pour cela un travail minutieux sur le terrain sera d’abord entreprit afin de faire un état des lieux ville par ville des différents secteurs d’activités de l’artisanat. Il s’agira également de numériser et d’archiver ce patrimoine. Par la suite, chaque région en Tunisie sera reconnue par un métier spécifique et permettra suivant les moyens mis à disposition de le développer. Un projet ambitieux pour l’artisanat tunisien,  patrimoine à absolument préserver et qui participe grandement au rayonnement international de la Tunisie.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Be Tounsi x Loukala Sousse: un pop-up store 100% tunisien

Be Tounsi x Loukala Sousse: un pop-up store 100% tunisien

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

De la première collaboration entre l'Association Be Tounsi et l'Espace Loukala à Sousse est né Glam Tounsi, la première boutique éphémère dédiée à l’été et au 100% Made In Tunisia. Ideo magazine vous en dit plus sur cette belle initiative.

Du 7 juillet au 8 août 2018, Glam Tounsi, organisé par Be Tounsi et Loukala,  vous invite à la découverte de créateurs issus de toutes disciplines confondues qui participeront à faire une plus belle vitrine du made in Tunisia. Pour se faire, ils présenteront une sélection de leurs nombreux produits: des plus classiques aux créations revisitées pour vous offrir le must de la modernité.

Quand? Du 7 juillet au 8 août 2018.

Où? À Loukala, galerie d’Art située dans la Médina de Sousse.

Pour plus d’informations, faites un tour sur la page facebook de l’événement en cliquant ici.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Les 5 jeunes designers tunisiens qui cartonnent au salon de la création artisanale 2018

Les 5 jeunes designers tunisiens qui cartonnent au salon de la création artisanale 2018

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Le salon de la création artisanale 2018 est aussi l'occasion de découvrir l'avant-garde du design tunisien. Ideo magazine y a repéré 5 jeunes designers dont les créations rivalisent d'originalité!

Sacs, luminaires, robinetteries, miroirs, carreaux de ciment…on assiste actuellement à une véritable effervescence dans le monde du design tunisien. Ideo magazine a voulu mettre en lumière ces jeunes designers qui font renaître à leur manière l’artisanat tunisien.

//Chemseddine Mechri et sa marque Né à Tunis

Le stand « Né à Tunis » dont l’agencement est particulièrement réussi présente la nouvelle collection de luminaires de la marque. Chemseddine Mechri, créateur de la marque, est un designer tunisien connu et reconnu. Il fait parti de l’avant-garde du design tunisien grâce à ses luminaires originaux et raffinés. Il a dernièrement brillé au salon Ambiente en Allemagne.

Pour plus d’infos c’est par ICI!

// Meriem Ben Abid et sa marque Suddart

Suddart, fondée par Meriem Ben Abid, est une nouvelle enseigne qui réalise des carreaux de ciment de manière artisanale. Pour sa première participation au salon de la création artisanale, Suddart a mis les petits plats dans les grands: présentation vidéo du produit, fauteuils pour recevoir ses clients et une présentation murale pour mettre en valeur ses carreaux de ciment!

Pour plus d’infos c’est par ICI!

//Khansa Yazidi

Sa participation très remarquée au salon DarDéco en décembre 2017 lui a valu un succès fulgurant. Cette nouvelle marque de robinetterie de luxe risque bien de faire à nouveau des étincelles. On aime également les miroirs ronds dont le design s’agence parfaitement à la collection de robinetterie en laiton.

Pour plus d’infos c’est par ICI!

//A’Déco de Amine Yaiche

Amine Yaiche réalise depuis déjà six ans des luminaires et du mobilier en vannerie. Il vient de récemment inauguré son nouveau concept store « The label Store » aux jardins de l’Aouina. Sa collection présentée au salon de la création artisanale est riche et variée, on y trouve bien sur des luminaires mais également des miroirs et beaucoup d’autres objets déco.

Pour plus d’infos c’est par ICI!

//Nina L de Myriam Naili

Les sacs en cuir de Myriam Naili sont reconnaissables à cent mille lieux tant ils sont originaux! Le salon de la création artisanale 2018 est l’occasion pour elle de présenter sa nouvelle collection. Gros coup de coeur pour ses couffins également!

Pour plus d’infos c’est par ICI!

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Salon de la création artisanale 2018: nos coups de coeur!

Salon de la création artisanale 2018: nos coups de coeur!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Du 26 avril au 5 mai 2018, le Parc des expositions du Kram vibrera aux couleurs du salon de la création artisanale. Ideo magazine vous fait découvrir ses coups de coeur!

Cette 35ème édition du salon de la création artisanale prometteuse donne à voir plus de 1500 artisans. Vous trouverez tout d’abord de nombreux exposants de tapis traditionnels et d’autres plus originaux tel que Kerkenatiss. De la belle vaisselle vous attend également, en témoignent le stand de Hamila Stoware, venue exposer spécialement de Sousse ou encore le stand de AKAM, Verrerie de Carthage. Un stand d’exposition spécial « Art de la table » présente aussi des artisans d’exception tel que Tinja.

Le salon fait la part belle à la traditionnelle vaisselle en bois particulièrement présente sur de nombreux stands. Les poteries de Nabeul sont également exposées.

Côté luminaires, La maison du cuivre propose un large panel de lustres en cuivre et vous trouverez aussi de nombreux modèles de luminaires en vanneries. On est aussi tombé sous le charme des foutas de la marque « Bestfouta » aux couleurs flashys et des savons hand made de la marque Evabeauty. D’autres marques proposent des huiles essentielles et des crèmes. Vous y trouverez forcément votre bonheur!

Les petits paniers et plateaux en Halfa sont aussi de la partie. Mais notre plus grand coup de coeur fut pour les poteries de Sejnene et leurs potières qui se sont déplacées spécialement pour l’occasion. Un produit typiquement tunisien, fait à la main et original. De jeunes designers sont aussi présents tel que Khansa Yazidi et ses accessoires de salle de bain en laiton ou encore Suddart, spécialisée dans la création de carreaux de ciment.

Où? Parc des Expositions du Kram

Quand? Du 26 avril au 5 mai 2018

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Salon de la création artisanale, une 35ème édition prometteuse

Salon de la création artisanale, une 35ème édition prometteuse

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Avec plus de 1500 artisans des quatre coins de la Tunisie, le salon de la création artisanale qui se tiendra du 26 avril au 5 mai 2018 promet d’être riche et créatif.

L’artisanat tunisien à le vent en poupe! En effet, le salon de la création artisanale qui aura lieu durant dix jours au parc des expositions du Kram, connait au fil des années de plus en plus de succès. Organisé par l’Office National de l’Artisanat (ONA) depuis 1982, ce salon est le grand rendez-vous annuel des métiers d’art en Tunisie.

Des créations uniques, en bois, verre, tissage ou encore en cuir vous attendent. Ainsi vous découvrirez le savoir faire d’artisans de différentes régions de la Tunisie, et qui sont aujourd’hui les gardiens d’un patrimoine national. On peut citer parmi ces arts ancestraux, la poterie de Sejnane candidate depuis fin mars 2017 pour figurer sur la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Où? Parc des Expositions du Kram

Quand? Du 26 avril au 5 mai 2018

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Kerkenatiss: Fatma Samet fait rayonner les îles de Kerkennah

Kerkenatiss: Fatma Samet fait rayonner les îles de Kerkennah

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Kerkenatiss est la marque ambassadrice des îles de Kerkennah. Incarnée par la créatrice Fatma Samet, elle a su mettre en valeur tout le savoir faire artisanal de ce coin de paradis encore trop méconnu et isolé en Tunisie.

Kerkenatiss, c’est d’abord des tapis à la création originale, fait main et en fibres 100% naturelles. Mais la marque offre à voir aussi du linge de maison brodée, du linge de table, en lin ou en coton, de la vannerie ou encore des vêtements. Sa force est sa volonté d’avoir su impulser une nouvelle énergie sur les îles de Kerkennah et de redonner vie à des métiers parfois oubliés. Ainsi Kerkenatiss permet à une cinquantaine de femmes de travailler en leur fournissant de la matière première de haute qualité pour préserver une broderie typique de l’île.

Sa marque de fabrique? Repenser le tapis traditionnel en lui conférant une touche de modernité. On aime les chiffons de soie ou encore les petites bouclettes qui font le charme de ses créations. Mais Kerkenatiss, c’est aussi et avant tout la volonté de Fatma Samet, une femme à la personnalité toujours joyeuse et chaleureuse, qui travaille sans relâche pour faire reconnaître le savoir faire unique des îles Kerkennah. Sans cesse dans un aller retour entre Kerkennah et Tunis, Fatma Samet participe à tous les salons de créations. Le nom de sa marque rayonne aujourd’hui dans toute la Tunisie comme une renaissance des îles et participe à leur reconnaissance comme lieu de création à part entière.

Vous la retrouverez le 14 Avril 2018 à Dar Keyna à Sidi Bou Said pour présenter sa collection. Lieu de rencontres et de partages, Dar Keyna insufflée par Nadia Boussetta, consacre cette journée pour promouvoir Kerkennah et ses multiples talents.

Quand? Samedi 14 avril 2018 de 11h à 19h.

Où? Dar Keyna. 12, impasse El Khalsi – 2026 Bou Saïd.

Tél: +216 96 440 084

Pour plus d’infos sur Kerkenatiss c’est ici!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’île de Kerkennah s’invite à Dar Keyna

L’île de Kerkennah s’invite à Dar Keyna

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Samedi 14 avril 2018, Dar Keyna organise une journée dédiée aux traditions régionales de Kerkennah. Ideo magazine vous dévoile le programme de cet événement inédit.

Après l’ouverture de «Dar Keyna» comme lieu de rencontres et de partages, avec une exposition-vente d’artistes branchés puis une représentation théâtrale («la fuite» de Ghazi Zaghbani avec Nadia Boussetta, Mouhamed Houcine Grayaa et Ghazi Zaghbani) Nadia Boussetta transforme sa maison en «ambassade de Kerkennah».

C’est l’affirmation de la vocation de Dar Keyna d’être un lieu de rencontres ,de partages et de promotions culturelles variées autour d’un patrimoine méditerranéen qui est multiple, méconnu et souvent dévoyé. Nadia Boussetta voulait aussi retrouver et faire partager «le goût des choses» en nous faisant revisiter notre tunisianité.

C’est dans cette idée que le 14 avril sera consacré à Kerkennah. C’est un «appel du cœur» car Kerkennah est l’archipel de son père.

La maison sera habillée pour l’occasion par Fatma Samet et ses créations tissées (tapisseries, linge de maison, linge de table, vêtements) typiquement kerkenniennes et résolument méditerranéennes. Sa marque, «Kerkennatiss», tisse les rêves de plusieurs artisanes de l’archipel.

Le peintre Walid Zouari internationalement connu, qui expose de Montréal à Koweït montrera quelques toiles. Il présentera aussi d’originaux sacs en toile de jute décorés dont le produit de la vente ira à une école de Mellita.

Enfin, Najet dont le restaurant «le Régal» à El Attaya est devenu une véritable institution sera là pour nous ravir les papilles et nous faire voyager gastronomiquement avec notamment ses salades, son célèbre tchich et son non moins célèbre couscous aux poulpes.

Dar Keyna accueillera aussi un point d’information sur le projet «Kerkennah01», une expérience inédite qui se tiendra du 21 au 27 Juin 2018 et prendra la forme d’une grande manifestation artistique qui va investir l’archipel (photographie, divertissement, arts numériques, musique, workshops, découvertes …).

Cet événement est une première étape sur le chemin de la découverte des terroirs tunisiens.

Quand? Samedi 14 avril 2018 de 11h à 19h.

Où? Dar Keyna. 12, impasse El Khalsi – 2026 Bou Saïd.

Tél: +216 96 440 084

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Hôtel Dar El Jeld, un joyau ouvre ses portes à la médina de Tunis

Hôtel Dar El Jeld, un joyau ouvre ses portes à la médina de Tunis

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Niché dans une des ruelles tortueuses de la médina, le nouvel hôtel de charme Dar El Jeld a su marier architecture traditionnelle et décoration contemporaine. Entre charme discret, luxe et raffinement, autant d’atouts qui feront de ce lieu une des plus belles adresses de l’hôtellerie en Tunisie.

Après le succès du restaurant gastronomique Dar El Jeld et du restaurant typique Fondouk El Attarine qui abrite également une expo-vente d’artisanat tunisien, les propriétaires de ces lieux magiques nous invitent une nouvelle fois à la découverte d’un lieu féérique au cœur de la médina de Tunis, l’hôtel de charme Dar El Jeld.

Situé à quelques pas du restaurant Dar El Jeld, l’établissement s’étale sur une surface de plus de 4000m2. Il aura fallu une dizaine d’années pour que ce projet, signé par les architectes Anouar Ennafaa et Ghazi Ben Ismail, se réalise pour atteindre la perfection. Accompagné d’artisans et de professionnels dans leur domaine tel que Studio Design dont le mobilier en corian accompagne la décoration des espaces, ils ont su imaginer chaque pièce comme un lieu propice à la contemplation.

Ici, pas de décoration ostentatoire, les espaces se dessinent comme s’ils avaient toujours existé. Dès l’entrée, on peut admirer le superbe travail de restauration de la partie ancienne, en témoignent les carreaux de faïence qu’il serait impossible aujourd’hui de reproduire. On y trouve la partie réception adossée à un premier patio, entièrement décorée de ces carreaux tellement enchanteurs, que seuls un bureau et quelques fauteuils au design contemporain suffisent à meubler .

Nos yeux découvrent ensuite le lobby inondé de lumière par le grand patio et dont le mobilier moderne signé Poltrona Frau se marie magistralement aux lustres de cristal et aux miroirs anciens.

Mais ce qui est bien plus admirable dans tous ces espaces de réception est sans aucun doute l’exposition d’une collection d’art exceptionnelle, dont le choix des œuvres expriment si bien le patrimoine culturel tunisien. Ainsi les toiles de maîtres tunisiens tels que Ali Ben Salem ou Pierre Boucherle côtoient une sculpture contemporaine de Rym Karoui, des poteries anciennes de Nabeul ou encore des poteries de Sejnane. Mais il serait trop long d’énumérer cette impressionnante collection d’œuvre d’art qu’abrite ce lieu déjà mythique.

Voilà que nos pas nous mènent vers un jardin d’éden, dont les allées desservent les 16 suites de l’hôtel. Ce jardin particulièrement unique dans la médina est embelli par une fontaine. Cette partie de l’hôtel abrite également le SPA, dont le décor rappelle celui des hammams anciens par ses mosaïques violettes et brillantes et son marbre en kedhel.

L’hôtel Dar El Jeld offre à voir aussi une salle de réception, un restaurant proposant une cuisine du monde, un piano-bar avec une vue à couper le souffle sur les toits de la médina, et plusieurs salons de réception. Mais cela sera pour une prochaine visite…

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’artisanat se modernise: Ouverture du premier Design Hub en Tunisie!

L’artisanat se modernise: Ouverture du premier Design Hub en Tunisie!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Ce 28 mars 2018 sera inauguré un nouveau Design Hub dédié à l'artisanat à Nabeul. Premier du genre, il sera une plateforme multiservices qui aura pour but de soutenir le secteur créatif et culturel avec un focus sur la chaîne de valeur de la céramique. Zoom sur cette nouveauté dans le monde de l’artisanat en Tunisie.

Ce Design Hub d’artisanat, le premier de ce type en Tunisie, est une initiative s’inscrivant dans le cadre de la coopération entre l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et l’Office National de l’Artisanat (ONAT). Ce nouveau lieu offrira des services d’accompagnement qui seront proposés à tous les acteurs du secteur de l’industrie créative et culturelle: designers, professionnels, entrepreneurs, étudiants, industriels, etc..

Il disposera d’un espace d’exposition et de commercialisation, d’un cyber café, d’un Fab-Lab et d’un espace de co-working. Il proposera également une série d’activités, services et évènements répondant aux besoins spécifiques de chacun des acteurs du secteur créatif. Ces services, allant du programme de parrainage aux ateliers d’incubation, en passant par des conférences et formations techniques, permettront aux différents acteurs du secteur d’échanger, de coopérer, de gagner expertise dans de nouvelles techniques et domaines d’expertise.

Ce Design Hub permettra donc aux acteurs aillant accès à ces services d’augmenter leur compétitivité affin d’accéder à de nouveaux marchés et de renforcer leurs opportunités économiques, tout en promouvant le design, la culture et la créativité comme source de valeur ajoutée économique et renforcement de la compétitivité territoriale.

La mise en place de ce Design Hub d’artisanat à Nabeul s’inscrit dans les activités du projet Creative Mediterranean- «Appui au développement de clusters dans les industries culturelles et créatives en Méditerranée du Sud». Creative Mediterranean est un projet de collaboration financé par l’Union européenne et par l’Italie, et mis en œuvre par l’ONUDI. L’objectif étant d’améliorer la compétitivité et la créativité des industries créatives et culturelles dans les 7 pays participants (Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie) afin d’accéder à de nouveaux marchés nationaux et internationaux et développer l’activité économique et l’emploi.

Adresse: AV Habib Thameur, près de la Délégation Régionale de l’Artisanat de Nabeul «Ex SOCOPA», Nabeul.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Soosen ou quand la céramique se fait Art

Soosen ou quand la céramique se fait Art

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Depuis janvier 2018 la Tunisie a vu éclore une nouvelle marque, un nouveau talent. Soosen, c’est l’Art de la table dans toute sa splendeur. Ideo magazine est parti à la rencontre de sa créatrice, Sawssen Ben Hadj Hassine et vous livre son histoire.

Soosen fait parti des rares marques de céramique tunisiennes à tout produire de « A » à « Z ». D’ailleurs, les céramistes tunisiens se comptent sur les doigts d’une main car c’est malheureusement un art qui se perd. Sawssen Ben Hadj Hassine, fait sa pièce, elle la sculpte, elle la cuit, elle la peint…. Pour elle, pas de place pour la sous-traitance, chaque pièce est unique, « quand la pièce est créée et décorée par les mêmes mains, c’est ce qui fait la beauté de la chose ». Nous vous mettons au défi de trouver une autre assiette, une autre tasse identique à celle que produit Sawssen.

// Derrière Soosen, une femme aux talents multiples

Enfant, Sawssen était dyslexique, un trouble de la capacité à reconnaître le langage écrit, difficile à diagnostiquer à l’époque. Un trouble mais pas un obstacle. Sa manière de communiquer, à elle, c’est l’Art. Derrière elle, le soutien d’une mère aimante, qui, pour redonner confiance à sa fille l’inscrira à des cours de peinture. C’est la révélation. Elle prendra des cours pendant 7 ans.

Quand est venu le temps de choisir une carrière, Sawssen voulait être restauratrice de tableaux. Mais un ami de son père, dont la profession était peintre, le lui a déconseillé. Il lui a dit de faire de la céramique. Bon conseil. Au début, elle était comme beaucoup de personnes… Réticente parce qu’elle ne voyait pas tout le potentiel artistique qui se cache dans la céramique, « ce n’était que des assiettes et des verres ». Erreur. Elle continue la peinture et a tout simplement troqué ses toiles contre de la céramique. Elle le dit elle-même « mon pinceau, je ne pourrai jamais m’en séparer ».

// Un parcours dans les plus grandes écoles internationales

Elle commencera par faire un an à l’EAD, à Omrane. Mais c’est hors de la Tunisie qu’elle perfectionnera son art. Pendant quatre ans, elle a étudié en Suisse, à Genève dans la haute école d’art et de design. Elle y apprendra la chimie, la technologie de l’émail, les techniques de cuissons, l’histoire de la céramique, de l’Art… En 2010, l’artiste céramiste participera et exposera au 7ème Salon de la Céramique d’Art Contemporaine de Paris… C’est le début de la reconnaissance.

Un an après, elle sera sélectionnée et exposée dans deux concours internationaux, la Gyeonggi International CeraMIX Biennale International Competition en Corée du Sud et pour le Concours de la Biennale de Céramique de Taïwan. Puis tout s’enchaîne. Très vite. En juin 2012, Sawssen expose ses oeuvres au Printemps des arts du Palais Abdellia de la Marsa. Toujours en Juin, elle expose également à la galerie Cherif Fine Art à Sidi Bou Said. En septembre 2012, elle s’exporte et installe son travail au musée Taipei à Taiwan.  L’année suivante, elle est sélectionnée pour une résidence artistique internationale au musée Yingge ceramic à Taiwan également.

// Soosen, un art japonisant sans le dire

Lors de son stage au Japon, elle se découvre une passion pour la céramique japonaise. Ils ont des cuissons, des manières de travailler qui leurs sont propres: « Ils ont du goût, leur travail est séduisant et il ne faut pas oublier que l’on doit une grande partie de l’Histoire de la céramique à la Chine et au Japon ». À plusieurs reprises, on lui fait remarquer que dans ses créations il y a une forte touche japonaise. Pour elle c’est très inconscient, elle le fait sans réfléchir, c’est sa technique, c’est automatique… Elle a son propre geste.Celui qui la différencie des autres céramistes.

Puis est venu le temps où il a fallu qu’elle trouve un nom à sa petite entreprise. Et il arrive parfois que le hasard fasse bien les choses. Un très bon ami à elle, également céramiste, Yuzké Yamamoto lui apprendra que son prénom signifie « source de la création » et s’écrit Soosen. Simple, efficace. Sa marque est née… Il lui a fallu 10 ans pour que naisse enfin son atelier. Mais n’allez pas croire que pendant ces 10 ans Sawseen n’a rien fait. Elle attendait juste le bon moment. D’autant qu’il n’est pas facile d’avoir sa propre marque, elle l’a vu chez des amis. Il y en a autant qui ouvrent qui ferment. Artisane, artiste… Sawssen est les deux.

Sa page facebook

Tél: +216 52 795 081

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’association Be Tounsi vous invite à l’événement « Artisanat de Tunisie: Racines et Projections » à la Cité des Sciences

L’association Be Tounsi vous invite à l’événement « Artisanat de Tunisie: Racines et Projections » à la Cité des Sciences

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

À l’occasion de la célébration de la Journée Nationale de l’Artisanat et de l’Habit Traditionnel, le vendredi 16 mars 2018, la Cité des Sciences à Tunis organise en collaboration avec l’Association Be Tounsi, une rencontre dédiée à l’artisanat tunisien. Ideo magazine vous en dit plus sur cette journée.

« Artisanat de Tunisie : Racines et Projections » est une rencontre dédiée à l’artisanat tunisien et à son rôle fondamental tant pour la croissance économique du pays que pour son développement social. Cette matinée qui se déroule au Centre des Congrès de la Cité des Sciences à Tunis sera entièrement dédiée à l’artisanat, à son histoire, à son développement et surtout son avenir.

Le public pourra visiter des ateliers d’artisans, visionner des projections vidéo qui vous présenteront les métiers de l’artisanat, mais également assister à des conférences, à des témoignages et à la présentation du livre « Les costumes traditionnels féminins de Tunisie » publié par le Centre des Arts et Traditions Populaires. Tout cela grâce au soutien de l’association Be Tounsi.

Be Tounsi est une association qui s’est donnée pour mission de mettre en avant la richesse de l’artisanat Tunisien. Pour se faire, le collectif et sa présidente Faten Abdelkefi multiplient les actions et les événements pour montrer à tous la beauté du patrimoine et faire en sorte qu’il ne se perde pas dans le tourbillon moderniste. Avec une page Facebook qui réunit quasiment 75 000 membres, Be Tounsi maîtrise à la perfection l’équilibre d’un monde numérique et de produits 100% made in Tunisia.

Programme:

9h00 : Accueil

9h30 : Conférence : « L’habit traditionnel tunisien : un riche héritage », Raja Ayedi / BeTounsi

Présentation du livre : « Les costumes traditionnels féminins de Tunisie », ouvrage collectif publié par le Centre des Arts et Traditions Populaires.

10h10 : Témoignage : « Couture culture », Fatma Ben Abdallah / Créatrice

10h30 : Témoignage : « Les tissages traditionnels : broderie de Kerkennah »,  Fatma Samet / Créatrice

10h50 : Témoignage : « Parcours d’une lauréate de la Khomsa », Wissal Sekri / Créatrice

11h10 : Discussion

11h30 : Visite des Ateliers :

Broderie « bechmar » et « okod » : Hayet Ismail & Yosra Ismail.

Balgha traditionnelle et de création : Taieb Fitouri & Souhail Fitouri.

Chechia : Lassaad AZAOUI.

Exposition Documentaire:

Titres de références : Costumes et Bijoux

Projections Vidéos :

1/ Défilés de costumes de créateurs

2/ Portraits d’artisans

3/ Portraits de créateurs

 

Où? Rue La Cité des Sciences à Tunis, Tunis 1004

Quand? De 9h à 13h.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook