L’Immeuble Disegni, splendeur architecturale au coeur de Tunis!

L’Immeuble Disegni, splendeur architecturale au coeur de Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Signé Auguste Peters, l’immeuble Disegni ou le «Palazzo Disegni» datant du début du 20ème siècle, est l’un des plus beaux édifices de la ville de Tunis. On vous dit plus sur ce somptueux bâtiment!

Situé au cœur de Tunis, non loin de l’Avenue de Carthage, l’immeuble Disegni fut construit en 1908 par l’architecte Auguste Peters pour le compte d’Adolphe Disegni, une personnalité incontournable du monde de l’immobilier, impliqué dans des actions de bienfaisance, notamment dans l’intérêt de la communauté italienne.

L’immeuble Disegni ne passe pas inaperçu grâce à une architecture somptueuse de style éclectique. Cet édifice est doté d’une façade richement décorée par de magnifiques balcons munis d’élégantes balustrades et consoles, d’arcades, de moulures vénitiennes et d’encorbellements. Cette façade est protégée depuis l’année 2000.

L’architecte Auguste Peters a consacré la même importance à l’intérieur de l’immeuble. En effet, le hall d’entrée est doté d’une admirable cage d’escaliers. Celle-ci se pare de sublimes carreaux de faïences en vert et en blanc et d’une rampe raffinée en fer forgé.

Faute d’entretien, l’immeuble Disegni a perdu aujourd’hui, son lustre d’antan, mais il demeure toujours un édifice au cachet architectural unique.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Séville: Les 5 lieux à visiter absolument!

Séville: Les 5 lieux à visiter absolument!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Séville, classée parmi les destinations les plus prisées du monde, est une ville du Sud de l’Espagne qui se distingue par une grande richesse historique. On vous embarque dans un voyage vers une ville ensoleillée dont vous allez certainement tomber amoureux!

// Le Real Alcázar

Incontournable de la ville de Séville, le Real Alcázar fondé au 8ème siècle est un ancien palais royal doté d’une architecture éclectique majestueuse et de magnifiques jardins. Cet édifice prestigieux est une résidence officielle de la famille royale d’Espagne lors de ses visites à Séville. Tant que vous y êtes, ne manquez pas de visiter les Archives générales des Indes juste à proximité du palais, où vous allez pouvoir contempler une beauté architecturale sans égale.

//La Cathédrale de Séville et sa Giralda

L’un des lieux immanquables de Séville est certainement la Cathédrale de Séville considérée comme l’une des plus grandes cathédrales du monde. Elle se distingue par sa gigantesque Giralda (ancien minaret de la Grande Mosquée almohade) qui offre, depuis son sommet, une vue imprenable sur la ville, et son architecture gothique spectaculaire datant du 16ème siècle.

 //Plaza de España, Seville et le parque María Luisa

L’une des plus belles places de Séville et de toute l’Andalousie est la place d’Espagne. Elle offre à voir un paysage naturel et architectural des plus splendides. Elle a servi de décor pour les scènes mythiques du film Star Wars, et c’est l’endroit préféré des sévillans et des touristes pour profiter d’un moment de détente dans un cadre des plus agréables.

N’hésitez pas à faire un tour au plus grand parc de Séville, le parque María Luisa, érigé par les fontaines et doté d’une autre place, la Plaza de América, abritant le Musée des Arts et Traditions populaires, le Musée archéologique de Séville, ainsi que le Pavillon Royal.

 //Le magnifique quartier de Santa Cruz

L’un des plus beaux quartiers de Séville est le Santa Cruz! Une fois dans ce quartier, abandonnez-vous au hasard dans ses vieilles ruelles et n’hésitez pas à contempler l’architecture de ses bâtiments colorés! Profitez aussi d’un moment de détente dans les bars et restaurants de ce quartier jovial et chaleureux!

//Torre del Oro

Construite au 13ème siècle, la Tour de l’Or fut une tour d’observation militaire de la ville andalouse. Elle a été rattachée au Real Alcazar par des fortifications et jouait un rôle important dans la défense de la ville de Séville. Un lieu également à ne pas rater!

Pour vous y rendre, rendez-vous sur TUNISAIR.COM!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Craquez pour ces 20 escaliers en colimaçon repérés sur Pinterest!

Craquez pour ces 20 escaliers en colimaçon repérés sur Pinterest!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

L’escalier en colimaçon n’est plus apprécié uniquement pour son encombrement minime, mais aussi pour son potentiel décoratif. Découvrez notre sélection des plus beaux escaliers en colimaçon repérés sur Pinterest!

De forme hélicoïdale, l’escalier en colimaçon convient aux espaces les plus réduits. Il est sécuritaire et s’adapte aux contraintes les plus exigeantes de la maison. S’ajoute à ces atouts, son aspect qui s’avère souvent très attrayant.

En effet, sous ses différentes versions, cet escalier  se veut élégant et original. Il peut souligner un style industriel ou contemporain, et rendre plus chaleureux l’espace grâce à une belle combinaison de bois et d’acier.

Le fait qu’il se décline en une grande variété de modèles, nous offre la possibilité de l’intégrer dans différents styles d’intérieurs. Sans oublier, sa forme hélicoïdale qui dynamise l’espace et affine sa forme.

Vous aimerez également notre article: Les 5 plus incroyables escaliers au monde! 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

«Archi World Africa 2019», le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie

«Archi World Africa 2019», le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie

ÉCRIT PAR La rédaction

Du 30 janvier au 2 février 2019, se déroulera à l’Acropolium de Carthage le premier salon international dédié à l’architecture, l’architecture d’intérieur et au design en Tunisie, «Archi World Africa 2019».

«Archi World Africa 2019» accueillera la première rencontre des professionnels tunisiens, africains et internationaux oeuvrant dans le domaine du design, de l’architecture, de l’urbanisme et de l’architecture d’intérieur. L’objectif de cette rencontre est de débattre et d’échanger sur les compétences Tuniso-africaines. Au programme, de nombreuses conférences et des stands animés par des professionnels du secteur.

Parrainé par la chambre Syndicale Nationale des Architectes d’intérieur de Tunisie (CSNAIT), «Archi World Africa 2019» se déroulera à Carthage, au cœur de l’Acropolium de Carthage.

Pour plus d’infos cliquez ICI!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’église orthodoxe Russe Saint-Alexandre-Nevski de Bizerte, un chef d’oeuvre architectural remarquable!

L’église orthodoxe Russe Saint-Alexandre-Nevski de Bizerte, un chef d’oeuvre architectural remarquable!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Edifiée vers la fin des années 1930, l’église Saint-Alexandre-Nevski ne passe pas inaperçue dans la ville de Bizerte grâce à son architecture remarquable. On vous fait découvrir l’histoire de cet incroyable bâtiment!

Située à Bizerte, l’église Saint-Alexandre-Nevski est une église dépendant de l’Église orthodoxe russe édifiée entre 1937 et 1938. C’est en souvenir de l’escadre russe que cette église fut construite suite à l’autorisation des autorités françaises en 1936. Le projet de construction a été confié au colonel du génie N.S. Soukharjevski et l’église a été dédiée à saint Alexandre Nevski.

Construite en style néo-russe, l’intérieur de cette église est aussi splendide que son extérieur. On y trouve une plaque de marbre où sont gravés les noms des navires de l’escadre russe de Bizerte. Les portes royales de l’iconostase sont recouvertes du drapeau de Saint-André, emblème de la marine impériale russe.

Restaurée après la Seconde Guerre mondiale, cette église fut abandonnée pendant quelques années lors de l’indépendance de la Tunisie en 1956. En effet, à l’exception des deux services célébrés à Noël et à Pâques, l’église a été laissée à l’abandon car la plupart des paroissiens russes ont quitté la Tunisie à cette époque.

Mais à partir de la fin des années 1980, la vie paroissienne reprend petit à petit avec le retour des épouses de Tunisiens originaires de Russie, de Biélorussie ou d’Ukraine qui se sont installés dans les environs de l’église.

En 2006, le Conseil municipal de Bizerte a décidé de baptiser la place devant l’église du nom d’Anastasia Manstein-Chirinsky qui fut officieusement à la tête des paroissiens pendant de nombreuses années et la dernière survivante de l’époque de l’escadre russe.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Nos meilleures inspirations pour des escaliers en bois illuminés par un éclairage LED!

Nos meilleures inspirations pour des escaliers en bois illuminés par un éclairage LED!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Très tendance en ce moment, l’éclairage LED met en valeur l’escalier tout en étant une solution économique et très fonctionnelle. Découvrez en photos des escaliers en bois sublimés par différents modèles d’éclairage LED.

Les escaliers en bois sont un atout pour la décoration. Illuminés, ils créent une ambiance unique et chaleureuse. Grâce à des bandes ou des spots LED, ces escaliers en bois sont sublimés! En effet, en plus d’avoir une longue durée de vie, l’éclairage LED assure une grande visibilité et apporte une touche contemporaine à l’escalier tout en soulignant la beauté de ses marches.

En fonction de l’effet lumineux recherché, on peut opter pour l’éclairage LED qui nous convient le plus. On peut par exemple fixer des spots LED au mur le long des marches de l’escalier ou bien intégrer des bandes LED dans les marches elles-mêmes!

Vous aimerez également notre article: Garde-corps en verre, des escaliers en transparence!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La Ganaria, la loggia traditionnelle à redécouvrir!

La Ganaria, la loggia traditionnelle à redécouvrir!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

La loggia traditionnelle appelée aussi «Ganaria» était souvent utilisée dans l’architecture traditionnelle des pays arabes. Découvrez en photos notre sélection des plus belles «Ganarias»!

Caractéristique de la maison traditionnelle arabe, la «Ganaria» est une loggia d’une élégance inégale. Conçue entièrement à la main grâce à un savoir-faire artisanal exceptionnel, cette loggia traditionnelle sublime les façades des bâtiments avec la beauté incroyable de sa forme ajourée en bois constituant les moucharabiehs.

En plus de son aspect sublimé par la couleur bleue, la «Ganaria» est très fonctionnelle. En effet, les magnifiques combinaisons géométriques formant son grillage, permettent d’aérer l’espace tout en évitant la chaleur du soleil. Les «Ganarias» permettaient également aux femmes de voir sans être vues.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Les plus beaux luminaires pour espace à double hauteur repérés sur Pinterest!

Les plus beaux luminaires pour espace à double hauteur repérés sur Pinterest!

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Lorsque l’on opte pour un espace à double hauteur, il est important que les luminaires soient proportionnels et mettent en valeur cet atout. Découvrez en photos nos meilleures inspirations pour des luminaires adoptés avec brio dans des salons, salles à manger et autres pièces à double hauteur!

Le concept de la double hauteur est une vraie tendance et est adopté dans les intérieurs les plus branchés, mais faut-il encore savoir l’associer avec les bons objets et accessoires déco qui vont avec. Par exemple, le type de luminaires à mettre en place dans ce type d’espaces est différent des modèles ordinaires.

On pourra se permettre d’adopter de très longues suspensions, des lustres imposants et opter pour les formes les plus extravagantes, car justement, la hauteur le permet. Le plus important est que ce luminaire soit élégant et en cohérence avec l’ensemble de la décoration.

Découvrez ci-dessous ce très bel exemple de plafonnier réalisé par le designer Amine Yaiche:

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le palais Saf saf d’Ahmed Bey à La Marsa: un bijou architectural menacé de disparition!

Le palais Saf saf d’Ahmed Bey à La Marsa: un bijou architectural menacé de disparition!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le Palais Saf saf d'Ahmed Bey à la Marsa qui se trouve aujourd’hui dans un état dégradé majeur, fut pourtant autrefois une résidence beylicale prestigieuse. On vous dit plus sur ce monument historique!

La Tunisie regorge d’édifices d’une grande richesse architecturale et historique, notamment les palais beylicaux. Mais très souvent, faute d’entretien, ces derniers se trouvent dans un état critique et risquent même de disparaitre. À cause d’une volonté de rompre complètement avec la monarchie beylicale et le colonialisme, aucun effort de préserver ces édifices, n’a été effectué par le gouvernement du président Habib Bourguiba. Cette indifférence vis-à-vis de ces grandes bâtisses historiques s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui, à l’exception de quelques initiatives isolées et non suffisantes pour sauvegarder ces bâtiments qui font partie de la mémoire collective et de l’histoire du pays.

À la Marsa, la majorité des palais Beylicaux ont souvent disparus à cause de leur détérioration au fil du temps, ou remplacés par des maisons et des immeubles privés. Le Palais Saf saf d’Ahmed Bey a connu le même sort. Délaissé pendant de longues années, cet édifice a fini par se trouver dans un état de délabrement avancé. Son lustre d’antan est à peine visible à cause de sa déchéance. Cet héritage oublié était pourtant une résidence prestigieuse d’Ahmed Bey, qui date de 1847. Avant d’être acquis par ce dernier, ce palais a été construit par son beau frère Giuseppe Maria Raffo, dans un style italianisant aux influences arabes. Sa décoration est imprégnée des styles occidentaux de la fin du 19ème siècle, à savoir l’espagnol et l’italien, mélangée avec des styles traditionnels, mauresques et turques. Le style éclectique de ce palais, est à l’origine entre autres, de sa grande richesse.

Ce palais Saf saf d’Ahmed Bey a été cédé par les descendants d’Ahmed Bey à un consortium saoudien, qui voulait le démolir pour ériger à sa place un immeuble à vocation commerciale. Aujourd’hui, des maisons sont construites illégalement dans ses jardins. De nombreuses personnes sans abris l’ont également squatté  régulièrement. Et bien qu’il soit classé comme monument historique national par la commission nationale du patrimoine en 2013, ce palais n’a pourtant pas fait objet de projets de sauvegarde. Il est toujours dans un état de dégradation majeur et est en grande partie en ruine. Il est aujourd’hui fermé et placé sous surveillance.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

«Moucharabieh’s house», une villa à l’architecture épurée

«Moucharabieh’s house», une villa à l’architecture épurée

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Située au cœur d'un quartier chic de Tunis, la «Moucharabieh's house» a été réalisée par l’architecte tunisienne Selima Ladari, fondatrice de l’agence «In Between» en collaboration avec l’agence d’architecture parisienne Poliscope. Visite guidée d’une villa contemporaine qui a su emprunter avec brio les codes de l’architecture traditionnelle tunisienne.

Diplômée de l’école d’architecture parisienne La villette, Selima Ladari a d’abord travaillé en France avant de rentrer en Tunisie pour fonder sa propre agence «In Between». Elle se plait depuis à travailler essentiellement sur des projets touchant le secteur du résidentiel et de l’éducation. Elle collabore également sur de nombreux projets avec l’agence parisienne Poliscope avec qui elle partage un goût prononcé pour la réflexion urbanistique. Ils ont dans ce sens créé un groupe de réflexion intitulé «Regard croisés», qui propose un appui au secteur de l’urbanisme en Tunisie.

Le projet de la villa «Moucharabieh’s house» située dans un quartier très urbanisé a ainsi commencé par une réflexion autour de l’urbanisme à l’échelle d’un quartier. En témoigne l’architecture des façades composée en fonction des différentes orientations et des vues. Ainsi la façade sur rue se veut très intimiste, laissant place à peu d’ouvertures, reprenant les codes de l’architecture traditionnelle des maisons de la médina. Ces façades se décorent d’un grand moucharabieh en bois exotique, dont profite également les habitants de la maison puisqu’il est pensé tel un espace habité.

Les façades intérieures jouent avec la profusion de lumière et donne directement sur le jardin-patio. Ce jardin véritable espace de loisir par sa piscine et sa grande terrasse rappelle par sa composition les patios traditionnels. On aime également dans cet espace le travail apporté à la piscine pensée sans margelle mais au contraire dans une continuité de matériaux avec la terrasse.

La villa construite sur un terrain de 420 m2 se compose de 4 suites. Très lumineuse, elle est imaginée dans un blanc immaculé et avec des formes épurées et contemporaines. Seul l’escalier presque flottant interpelle par son revêtement en bois et son garde-corps en verre une différence de matériaux.

Cette villa à l’architecture bioclimatique a su jouer avec simplicité et élégance des codes de l’architecture traditionnelle et leur bien fait. Un beau travail réalisé en collaboration étroite avec la propriétaire des lieux qui a su mettre en œuvre avec goût le travail des architectes.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Top 6 des lieux incontournables à visiter à Naples!

Top 6 des lieux incontournables à visiter à Naples!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Naples est une ville italienne chaleureuse et pleine de charme qui regorge de paysages naturels et architecturaux d’une richesse exceptionnelle. Voici notre sélection des lieux incontournables de cette ville que vous allez adorer!

// La Piazza del Plebiscito (Place du plébiscite) et ses édifices grandioses

Très animée, la Piazza del Plebiscito est la plus grande place de Naples. Située au cœur de la ville, cette place est bordée par de nombreux édifices prestigieux à découvrir absolument.

Parmi ces derniers, on peut parler de la Basilique San Francesco di Paola et sa magnifique façade néoclassique, ainsi que le palais royal datant du 17ème siècle qui vous laissera sans voix de par sa grandeur et richesse architecturale.

// Le Castel Nuovo (Nouveau Château)

Tout près de la Piazza del Plebiscito, en face du port, se trouve le Castel Nuovo. Édifice emblématique de la ville de Naples, ce château est doté d’une architecture gothique imposante aux larges tours, digne d’un conte de fée! Il abrite, entre autres, des sculptures et des peintures d’artistes du 16ème au 19ème siècle, à découvrir absolument!

// Le musée archéologique national de Naples (Museo archeologico nazionale di Napoli)

Ne manquez pas de visiter le Musée archéologique national de Naples qui offre à voir l’une des plus importantes collections gréco-romaines au monde ainsi qu’une architecture somptueuse de l’un des palais majeurs du centre historique de Naples, le monumental palais Palazzo degli Studi, dans lequel le musée archéologique national est abrité.

// Castel dell’Ovo (Le Château de l’œuf)

Situé sur l’îlot de Megaride, à l’intérieur du golfe de Naples, le Castel dell’Ovo est le plus ancien château de Naples. Ne manquez pas de visiter ce lieu pour découvrir ses recoins historiques ainsi que les légendes liées à son nom (l’énigme de l’œuf)!

// Le centre historique de Naples

Le nid de nombreuses cultures et d’un riche passé, le centre historique de Naples compte d’innombrables monuments issus de plus de 25 siècles d’histoire. Pour les amoureux de l’histoire, ce centre classé au patrimoine national de l’UNESCO, est l’endroit idéal pour découvrir les plus beaux édifices historiques et religieux dont on peut citer la chapelle Sansevero (Cappella Sansevero) ou la fameuse Basilique San Lorenzo Maggiore.

// Le Mont Vésuve

Partez en excursion organisée au Vésuve, le volcan le plus célèbre au monde, pour vivre une expérience que vous ne risquez pas d’oublier. Une occasion pour profiter d’une vue à couper le souffle sur le golfe de Naples et d’apprendre plus sur l’histoire de l’un des volcans les plus célèbre au monde!

Pour s’y rendre rendez-vous sur TUNISAIR!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le claustra en bois pour vos escaliers, la tendance à adopter!

Le claustra en bois pour vos escaliers, la tendance à adopter!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Bien plus qu’un simple garde-corps, le claustra ajouré en bois est un élément de décoration à part entière pour les escaliers! Nous avons réuni ci-contre les plus beaux escaliers avec claustras en bois

Très présent dans les intérieurs les plus branchés, le claustra est la tendance déco du moment. Adopté en guise de garde-corps pour les escaliers, il confère un aspect épuré très élégant à l’espace. En lattes de bois, ce claustra permet de cloisonner les escaliers partiellement, en laissant pénétrer la lumière entre ses lignes verticales affinées.

Ce claustra ajouré trouvera sa place facilement dans la maison grâce à son charme architectural. En plus, il se mariera à merveille à tous les styles d’intérieur grâce à son coté sobre et moderne.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Quand Abdelaziz Gorgi décorait les villas « Cacoub » de Skanès!

Quand Abdelaziz Gorgi décorait les villas « Cacoub » de Skanès!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

10 ans depuis la disparition de l’artiste Abdelaziz Gorgi, ses fresques décorent toujours de nombreux édifices publics en Tunisie, notamment les «Villas Cacoub». On vous dit plus sur ces pavillons contigus au Palais estival de Bourguiba à Skanès dont les façades sont ornées par les fresques de l’artiste!

Prolifique et très polyvalent, Abdelaziz Gorgi a marqué l’histoire de l’art en Tunisie par ses multiples œuvres puisant dans différents champs de création. Cet artiste exceptionnel s’est distingué entre autres, par ses fresques monumentales de céramique, dont certaines décorent jusqu’à aujourd’hui des édifices publics tels que bâtiment national de l’Office du Tourisme Tunisien (ONTT), le Palais des congrès de Monastir ou encore les Villas Cacoub qui se trouvent à proximité du Palais d’été de l’ancien président Habib Bourguiba à Skanès, près de Monastir.

Ces 5 villas sont l’œuvre de l’architecte Olivier-Clément Cacoub qui les a conçues dans le style moderne vers le début des années 60. Un style dans lequel s’inscrivent la majorité des édifices conçus pendant cette époque considéré comme la nouvelle ère de reconstruction.

Profitant d’une vue imprenable sur la mer et le paysage verdoyant orné de Palmiers de Monastir, les Villas de Cacoub témoignent des différentes caractéristiques de l’esprit architectural moderniste, à savoir les pilotis, le toit-terrasse et la sobriété des volumes. Cet aspect architectural épuré et neutre de ces édifices est ravivé par les fresques de Abdelaziz Gorgi qui décorent les façades tout en apportant de la couleur et de l’authenticité à ces édifices d’exception.

Actuellement délaissées et menacées de démolition, ces villas Cacoub hébergeaient pourtant autrefois les invités les plus prestigieux du président Bourguiba.

Ne manquez pas l’expo-hommage « Gorgi pluriel » qui se tiendra au Palais Keireddine du 7 Décembre 2018 au 10 Février 2019, pour découvrir l’œuvre exceptionnelle du pionnier de l’art moderne tunisien Abdelaziz Gorgi.

Sources d’informations: Association Edifices et mémoires     

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La «Rock House» : l’œuvre architecturale exceptionnelle de «AGi Architects» au Kuweit!

La «Rock House» : l’œuvre architecturale exceptionnelle de «AGi Architects» au Kuweit!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Conçue en 2014, la «Rock House» est une maison privée spectaculaire dessinée par la firme internationale «AGi Architects» au Koweït. Ideo Magazine vous fait découvrir ce magnifique projet atypique!

Nichée dans le quartier résidentiel d’Abdulla Al Salem au Koweït, la «Rock House» se veut une maison privée hors du commun. En effet, les concepteurs de «AGi Architects» ont su traduire avec brio, le besoin de confidentialité du client et son souhait d’avoir un bâtiment original. Suivant ces exigences, ils ont édifié une maison inhabituelle imprégnée de l’architecture islamique traditionnelle, et dont la forme rappelle celle de l’Origami. La «Rock House» est effectivement dotée d’une structure robuste et monolithique en béton à facettes, revêtue de panneaux de pierre qui s’étendent sur les murs et le toit. Ne laissant rien paraitre de l’extérieur, cette maison reprend le principe de la façade aveugle propre à l’architecture islamique traditionnelle. Les quelques ouvertures qui se trouvent dans les façades sont inclinées pour assurer une intimité totale et offrir de l’éclairage naturel nécessaire tout en empêchant l’entrée de la lumière directe du soleil. Les écrans métalliques réfléchissants dotés de perforations triangulaires disposées de manière irrégulière fournissent une couche de protection supplémentaire et accentuent les formes angulaires des différentes ouvertures en retrait.

En plus de l’enveloppe extérieure, l’intérieur de la «Rock House» est également influencé par les principes de l’architecture islamique. Cette maison s’ordonne effectivement autour d’une cour centrale entourée de murs angulaires et de plafonds qui s’enroulent en spirale pour rejoindre l’étage supérieur. Les espaces sont dotés de portes coulissantes en verre laissant entrer le maximum de lumière de jour. Ces portes peuvent être ouvertes reliant ainsi ces chambres avec la terrasse de la piscine. D’ailleurs, la maison est envisagée comme une entité globale favorisant la communication entre tous les espaces intérieurs et assurant une flexibilité fonctionnelle maximale, et ce grâce à l’absence des couloirs et aux nombreuses voies de circulation existantes.

Project credits:
Main architects: Nasser B. Abulhasan, Joaquín Pérez-Goicoechea
Project leaders: Lucía Sánchez-Salmón, Lulu Alawadhi
Project team: Ma Eugenia Díaz Gwenola Kergall Abdulhafiz Bahi El Din Hanan Alkouh
Interior design: AGi architects
Furniture supplier: Gunni & Trentino
Lighting: Lara Elbaz

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Notre sélection de piscines intérieures qui vont vous faire rêver!

Notre sélection de piscines intérieures qui vont vous faire rêver!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Envie de profiter de votre piscine toute l’année? Le mieux serait de l’intégrer à l’intérieur de la maison et de vivre des moments infinis de plaisir et de bonheur. Découvrez nos piscines intérieures coups de cœur qui vont vous faire rêver!

Profiter d’une belle baignade, passer la soirée ou prendre son petit-déjeuner au bord de la piscine, sont des moments qu’on aime tous! Mais faute de mauvais temps, ce n’est pas toujours possible de les vivre lorsque nous avons une piscine dans le jardin. Alors intégrer la piscine dans la maison s’avère être idéal pour pouvoir en profiter au maximum et à tout moment!

Pour ce faire, il faudrait choisir le modèle qui s’accorde le mieux avec la configuration de la maison et avec nos envies. Aussi, le meilleur serait de donner de l’importance à la décoration de la pièce qui va abriter la piscine intérieure et y créer l’ambiance voulue! Au choix, vous pouvez la décorer avec un mobilier moderne et sobre ou favoriser une atmosphère zen et reposante avec une palette de couleurs naturelles et des plantes, soulignant une ambiance d’évasion et de rêve!

On peut également toujours profiter de la beauté du jardin et des vues extérieurs grâce à de larges baies vitrées!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

25 luxueux salons à double hauteur repérés sur Pinterest!

25 luxueux salons à double hauteur repérés sur Pinterest!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Symbole de luxe et d’élégance, la double hauteur est la tendance du moment! Grâce à ses multiples atouts, ce concept architectural est adopté dans les lofts et les appartements modernes les plus branchés. Découvrez notre sélection des plus beaux salons à double hauteur repérés sur Pinterest!

Élégant et dans l’ère du temps, le salon à double hauteur est de plus en plus répandu ces dernières années grâce à ses nombreux points forts. En effet, la double hauteur apporte au salon plus de lumière et de caractère, ainsi qu’un coté luxueux! De plus, dans un salon à double hauteur, toutes les fantaisies sont permises! On peut couvrir les grands murs avec de larges œuvres d’art, comme on peut positionner des lustres et des suspensions de grandes dimensions dans la pièce. Si le salon donne sur un bel espace vert ou autre vue agréable, on peut aussi s’ouvrir au maximum sur l’extérieur invitant ainsi le jardin au salon par le moyen de grandes baies vitrées !

Pour ce genre de salon à haut plafond, on peut également colorer ce dernier pour rendre l’espace plus chaleureux ou au contraire, pour souligner son côté aérien. Cela dépendra de la teinte qui sera adoptée! Ceci s’ajoute à l’attention qu’on devrait accorder à la décoration de la mezzanine ou de l’étage qui surmontent ce salon à double hauteur!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Donnez plus de rythme à votre intérieur grâce au panneau mural 3D!

Donnez plus de rythme à votre intérieur grâce au panneau mural 3D!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Pour un intérieur plus dynamique et au look unique, le panneau 3D est le revêtement mural à adopter. Découvrez notre sélection des intérieurs où le panneau mural 3D est adopté avec brio!

Le panneau mural 3D a d’innombrables avantages. Facile à poser, il vous permet de changer de décoration quand vous en avez envie. Son effet esthétique est son atout majeur. Ce revêtement mural apporte effectivement une touche contemporaine très élégante à la pièce dans laquelle il se trouve. Sur le mur qu’il habille, le panneau 3D crée ainsi un jeu de niveau et une illusion optique à travers des formes tridimensionnelles originales!

À ceci s’ajoute une gamme très variée de couleurs, de textures et de formes géométriques. On peut opter pour les carrées, les mosaïques et d’autres encore, selon l’effet recherché. On peut également poser ce panneau 3D sur tout un pan de mur ou seulement une petite partie. Il est parfait pour décorer les parois d’un salon, d’une entrée, d’une chambre ou de n’importe qu’elle autre pièce de la maison. Pour une déco murale tout aussi originale on peut opter également pour un papier peint.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

Découvrez la glorieuse histoire du théâtre municipal de Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Situé en plein cœur de l’Avenue Habib Bourguiba, le théâtre municipal de Tunis vient de fêter le 20 Novembre 2018 son 116ème anniversaire. Ideo Magazine vous fait découvrir l’histoire de ce théâtre qui a été édifié il y’a plus d’un siècle.

// Le théâtre municipal de Tunis, un superbe édifice de style Art nouveau!

Inauguré en 1902, le théâtre municipal de Tunis fut appelé à cette époque le «Casino municipal de Tunis», et vite surnommé «la bonbonnière Resplendy». Il a été conçu dans un style Art nouveau par l’architecte de la famille Beylicale, auteur de nombreux autres bâtiments de Tunis, Jean-Émile Resplandy. La construction de ce théâtre, le plus célèbre des théâtres de la Tunisie moderne, a été financée par la municipalité de Tunis. L’architecture imposante de cet édifice est dotée d’une façade très riche, dont le haut-relief représentant Apollon entouré des muses de la Poésie et du Drame, fut créée par le sculpteur français Jean-Baptiste Belloc.

Le théâtre n’a pas toujours été sous sa forme actuelle. Il y’a eu effectivement une 1ère version du théâtre municipal de Tunis, moins importante en termes de capacité d’accueil. En effet, l’ancien édifice ne pouvait accueillir qu’environ 856 places, mais il a été démoli en 1909 pour être remplacé par le théâtre qu’on connait aujourd’hui, et qui peut accueillir jusqu’à 1350 sièges, déployé sur quatre niveaux (orchestre, balcon, mezzanine et galerie). La nouvelle salle, dont seule la façade extérieure est laissée intacte, fut inaugurée à nouveau en 1911.

AU début des années 2000, ce théâtre municipal de Tunis a été rénové à l’occasion de son centième anniversaire.

// Les plus grands artistes tunisiens, arabes et internationaux se sont produits sur sa scène!

Des artistes de renommée internationale ainsi que de grands opéras se sont produits sur la scène du théâtre municipal de Tunis. Des vedettes d’alors comme Georges Abiadh, Youssef Wahbi, Zaki Tulayewet, et aussi le fameux chanteur Farid El Atrach ainsi que l’icône de la danse orientale Samia jamel ont performé dans ce théâtre.

Durant les années 60, le théâtre municipal de Tunis a accueilli les créations à grand succès de Ali Ben Ayed et de la troupe de la ville de Tunis qu’il dirigeait. Et pendant la fin du dernier siècle, ce théâtre a pu suivre l’évolution du théâtre tunisien et mondial, en accueillant les nouvelles formes artistiques. Ce théâtre municipal a également accueilli la 9ème édition du festival du rire, ainsi que l’ouverture des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) pendant de nombreuses années.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La cuisine en bois pour une ambiance chaleureuse et conviviale!

La cuisine en bois pour une ambiance chaleureuse et conviviale!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Elégante et très tendance, la cuisine en bois a tout pour plaire! En plus, elle se décline en une infinité de styles, plus attractifs les uns que les autres. La preuve en images!

En plus de sa fonction première, la cuisine est une pièce où l’on se retrouve entre amis ou en famille, et où l’on vit des moments de partage agréables! C’est pourquoi, il est important qu’elle soit chaleureuse et agréable à vivre! La cuisine en bois a ses atouts, et d’autres encore!

En effet, Chêne, frêne ou noyer, clair ou foncé, le bois s’invite dans la cuisine en apportant du charme et de la grâce! Il s’associe très bien avec d’autres matériaux comme le marbre, le béton ou encore le métal, ainsi qu’avec les teintes douces et toniques. Selon nos envies et le style de cuisine qu’on veut créer, on peut effectivement associer ce matériau naturel aux couleurs et aux accessoires de déco voulus.

On peut adopter le blanc ou les teintes poudrées et tendres comme le rose pâle, le gris clair et le beige rosé par exemple, pour créer une ambiance zen et épurée. Ou opter pour les teintes toniques, comme le jaune moutarde, le vert canard ou encore le rouge bordeaux, pour donner plus de caractère à notre cuisine en bois.

Ainsi, en habillant les caissons, le plan de travail ou l’ilot de la cuisine, le bois va apporter un côté chaleureux et très élégant à cette pièce, et va surtout nous offrir un large choix de styles de décoration (look vintage, rustique, ultramoderne…)

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Découvrez la riche histoire de la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul à Tunis!

Découvrez la riche histoire de la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul à Tunis!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Située sur la place de l'Indépendance, carrefour entre l'avenue Habib-Bourguiba et l'avenue de France, la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul est dotée d’une architecture et d’une histoire des plus riches. Ideo Magazine vous parle de l’histoire de cet édifice religieux datant du 19ème siècle!

La Cathédrale Saint-Vincent-de-Paul a été édifiée entre 1893 et 1897, sur l’ancien cimetière Saint Antoine. Ce dernier fût donné au 17ème siècle par les Beys de Tunis à la communauté catholique. Tout d’abord destiné à l’inhumation des esclaves des bagnes, il devient par la suite le cimetière de la colonie européenne de Tunis. En 1650, le père Jean Le Vacher y a construit une chapelle nommé «La chapelle Saint Antoine», considérée comme le plus ancien monument chrétien de Tunis. Cette chapelle fut remplacée par une autre construite par le père Sébastiano qui a finalement gardé le nom de «Saint Antoine». (à un certain moment on a ajouté le vocable de Sainte Marguerite de Cortone à celui vocable de Saint Antoine).

Pendant cette époque, les esclaves sont enterrés dans cette chapelle Sainte Antoine, tandis que les hommes libres sont enterrés dans le terrain adjacent à la chapelle. En raison de la croissance de la population européenne à Tunis durant la 1ère moitié du 19ème siècle, le cimetière Saint Antoine devient vite insuffisant. Alors, pour des problèmes de salubrité publique et aussi, pour faire l’extension de la ville de Tunis, il a été nécessaire de transférer ce cimetière chrétien dans un autre lieu en 1881. Pendant la même année, une cathédrale provisoire a été construite et a été inaugurée en 1882.

//La construction progressive de la Cathédrale Saint-Vincent-de-Paul (Cathédrale de Tunis)

En 1890, le Cardinal Lavigerie, voulant bénir lui-même la première pierre de la future cathédrale qui viendra remplacer la cathédrale provisoire, donne à celle-ci, des noms de saints: Saint Vincent de Paul et Sainte Olive(italienne) , tous deux ayant vécu à Tunis. Vincent de Paul, fut un fondateur des lazaristes et des filles de la Charité. Et alors qu’il a été jeune prêtre, il a été capturé puis vendu comme esclave à Tunis au tout début du 17ème siècle.

Vers 1893, les travaux de construction ont commencé et en 1897, la cathédrale fut inaugurée bien qu’elle ne soit pas complètement achevée, faute de moyens financiers. Cette construction qui a duré cinq ans, a impliqué le travail de quelques centaines d’ouvriers. La construction et l’aménagement de la cathédrale se sont poursuit progressivement, pour toucher à leur fin en 1910. Les fresques n’ont pu s’ajouter à cet édifice qu’environ une vingtaine d’années plus tard.

//Une architecture d’exception malgré tout, réhabilitée plusieurs fois !

Bien que le chantier de cette cathédrale soit interrompu à plusieurs reprises, le résultat final est une architecture somptueuse. Mêlant style byzantin et style romain, cet édifice se distingue par une architecture très riche imaginée par l’architecte Bonnet-Labranche. Ses vitraux sont l’œuvre du maître-verrier Bessac. Ils représentent des saints, des papes …et reprend des scènes et des évènements historiques qui ont réellement eu lieu. Sa façade évoque l’église Saint-Augustin à Paris, ainsi que la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, à travers ses tours.

En 1997, la cathédrale fait l’objet de nombreux travaux de réhabilitation. Son orgue considéré comme l’un des plus anciens d’Afrique a été restauré, sa façade aussi, ses vitraux ont été remis en état et ses toitures et ses murs ont été réparés. Plus tard, de nombreuses transformations ont été apportées à l’aménagement intérieur de la cathédrale, dont le transfert de notre Dame de Carthage, après que la Basilique de Carthage ait été désaffectée.

Après l’indépendance de la Tunisie, en 1964, la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul devient une propriété de l’Eglise catholique. En 1998, elle a accueilli le pape Jean-Paul II, qui était en visite en Tunisie.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

25 inspirations pour un îlot central dans la cuisine

25 inspirations pour un îlot central dans la cuisine

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

L’îlot central dans la cuisine a de nombreux atouts! Mais une infinité de modèles s’offrent à nous, ce qui rend parfois le choix difficile! Pour vous aider dans votre choix, on vous propose nos îlots coups de cœur repérés sur Pinterest!

Depuis quelques années, l’îlot central dans la cuisine se confirme comme une tendance incontournable, et ce pour plusieurs raisons.

Installé au cœur de la cuisine, l’îlot central se veut un élément multifonctionnel. En effet, il peut à la fois servir de table à manger et de plan de travail, il peut accueillir les plaques de cuisson et l’évier, tout cela en apportant de l’élégance à notre cuisine! Cet îlot central assure également une circulation plus fluide et optimise aussi le rangement dans la cuisine.

Il peut revêtir une large variété de modèles personnalisés. On peut effectivement créer son îlot central sur mesure en fonction des contraintes et spécificités de notre cuisine, et selon le style qu’on préfère: contemporain, vintage ou encore industriel!

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Suddart: La marque déco du moment à suivre sur Instagram!

Suddart: La marque déco du moment à suivre sur Instagram!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Instagram est depuis quelques années notre meilleur allié pour trouver les plus belles inspirations déco. Cette semaine, la rédaction d’ideo magazine a eu un véritable coup de cœur pour le compte ensoleillé et coloré de la marque tendance de carreaux de ciment SUDDART!

Fondée en 2017 par Mariem Ben Abid, la marque SUDDART connait un vrai succès non seulement en Tunisie, mais aussi à l’échelle internationale. C’est grâce à un savoir-faire traditionnel de qualité et un sens du détail poussé, qu’elle a pu développer une gamme colorée de carreaux de ciment décorés de motifs inspirés des sols anciens. Entre ses mains, les carreaux de ciment retrouvent un second souffle à travers des couleurs pastel et des motifs géométriques et floraux ultra-modernes. En plus de ces atouts, les créations de SUDDART sont éco responsables!

Sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, ces pièces uniques de carreaux de ciment cartonnent! Pour les présenter aux internautes, SUDDART ne se limite pas à exposer ces créations, mais tout l’univers qui va avec! En effet, la marque sait comment valoriser ses créations à travers des photographies d’exception! Ainsi Mariem Ben Abid associe ses carreaux de ciment tantôt avec un instrument de musique, des ustensiles de cuisine traditionnelles, ou encore un objet de décoration! Un compte à suivre absolument!

Pour plus d’infos sur SUDDART cliquez ici!

Compte Instagram SUDDART

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’hôtel du Lac, la plus importante expression de l’architecture brutaliste en Tunisie

L’hôtel du Lac, la plus importante expression de l’architecture brutaliste en Tunisie

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Conçu en 1973 par l’architecte italien Raffaele Contigiani, l’hôtel du Lac est l’un des plus anciens hôtels en Tunisie. Cet édifice a révolutionné le paysage architectural tunisien durant cette époque grâce à sa structure emblématique issue du courant brutaliste.

Si aujourd’hui le bâtiment est vide, abandonné et sous la menace de la démolition, l’hôtel du Lac a connu autrefois son heure de gloire en tant que chef d’œuvre architectural annonçant une nouvelle ère pour la Tunisie. Cet édifice sous forme d’une pyramide inversée, témoigne de l’avant-gardisme du pays dans les années 1970. L’époque durant laquelle cet hôtel a connu son apogée, et a accueilli des invités internationaux de renom, ainsi que des hommes d’affaires, des politiciens et la nouvelle élite tunisienne. Parmi les célébrités qui ont séjourné dans cet hôtel on peut citer James Brown et son groupe.

// Une icône architecturale brutaliste des plus importantes

Construit comme une expression de la modernité et de l’indépendance de la Tunisie, l’Hôtel du Lac a effectivement réussi à générer un nouveau symbolisme architectural dans la ville grâce à sa structure brutaliste. Cette dernière a pu se rebeller des formes architecturales traditionnelles (La Médina de Tunis) et coloniales (Théâtre Municipal, la Cathédrale Saint-Vincent-de-Paul) de l’Avenue Habib Bourguiba.

En plus du contraste qu’elle a pu créer avec l’architecture environnante, la structure de l’Hôtel du Lac est très fonctionnelle. Elle a effectivement été pensée pour utiliser le moins d’espace au sol, en étant une construction élevée. La forme pyramidale inversée a permis d’avoir plus de chambres avec vue sur les étages supérieurs.

L’intérieur de cet hôtel était aussi riche que son allure extérieure. On y trouvait des sols en linoléum, du mobilier ultra moderne et des matériaux des plus nobles.

Après l’âge d’or qu’a vécu cet hôtel, ce dernier a fermé ses portes en 2000 après des années de mauvaise gestion de la part d’une entreprise privée qui a racheté l’hôtel lors de la vague de privatisations des années 1990. Et après plus qu’une décennie de fermeture et d’abandon, ce chef d’œuvre brutaliste est aujourd’hui en péril depuis que la société libyenne «Lafico » a pris la décision de le démolir au profit d’un nouvel hôtel de luxe.

Une destruction qui risque d’effacer une part illuminée de l’histoire architecturale de la Tunisie, et de faire perdre un témoignage important d’architecture brutaliste au Maghreb.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Les escaliers en béton ciré pour une belle touche de modernité!

Les escaliers en béton ciré pour une belle touche de modernité!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Un coté brut plein de charme, une forme épurée et des teintes aussi belles les unes que les autres; les escaliers en béton ciré ont tout pour plaire. La preuve en images!

Les escaliers en béton ciré nous font craquer par leur sobriété, leur élégance, et leur capacité à s’intégrer dans différents univers. De plus, ils sont pratiques et très faciles à entretenir.

On peut adopter ces escaliers en béton ciré pour souligner un style industriel ou pour apporter une touche contemporaine à notre lieu de vie. Ce type d’escaliers se décline en plusieurs teintes. Cela lui permet de jouer avec les couleurs et les matériaux avec brio. Il est également très séducteur grâce à sa surface lisse qui vient adoucir l’architecture de votre intérieur!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La porte traditionnelle tunisienne, intemporelle et pleine de charme!

La porte traditionnelle tunisienne, intemporelle et pleine de charme!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Pour une maison pleine de charme et digne d’un palais, la porte traditionnelle tunisienne reste une valeur sure grâce à sa beauté. Découvrez notre sélection des plus belles portes traditionnelles tunisiennes!

La porte traditionnelle tunisienne a traversé les siècles tout en gardant une véritable valeur esthétique. Cette porte généralement arquée, se distingue par une ornementation cloutée soignée en motifs géométriques et floraux. Elle est parfois soutenue par une colonne de part et d’autres, et le plus souvent surmontée d’un lanterneau en marbre ou en pierre.

Richement décorée, la porte tunisienne se décline en différentes formes et couleurs. En effet, chaque région de la Tunisie se distingue par un style de porte traditionnelle propre à elle. Si la porte bleue est emblématique de Sidi Bou Said, la porte jaune, verte et brune se trouve le plus souvent dans la Médina de Tunis. La porte traditionnelle dans les régions du Sud tunisien, est celle en bois de palmier, en vert et rouge. Ainsi, la porte tunisienne peut sublimer les façades d’antan ou bien conférer un caractère singulier à nos maisons contemporaines!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le plus grand aéroport du monde inauguré à Istanbul!

Le plus grand aéroport du monde inauguré à Istanbul!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le 29 Octobre 2018, date de la fête nationale de Turquie, a eu lieu l’inauguration du nouvel aéroport international à Istanbul par le président Erdogan. Ideo Magazine vous parle de cet aéroport, appelé à devenir le plus grand du monde.

Le nouvel aéroport d’Istanbul inauguré ce 29 Octobre 2018 par le président Tayyip Erdogan, sera le principal aéroport de Turquie. Bien que le chantier de ce dernier ne soit pas encore achevé, le président de la Turquie a quand même décidé de l’inaugurer pour célébrer le 95ème anniversaire de la République Turque.

Situé dans le nord d’Istanbul, près de la Mer Noire, ce nouvel aéroport se veut la future passerelle entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Mais pas que, cet aéroport a l’objectif de devenir le plus grand du monde en termes de capacité.

D’ici une dizaine d’années, une fois que la construction sera achevée et l’aéroport sera opérationnel, ce dernier aura la capacité d’accueillir environ 200 millions de passagers par an. Un nombre inédit dépassant celui d’Atlanta en Amérique (environ 100 millions de passagers/an), 1er aéroport en termes de capacité dans le monde. En attendant, ce nouvel aéroport d’Istanbul peut accueillir 90 millions de passagers par an.

En plus du groupement d’entreprises Turc Cengiz-Kolin-Limak-Kalyon-Mapa qui se charge de la réalisation de ce projet titanesque, des milliers de concepteurs et d’ouvriers se sont mobilisés pour sa construction. Ce projet a néanmoins suscité une grande polémique liée aux conditions de travail acharnées des ouvriers, aux conséquences écologiques graves et à son cout exorbitant. En effet, l’infrastructure démesurée de cet aéroport a couté à elle seule, plusieurs milliards d’euros.

Ce nouvel aéroport d’Istanbul, qui est d’ailleurs le 3ème de la ville, se distingue par une architecture contemporaine, même futuriste, témoignant d’un progrès technique et technologique remarquable. Ouvertures vitrées, lignes épurées et équipements des plus évolués, le tout pour faire de cet aéroport la nouvelle vitrine de la Turquie.

L’ouverture officielle de cet aéroport gigantesque est prévue pour le 29 Décembre 2018.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Herzog & de Meuron: Découvrez leurs œuvres architecturales majeures!

Herzog & de Meuron: Découvrez leurs œuvres architecturales majeures!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Considérés parmi les plus grands architectes contemporains, Jacques Herzog & Pierre de Meuron, ont conquis le monde grâce à des projets spectaculaires nés de leurs imaginations. Ideo Magazine vous parle des œuvres architecturales impressionnantes signées par le duo suisse Herzog & de Meuron. .

Fondateurs de l’agence d’architecture suisse «Herzog & de Meuron» en 1978, Jacques Herzog et Pierre de Meuron réalisent les projets architecturaux les plus innovants à travers le monde. De Londres jusqu’à Pékin en passant par Munich, ce duo a révolutionné le paysage architectural de nombreuses villes. Les prix qui lui ont été décernés, dont le plus important est le prix Pritzker remporté en 2001, témoignent de son talent et de son savoir-faire hors du commun.

Le principe fondamental de Herzog & de Meuron serait de donner vie aux édifices qu’ils créent, et ce en explorant de nouveaux matériaux et en expérimentant le potentiel des nouvelles techniques. Une démarche qui se manifeste dans les œuvres phares de ces deux architectes suisses.

// La Philharmonie de l’Elbe (Allemagne)

Construction majeure de Herzog & de Meuron, la Philharmonie de l’Elbe est une salle de concert symphonique située à Hambourg, en Allemagne. Les deux architectes ont subtilement transformé un ancien entrepôt du port de Hambourg en forme de trapèze, en le surmontant d’une structure en béton qu’ils ont doté d’une impressionnante façade en verre. Cet édifice prodigieux inauguré en 2017, offre à voir un contraste des plus admirables entre les briques originels du bâtiment et la nouvelle façade en verre.

// flagship store de Prada à Tokyo

Original et impressionnant , le magasin de Prada à Tokyo, attire les passants de par sa gigantesque structure en verre et en acier, venue d’ailleurs. Ce bâtiment de six étages, conçu par le duo suisse s’impose dans le paysage urbain de Tokyo grâce à une grille structurale formée par des parallélogrammes et des panneaux de verres, reflétant la ville et les collections de Prada en même temps.

// Le Stade National de Pékin

Imaginé par Herzog & de Meuron lors d’un concours d’architecture organisé par le gouvernement chinois en 2002, le Stade National de Pékin représente l’une des œuvres phares de ces architectes suisses. Cet édifice majestueux est surnommé le «Nid d’oiseau», faisant référence à son architecture basée sur l’entrelacement de poutrelles d’acier. Depuis son inauguration de 2008, cet édifice accueille les compétitions sportives et les évènements culturels nationaux et internationaux.

// VitraHaus (Allemagne)

VitraHaus est le magasin phare du fabriquant de mobilier design Vitra, situé dans la commune de Weil am Rhein, commune frontalière allemande aux alentours de Bâle. Oeuvre architecturale édifiée par Jacques Herzog et Pierre de Meuron, VitraHaus est un édifice atypique qui abrite les meubles de la collection Home de la marque suisse Vitra. C’est à travers une composition volumétrique ingénieuse reprenant la forme archétypale de la maison, associée à des façades vitrées illuminées, que cette construction spectaculaire vient sublimer les articles édités par les créateurs contemporains exposés chez Vitra.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le dernier voyage de Paul Andreu, star architecte

Le dernier voyage de Paul Andreu, star architecte

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Paul Andreu, star architecte de la génération de Renzo Piano et Richard Rogers vient de nous quitter. Il n’emportera pas cette fois-ci son «kit de survie» qui consistait en un bagage à main et un carnet de croquis, toujours prêts pour sauter dans le premier avion et y esquisser ses projets, dessiner et écrire.

Paul Andreu, courtesy Le Moniteur

La renommée de star mondiale de Paul Andreu repose surtout sur les aérogares dont il a été, avec le bureau de l’A.D.P (Aéroports de Paris) qu’il dirigeait, ou, sans l’A.D.P, un des concepteurs les plus marquants de la deuxième moitié du XXème siècle. On lui doit le hub de Roissy, le cylindre iconique inauguré en 1974 et ses extensions ultérieures.

Fils d’un professeur de mathématiques de Bordeaux, Paul Andreu a tout d’abord intégré l’Ecole Polytechnique (promotion 1958), puis a opté par goût personnel pour un double cursus à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (promotion 1963) et à l’E.N.S.B.A, section architecture (promotion 1969). Il intègre les Aéroports de Paris dès le début de sa carrière et en devient le Directeur de l’Architecture et de l’Ingénierie en 1979.

Donc, bien sûr, se succèdent de multiples aérogares (Abou Dhabi, Djakarta, Le Caire, Dar Es Salam, Brunei, Osaka, Nice, Bordeaux, Pointe-à-Pitre …). Mais bien d’autres projets: reprise problématique du chantier de l’Arche de la Défense après la mort tragique de son concepteur, Johan Otto Von Spreckelsen, le Grand Théâtre National de Pékin et à une toute autre échelle la mise en scène de théâtre et de ballet ainsi que la conception et l’agencement de boutiques. Paul Andreu et c’est son côté le plus attachant, avait un fort désir de pédagogie qui l’a conduit à de multiples interventions radiophoniques, à donner des conférences et écrire de nombreux livres.

Ce qui le motivait, dans les aérogares, c’était l’idée de concevoir un espace de transition le plus agréable possible où l’on puisse être soi-même entre l’arrivée à l’aérogare et le départ de l’avion et vice-versa. Un sas de sérénité qui pouvait se concevoir avant que les mesures de sécurité ne transforment ce moment de transition en période de stress.

Le 23 mai 2004, l’effondrement de la section de l’aérogare 2 E inaugurée un an auparavant met quasiment un terme à sa carrière hexagonale. «C’est une épreuve qu’il faut traverser sans s’en prendre aux autres et sans assumer des fautes que l’on n’a pas commises. Cet accident a bloqué tout mon travail en France. »

À l’opéra de Pékin, la transition entre la vie à l’extérieur et la fiction à l’intérieur se fait en passant sous un plan d’eau qui entoure la coque métallique de l’édifice. Il dira de cet édifice: «L’Opéra est devenu l’œuvre de ma vie, on ne repassera pas les plats».

Paul Andreu et c’est son côté le plus attachant, avait un fort désir de pédagogie qui l’a conduit à de multiples interventions radiophoniques, à participer à l’enseignement de l’architecture, à donner des conférences et à écrire de nombreux livres.

Paul Andreu était donc aussi un écrivain (il fut nominé pour le Goncourt du premier Roman). Il a écrit entre 1989 et 2010 onze livres dont «J’ai fait beaucoup d’aérogares: Les dessins et les mots», «L’Archipel de la mémoire», «L’Opéra de Pékin: Le roman d’un chantier», «La Maison», «La Grande Arche Tête Défense, Paris-la-Défense: Une architecture de Johan Otto von Spreckelsen», «Les eaux dormantes» ou il écrira: «Loin de la ville et du bruit, ne faisant rien que vivre, il peut retrouver la beauté du monde et sa musique tranquille : « Tout bouge ici pour peu que l’on reste immobile.  »

Sujet au trac, il voulait que ses bâtiments soient acceptés par leurs utilisateurs. « Ce que je cherche dans tout projet, c’est sa cohérence interne et son intelligibilité, mais en même temps sa relation avec l’extérieur. »

La liste des ouvrages est longue et les récompenses également. On pourra retenir son sens de l’amitié, sa simplicité, son sens de la transmission et sa pudeur.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Optez pour la verrière de toit pour illuminer votre intérieur!

Optez pour la verrière de toit pour illuminer votre intérieur!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

La verrière de toit est un dispositif d’éclairage esthétique, économique et fonctionnelle. Ideo Magazine a sélectionné pour vous des photos inspirantes pour adopter ces puits de lumière dans votre intérieur.

L’adopter dans une pièce qui manque de lumière ou tout simplement pour s’ouvrir d’avantage sur l’extérieur, la verrière de toit est le choix idéal pour optimiser l’éclairage naturel chez vous ou pour un réaménagement facile de la pièce.

En effet, pour profiter au maximum de la lumière naturelle, essentielle pour notre bien-être, les puits de lumière s’avèrent être l’idée idéale, et ce pour de nombreuses raisons. D’abord, ils ajoutent une valeur esthétique à la pièce et donnent l’impression que cette dernière est plus spacieuse. De plus, ils sont faciles et rapides à mettre en place. En aluminum ou en structure acier, à vous de choisir suivant le coût et la surface de la verrière. Vous pouvez également optez pour la tendance de la verrière d’intérieur!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Médina de Tunis: 6 choses que vous ne savez probablement pas sur cette cité millénaire

Médina de Tunis: 6 choses que vous ne savez probablement pas sur cette cité millénaire

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Une balade dans les ruelles de la Médina de Tunis nous embarque dans un voyage dans le temps. Cette cité historique regorge d’édifices à l’architecture majestueuse et d’histoires transmises à travers les siècles. Mais connaissez-vous tous ses secrets?

1// La Médina de Tunis est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979

N’ayant pas subi d’interventions urbanistiques radicales et ayant échappé à plusieurs projets de percées d’axes urbains, la Médina de Tunis est l’une des médinas les mieux préservées du monde arabe. C’est pour une de ces raisons que cette ville historique bien conservée, a été inscrite depuis 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

2// La mosquée Zitouna: le monument le plus ancien de la ville historique

C’est à partir de là que tout a commencé. Edifiée en 698 et reconstruite en totalité en 864, la mosquée Zitouna a été la source depuis laquelle toute la ville historique a émergé. En effet, c’est à travers la mosquée que les acheminements et les grands axes conduisant vers les portes de la Médina, ont rayonné autour de ce pôle religieux et éducatif.

3//La Mosquée Zitouna serait construite au dessus d’une basilique chrétienne

Une légende raconte qu’à l’endroit où se trouve la mosquée se trouvait un lieu de prière antique et un olivier, zitouna. Toutefois, l’explication la plus admise  décrit la présence de la tombe de Sainte Olive à cet endroit. Des recherches récentes ont montré que la mosquée a bien été construite au-dessus d’une basilique chrétienne. Avec l’avènement de l’islam, la basilique est transformée en mosquée.

4//La Médina de Tunis s’étend sur une superficie de 270 hectares

Fondée depuis 13 siècles, la Médina de Tunis s’étend sur une superficie de 270 hectares, ce qui représente le sixième de la surface urbanisée de la ville de Tunis.

5//L’Association de sauvegarde de la Médina de Tunis existe depuis 1967

Dar Lasram, siège de l’ASM

L’Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (A.S.M) a vu le jour au mois de juin 1967 avec pour objet «d’œuvrer pour la protection des ensembles urbanistiques traditionnels, des monuments historiques et de tous les objets à caractère de patrimoine culturel et de mener toute action susceptible d’assurer la préservation et la mise en valeur de la Médina ». L’A.S.M continue, aujourd’hui, à jouer un rôle d’agitateur d’idées, de catalyseur et de laboratoire sur les questions urbaines, architecturales et socio-économiques qui concernent la Médina de Tunis.

6// La médina de Tunis avait 18 portes mais en a seulement conservé 4 

Bab El Bhar

La Médina de Tunis avait deux enceintes. La première enserrait la médina et la seconde entourait les faubourgs. Chacune disposait de nombreuses portes, 7 pour la médina et 11 pour les faubourgs. La Médina de Tunis aujourd’hui conserve quatre portes: Bab Jedid, Bab Saadoun, Bab El Khadra et Bab El Bhar.

Mais voici les autres: Bab El jazira, sans doute la plus ancienne porte ouvrait sur les routes du sud et de Kairouan. Bab Cartagena donnait accès à Carthage d’où étaient ramenés les matériaux de construction nécessaires à la ville. On peut aussi citer Bab Souika, Bab Bnet, Bab El Jazira, Bab Souika, Bab Khalid ou Bab Sidi Abdallah, Bab El Fellah et Bab Aliou. À l’époque ottomane, quatre nouvelles portes sont ouvertes :Bab Laassal, Bab Sidi Abdessalem, Bab El Gorjani et Bab Sidi Kacem.

Il ne vous reste plus qu’à découvrir cette superbe Médina!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

L’Acropolium de Carthage: Une histoire à découvrir!

L’Acropolium de Carthage: Une histoire à découvrir!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

L'Acropolium de Carthage qui abrite aujourd'hui des manifestations culturelles était autrefois un lieu de culte, la Cathédrale Saint-Louis de Carthage. IDEO Magazine vous fait découvrir l’histoire de ce bâtiment exceptionnel.

Tout d’abord, fut la chapelle Saint- Louis à Carthage

Non loin du site actuel de la Cathédrale, Hussein Bey II avait donné durant les années 1830 au consul général de France l’autorisation d’édifier une Chapelle sur le site de l’antique Carthage en mémoire de Saint-Louis, qui était louis IX, Roi de France au 13ème siècle et mort à Carthage. Par la suite, cette chapelle a été démontée en 1950 et la cathédrale a été construite entre 1884 et 1890, pendant l’époque du régime du protectorat français. C’est justement dans le contexte colonial français, que cette dernière s’est élevée sur la colline Byrsa à Carthage, près du site archéologique de Carthage.

Une Cathédrale reconvertie en espace culturel

Elle est restée longtemps désaffectée avant d’être reconvertie en espace culturel accueillant des concerts et des expositions. Cet espace culturel nommé Acropolium de Carthage depuis 1993 abrite aujourd’hui de nombreux événements musicaux. On y organise également des mariages et des expo-ventes, le plus souvent d’artisanat. Prochainement, elle accueillera la 24ème édition de l’Octobre Musical de Carthage qui débutera le 12 Octobre et se poursuivra jusqu’à la fin du mois. Ce rendez-vous culturel attire les gens chaque année vers cet espace patrimonial tunisien.

Une architecture exceptionelle

Mêlant style byzantin, romain et mauresque, la cathédrale Saint Louis est dotée d’une architecture majestueuse emblématique du style architectural religieux répandu de l’époque. Après sa désacralisation, cette cathédrale a été cédée à l’état tunisien en 1964, plusieurs années après l’indépendance de la Tunisie. Depuis, elle est restée longtemps désaffectée avant d’être reconvertie en espace culturel accueillant les concerts et les expositions de partout dans le monde.

 

 

 

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Mimar Sinan: L’Architecte Ottoman révolutionnaire du 16ème Siècle

Mimar Sinan: L’Architecte Ottoman révolutionnaire du 16ème Siècle

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Mimar Sinan est l’architecte turc qui a marqué l’histoire de l’Architecture Ottomane grâce à ses édifices. Il concevait essentiellement des mosquées suite à des commandes des gouverneurs de l’époque. IDEO Magazine vous fait découvrir les œuvres majeures de cet architecte.

L’architecte et ingénieur Mimar Sinan (1489-1588) d’origine chrétienne, est l’un des architectes les plus importants de l’histoire. D’ailleurs, une statue lui rendant hommage a été élevée à Istanbul. De plus une Université et une académie des beaux-arts portent son nom.

Sinan a été initié au métier de maçon et de charpentier depuis son jeune âge. Il a pu se former à l’art et à la technique de construction des charpentes dans un cadre militaire lorsqu’il a été affecté de force dans l’armée. À force de pratiquer sur terrain, Sinan a pu devenir architecte et a construit des ponts et des fortifications. Par la suite il s’est spécialisé dans l’édification de mosquées.

Les travaux de cet architecte s’inscrivent dans l’Architecture classique Ottomane, teintés d’une touche de style du Proche-Orient ainsi que du style Byzantin. Pour la conception des mosquées, il s’est notamment inspiré de l’architecture de la basilique Saint-Sophie.

En créant les édifices, il a su ajouter son empreinte personnelle et instauré de nouvelles esthétiques et règles à celles répandues à l’époque. Cela se manifestait par exemple dans l’émergence de la forme hémisphérique au lieu de la cubique. Ou encore dans sa conception nouvelle des coupoles qui favorisait la luminosité de l’espace. L’architecte a également beaucoup développé l’ornementation intérieure (en céramique, florale etc.).

Nous pouvons apercevoir ces innovations apportées par l’Architecte en termes de construction et de décors intérieurs, à travers ses œuvres majeures présentes à Istanbul. En effet, en se baladant dans la ville, nous sommes impressionnés par l’Architecture religieuse majestueuse. Un ensemble de mosquées qui vous emporte dans l’époque Ottomane.

//La mosquée Sehzade Mehmet ou Mosquée du Prince Mehmet >>> Lieu : Istanbul – Conception : (1543-1548)

Sinan a édifié cette mosquée suite à une commande architecturale pour commémorer la mémoire du fils préféré de Soliman, le prince Mehmet. Elle représente la première œuvre majeure de cet architecte.

//La mosquée Suleymaniye >>> Lieu : Istanbul – Conception : (1550-1557)

Cet édifice a été construit également pour Soliman. Pour la calligraphie, tous les artistes de l’époque se sont réunis, nous pouvons citer parmi eux Ahmet Karahisar et Hasan Celebi. Le style de cette mosquée a été fortement inspiré par la cathédrale Sainte-Sophie.

//La mosquée de Rustem Pacha (Istanbul) >>> Lieu : Istanbul – Conception : (1560-1564)

Cette mosquée est plus petite que les autres conçues par Sinan, mais elle est de la même valeur esthétique et architecturale. Comme son nom l’indique, cette mosquée a été bâtie pour le Grand Vizir de Soliman le Magnifique.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Quand les plus grands architectes du monde réalisent l’hôtel « Puerta America Madrid »!

Quand les plus grands architectes du monde réalisent l’hôtel « Puerta America Madrid »!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

L’hôtel 5 étoiles «Puerta America Madrid» a réuni les plus grands noms de l’architecture et du design, tels que Jean Nouvel ou encore Zaha Hadid pour sa conception. IDEO Magazine vous propose un tour dans l’un des hôtels les plus prestigieux et originaux d’Europe!

Le 1er étage de chambres et suites de l’hôtel conçu par Zaha Hadid, est semblable à un espace de science-fiction. L’architecte a eu recours à la ligne courbe fluide pour inviter les clients à une ambiance élégante et avant-gardiste. Celle-ci a opté pour la couleur blanche comme couleur dominante dans les différents espaces. Ce choix a illuminé ces derniers, éclairés déjà par de grandes fenêtres donnant sur une vue panoramique de Madrid. Ce registre linéaire et la teinte blanche, mêlent mobilier, murs et sol pour constituer une seule entité spatiale globale.

En montant au 12ème étage, nous découvrons une ambiance complétement différente. Jean Nouvel a choisi d’embarquer les clients dans un univers plus coloré en leur proposant un nouveau concept spatial. En effet, les «Suite executive de Jean Nouvel» offrent aux clients la possibilité de les composer spatialement, et ce grâce à la mise en place de panneaux mobiles. Jean Nouvel a également conçu les suites présidentielles et les suites Senior, toutes plus spectaculaires les unes que les autres.

En plus de ces deux architectes de renommée mondiale, plusieurs autres concepteurs internationaux ont été appelés pour projeter leurs visions. Nous pouvons citer Norman Foster, David Chipperfield ou encore John Pawson.

Ainsi, l’hôtel évoque une diversité d’ambiance incroyable. Les sept types de chambres répartis sur les étages et la variété des styles d’aménagement proposés, présentent une sorte de métissage permettant à «Hotel Puerta America Madrid» de se créer sa propre personnalité luxueuse et contrastée. Ainsi, vous pouvez y résider de nombreuses fois mais en vivant une expérience inédite à chaque fois.

Pour savoir plus sur cet hôtel, cliquer ICI!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le Palais Abdelliya: 5 siècles d’histoire à découvrir!

Le Palais Abdelliya: 5 siècles d’histoire à découvrir!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le Palais Abdelliya, situé à la Marsa, à la banlieue nord de Tunis, accueille depuis 2010 de nombreux évènements culturels. Cet édifice représente un cadre idéal pour les expositions et les projets artistiques, et ce, grâce à sa richesse historique et architecturale. Mais vous vous en doutez certainement que ce palais n’a pas été toujours un centre culturel. Ideo Magazine vous laisse découvrir l’histoire de ce palais.

Construit entre 1550 et 1570 sur l’antique site du port de la Marsa, le Palais Abdelliya a été affecté depuis, à plusieurs fonctions. En effet, bien qu’il soit conçu pour servir de palais d’été et de lieu de refuge, le palais s’est reconverti plusieurs fois au fil des années.

De 1574 à 1859, ce palais a été une résidence estivale pour les beys Mouradites et les Husseinites. Il a aussi servi d’abri pour fuir les tensions et menaces extérieures.

Entre 1814 et 1824, le palais a été l’une des résidences préférées de Mahmoud Bey. Contrairement à Mustapha bey et Ahmed bey, qui ont laissé le palais à l’abandon, ce qui l’a menacé de ruine. Ce palais a été alors occupé par les consuls d’Angleterre qui y ont mis en place des travaux de rénovation. Cela a duré jusqu’à l’avènement de Mhamed bey qui s’y est installé pendant quatre années pour des raisons médicales. C’était d’ailleurs le dernier Bey à avoir occupé ce palais avant qu’il ne soit transformé en école primaire appelée « Bordj Esslassel », en 1945 après la seconde guerre mondiale. Et tout récemment, en 2010, le palais Abdelliya est devenu un centre culturel.

Ainsi, le palais Abdelliya a connu plusieurs fonctions depuis sa construction. En le visitant aujourd’hui, nous pouvons discerner à travers son architecture certains traits de son histoire. Certaines caractéristiques architecturales sont révélatrices de la fin de l’époque Hafside et de l’influence andalouse (un carrelage de faïence polychrome unie (verte, jaune, et bleue) formant un décor à large quadrillage noir sur fond blanc). La décoration des murs de la Driba (salle d’attente) en faïences italiennes pourrait témoigner de l’époque de la résidence des étrangers dans le palais (19ème siècle), car selon certains architectes et historiens, le décor de l’ancienne Driba serait plutôt un décor ottoman. Un patrimoine architectural et historique à découvrir!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Conférence du grand architecte tunisien Ajmi Mimita à l’Université Centrale

Conférence du grand architecte tunisien Ajmi Mimita à l’Université Centrale

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Le 26 Septembre 2018 à 9h, aura lieu une conférence inaugurale de l’architecte DPLG Ajmi Mimita à l’école Polytechnique de l’Université Centrale sous le thème «Une certaine idée de l’architecture et de l’urbanisme pour la Tunisie de demain».

Durant cette conférence, l’architecte Ajmi Mimita retracera ses trente années de carrière impressionnante. Ainsi, comme le dit l’architecte, il va pouvoir grâce à ce rendez-vous transmettre son savoir et son expérience aux étudiants en architecture pour que ces derniers sachent être utiles pour la Tunisie. De cette manière, ces jeunes architectes pourront avoir «Une certaine vision de l’Architecture à travers l’œuvre de Ajmi Mimita», tel est d’ailleurs l’objectif de la conférence.

L’architecte a réalisé des projets à succès à l’échelle nationale et internationale.Parmi les projets marquants de Ajmi Mimita, nous pouvons citer le grand palace d’Asie Centrale ou encore le projet situé à Ashgabat (la capitale de Turkménistan)  réalisé à l’occasion de l’organisation du grand sommet des pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) en mars 2010. Nous mentionnons également le théâtre en plein air de Djerba, de grands hôtels comme celui de Aziza Hammamet, El Mahari Yasmine Hammamet, le Concorde aux berges du lac et l’ambassade de Tunisie à Riadh, capitale de l’Arabie Saoudite (en collaboration avec Wassim Ben Mahmoud).

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le musée du Qatar signé Jean Nouvel ouvrira ses portes fin 2018

Le musée du Qatar signé Jean Nouvel ouvrira ses portes fin 2018

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

En Décembre 2018, le Qatar sera sous les projecteurs grâce à l’inauguration de son Musée National conçu par l’architecte français Jean Nouvel.

Depuis quelques années, le Qatar a commencé à mettre en pratique une stratégie culturelle ayant pour objectif de s’imposer comme pôle culturel dans la région, mais aussi dans le monde. Une ambition qui pourrait être réalisable vu le travail qui s’enchaine au niveau du développement culturel et muséal du pays. Pendant ces dernières décennies, des projets de musées grandioses émergent de plus en plus. Ainsi des édifices conçus par de grands architectes internationaux (le plus grand musée d’Art islamique de la région, « MATHAF », le premier musée consacré à l’art moderne arabe) sont en train de voir le jour.

Le dernier grand projet est celui du Musée National de Qatar qui a été confié à l’architecte français Jean Nouvel dont l’inauguration est prévue pour décembre 2018. L’édifice est situé à l’extrémité sud de la corniche de Doha (capitale du Qatar).

Jean Nouvel s’est imprégné de la culture et de la géographie très particulière du Qatar pour concevoir ce bâtiment. En effet, la plus grande superficie du pays est entièrement habitée par le désert, ainsi l’architecte s’est inspiré de la Rose des sables pour créer la forme du musée (les disques en béton). L’idée était de mettre en valeur l’identité culturelle et le patrimoine naturel du pays. Selon les propos de Jean Nouvel ; le musée a été conçu de sorte à «faire ressentir le désert et la mer» à la fois.

Après le musée du Louvre d’Abou Dhabi, inauguré fin 2017, Jean Nouvel signe ici  l’un des principaux chef- d’œuvres architecturaux de cette décennie.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Journées Européennes du patrimoine: visite exceptionnelle de la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie

Journées Européennes du patrimoine: visite exceptionnelle de la résidence de l’ambassadeur de France en Tunisie

ÉCRIT PAR Ons Larguech

Les 15 et 16 septembre 2018 auront lieu la 35ème édition des Journées Européennes du patrimoine sous le thème ‘’Art du partage’’. À cette occasion l’institut français prend part à la célébration et invite les Tunisiens à découvrir en exclusivité la résidence de France à la Marsa ‘’Dar Kamila’’ ainsi que la maison de France à Sfax.

Cet évènement exceptionnel permettra aux riverains des deux villes de découvrir deux joyaux du patrimoine architectural Tunisien; ‘’Dar El Kamila’’, un palais princier construit sous l’empire Ottoman depuis plus de 200 ans et relayé à l’ambassade de France, ainsi que la maison de France à Sfax, construite par l’état français en 1841. Les deux ouvrages manifestent une richesse éclectique exceptionnelle entre influences Ottomanes et maghrébines et ornementations occidentales

Si la maison de France à Sfax se présente déjà comme un lieu public, l’ouverture de ‘’Dar El Kamila’’ habituellement voilée aux yeux de tous, sera une réelle occasion de découvrir son histoire et ses secrets. Le programme inclus des visites libres et des visites guidées gratuites tout au long des deux journées.

Pour s’inscrire cliquez ici!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Le palais Skanès à Monastir, un joyau architectural presque à l’abandon

Le palais Skanès à Monastir, un joyau architectural presque à l’abandon

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Situé à Monastir, sur la baie de Skanès, ce palais que l’on doit au grand architecte né à Tunis, Olivier-Clément Cacoub, séduit encore par son architecture. Aujourd’hui transformé en musée, ideo magazine a décidé de vous raconter l‘histoire du palais Skanès.

Véritable bijou architectural, le palais Skanès est l’illustration parfaite de l’époque à laquelle il fut construit. Ce lieu historique que l’on appelle aussi le palais de marbre à su traverser les âges pour être aujourd’hui le témoin et l’emblème d’une page d’histoire. Situé à Monastir, la ville natale de Habib Bourguiba, il a été achevé le 3 août 1962. C’est le 6 avril 2013  que ce palais  se transforme en musée à la mémoire de Habib Bourguiba et ouvre ses portes au public.

//Palais Skanès, sa richesse architecturale

C’est à l’architecte Olivier-Clément Cacoub que l’on doit le Palais Skanès. Quant à la décoration et aux aménagements intérieurs, ils furent confiés à Maxime Old, André Leleu et Raphaël. Si beaucoup d’éléments y sont notables, on retiendra néanmoins les fontaines musicales, les premières dans leur genre en Afrique du Nord et qui nous accueillent à l’entrée du palais. Sa façade principale en moucharabié ainsi que le monolithe de marbre percé par un patio en son milieu évoquent l’architecture traditionnelle tunisienne. Quant aux lignes droites et épurées, elles confèrent au palais de marbre un aspect moderne, élégant et unique.

//Palais Skanès, un lieu de patrimoine historique et culturel

Abandonné de 1987 à 1998, il fut rénové et sauvegardé pour ouvrir ses portes au public le 06 avril 2013. Laissé à l’abandon pendant plusieurs années, la restauration de ce palais, qui fut aussi sa résidence d’été jusqu’en 1987, était ainsi l’occasion de rendre hommage à cet homme qui fut le premier président de la Tunisie de 1957 à 1987, Habib Bourguiba. Quant à son contenu, vous pourrez y trouver les effets personnels de Habib Bourguiba, des photographies, des archives ou encore des enregistrement de ses discours.  Ce bâtiment unique en son genre et d’une grande qualité architectural est malheureusement peu fréquenté, certaines fontaines ne fonctionnent plus et l’immense jardin est depuis quelques années privatisé, aménagé en quartier pour villas.

 

 

 

 

 

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Jacques Marmey, le plus tunisien des architectes français

Jacques Marmey, le plus tunisien des architectes français

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

Pour ceux qui ne connaissent pas l’architecte Jacques Marmey, certains de ses bâtiments ne vous seront pas inconnus tel que le lycée de Carthage présidence. À l’occasion des 30 ans de sa disparation, ideo magazine vous fait découvrir cet amoureux de la Tunisie et de son architecture.

Les débuts de Jacques Marmey

Né à Marseille en 1906, Jacques Marmey étudie l’architecture à Lyon puis aux beaux-arts de Paris. Tombé très tôt amoureux de l’Afrique du Nord, il s’envole dans les années 1930 pour le Maroc où sous la direction d’Henri Terrasse, il est chargé de la restauration des biens des Habous de la médina de Fès. Il y réalise notamment l’extension de la madrasa (médersa) Seffarine-Mohammed V, aménage le quartier et l’université Qarawiyyin (Karaouine) et la place Seffarine.

Fonds Marmey, Jacques (1906-1988) Pièces personnelles : vue du Roi du Maroc décorant Jacques Marmey, n.d. (cliché anonyme). (21-01. Doc. P-21-001-005). Crédit photo IAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle»

Jacques Marmey, un des architectes de la reconstruction tunisienne

C’est en 1943, qu’il est appelé en Tunisie par l’architecte Bernard Zehrfuss, chargé de la reconstruction de la Tunisie et directeur du service de l’Architecture et de l’urbanisme en Tunisie. Il y construira jusqu’à sa mort en 1988. Se liant d’amitié avec les architectes Paul Herbé et Michael Patout, Jacques Marmey réalise avec eux de nombreux projets. Durant sa longue carrière en Tunisie, il construit plus d’une centaine de réalisations, dont notamment des bâtiments civils tels que le Lycée de Carthage Présidence (1949-1957), le lycée de Menzal Bourguiba, l’école de Porto- farina, le contrôle civil régional à Bizerte ou encore le Mémorial Americain à Carthage (1948-1957). Des œuvres architecturales encore en fonctionnement de nos jours.

Fonds Marmey, Jacques (1906-1988) 1949-1957. Lycée, Carthage (Tunisie) : vue ext. (21-50. Doc. P-21-050-031). Crédit photo IAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle»
Fonds Marmey, Jacques (1906-1988) 1945. Ecole, Porto-Farina (Tunisie) : vue ext., n.d. (cliché anonyme). (21-43. Doc. P-21-043-008). Crédit photo IAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle»

Jacques Marmey, architecte des villas tunisiennes

En 1947, à la dissolution du service de l’Architecture et de l’urbanisme, chargé de la Reconstruction, il installe son agence à Sidi Bou said et en devient même l’architecte conseil en 1963. C’est à partir de cette période que Jacques Marmey se lance dans la construction de nombreuses villas, qu’elles soient à Hammamet, à Tunis, à Sidi Bou Said, à Carthage ou à Gammarth, son style est particulièrement reconnaissable. Il en construira presque une cinquantaine durant sa carrière.

Fonds Marmey, Jacques (1906-1988) 1945-1948. Villa Dar Patout, Sidi Bou Said (Tunisie) (avec Paul Herbé et Michaël Patout, arch.) : vue d’une entrée donnant sur le patio (cliché Marc Breitman). (21-45. Doc. D-21-045-016). Crédit photo IAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle»

Le style Jacques Marmey

Entre tradition et modernité, le style de Jacques Marmey se définit comme une relecture de l’architecture traditionnelle tunisienne que l’on appelle également architecture vernaculaire. Très empreint de l’architecture moderniste de Le Corbusier, Jacques Marmey le réadapte en Tunisie. Ainsi, on retrouve dans son dessin des jeux d’ombre et lumière, les murs blancs épais et le rythme des voutes et des arcades si présents en Tunisie. L’exemple le plus évident de son style architectural est certainement le lycée Carthage présidence où les rampes qui rappellent l’architecture moderne sont mariées au briques de Tozeur et au rythme des grandes arcades blanches et épurées.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Nîmes accueille un nouveau musée consacré aux vestiges romains

Nîmes accueille un nouveau musée consacré aux vestiges romains

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Le 2 juin 2018, la ville de Nîmes, située en France, a inauguré son nouveau musée de la Romanité. Ideo magazine vous en dit plus se ce bâtiment moderne qui accueille les vestiges romains du passé.

Face aux Arènes bimillénaires, en plein centre de Nîmes, se situe le Musée de la Romanité. Conçu par Elizabeth de Portzamparc, ce nouveau musée présente au public quelque 5 000 œuvres patrimoniales d’une grande valeur archéologique et artistique exceptionnelle. Au musée de la romanité, vous pouvez également y découvrir des expositions temporaires comme «Gladiateurs, héros du Colisée» qui se déroule cet été… En quelques mots, ce musée de la Romanité est à la France ce que le musée du Bardo est à la Tunisie.

//Un nouveau musée contemporain dans la ville de Nîmes

Cet édifice adapté aux exigences muséographiques et aux attentes du public d’aujourd’hui établit un dialogue entre la cité ancienne et l‘architecture d’aujourd’hui. Musée innovant, jardin archéologique et lieu de vie, le Musée de la Romanité est l’un des plus grands projets architecturaux et culturels contemporains en France. Projet architectural à 59,5 millions d’euros, ce bâtiment de 9200 m² est organisé autour d’une rue suivant le tracé de l’ancien rempart augustéen.

Sa façade carrée constituée de milliers de lames de verre sérigraphié rappelle, selon sa créatrice, le drapé d’une toge ou l’image d’une mosaïque. Architecte et urbaniste, Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles architecturaux porteurs de valeurs qui structurent les lieux où ils s’installent. Le clou du spectacle de ce bâtiment? Les reflets et les ondulations de cette mosaïque de verre changent selon les différents moments de la journée.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La lampe Arco des frères Castiglioni, pièce design de légende

La lampe Arco des frères Castiglioni, pièce design de légende

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Elle a illuminé de nombreux foyers, la lampe Arco des frères Castiglioni fait parti des ces pièces de design cultissime. Ideo magazine vous propose de mettre en lumière la brève histoire de cette création des frères Castiglioni!

L’histoire commence en 1962. Cette emblématique lampe qui a été dessinée et conçue par le designer italien Achille Castiglioni et son frère Pier Giacomo Castiglioni figue parmi l’objet que les amateurs de design acquièrent en premier. Si nous devions décrire la lampe Arco, nous dirions d’elle qu’elle est composée d’une base rectangulaire en marbre blanc de Carrare sur laquelle est fixée une tige métallique incurvée au bout de laquelle on trouve un abat-jour de forme demi-sphérique.

//La lampe Arco, le design épuré…

L’originale n’a été fabriquée que sous licence par les industriels Flos (pour qui les frères Castiglioni ont travaillé), pourtant, de nombreuses copies de la lampe Arco ont fleuri sur le marché. Peu importe, cela faisait rire Achille Castiglioni qui répétait: «Si le produit est copié, c’est qu’il est bon!». En effet, la lampe Arco offre une définition plus moderne du luminaire multifonction qui s’adapte ainsi à l’espace. Car cette star des salons et salles à manger permet d’éclairer directement une table de repas sans l’usage d’une suspension ou d’un plafonnier (ce qui est révolutionnaire à l’époque!).

//…Et mythique!

Épurée, la lampe Arco c’est le luxe sans ostentation. Inspirée du réverbère urbain vous avez pu la voir au cinéma puisqu’elle apparaît dans de nombreux James Bond. Et qui dit mythique dit aussi musée. Comme certaines chaises de Charles et Ray Eames, un exemplaire de la lampe Arco fait parti de la collection permanente du tout aussi mythique MOMA de New York.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Junya Ishigami, l’architecte qui sublime l’espace, expose à la fondation Cartier

Junya Ishigami, l’architecte qui sublime l’espace, expose à la fondation Cartier

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Freeing Architecture, la première grande exposition personnelle de l’architecte Junya Ishigami. Cet événement initialement prévu du 30 mars au 10 juin 2018 est prolongée jusqu’au 9 septembre, victime de son succès!

Figure majeure et singulière de la jeune scène architecturale japonaise, Lion d’or à la Biennale d’architecture de Venise en 2010, Junya Ishigami est l’auteur d’une œuvre conceptuelle et poétique dans laquelle le paysage tient une place prépondérante. À l’occasion de l’exposition Freeing Architecture, conçue spécialement pour la Fondation  Cartier, l’architecte dévoile une vingtaine de ses projets architecturaux en Asie et en Europe à travers une série de maquettes de grandes dimensions, accompagnées de films et de dessins documentant leurs différentes étapes de conception et de construction. Dialoguant avec le bâtiment iconique de Jean Nouvel, cet événement est également la première exposition personnelle de grande envergure que la Fondation Cartier pour l’art contemporain consacre à un architecte.

Junya Ishigami, l’architecte qui puise son inspiration dans la nature

«J’aime penser l’architecture librement, avoir une vision la plus souple, la plus ouverte, la plus subtile possible, pour dépasser les idées reçues sur l’architecture. » Junya Ishigami

Portrait de Junya Ishigami. Photo Renaud Monfourny.

Dans ses œuvres architecturales qu’il compare volontiers à des paysages, des nuages ou des forêts, Junya Ishigami fait disparaître la frontière entre environnement extérieur et espace intérieur. Né en 1974 dans la préfecture de Kanagawa, au Japon, Junya Ishigami appartient à la jeune génération d’architectes japonais qui a émergé dans les années 2000 dans le sillage de Toyo Ito et Kazuyo Seijima. Formé à l’université des Beaux-Arts de Tokyo, Junya Ishigami fait ses armes en tant qu’architecte au sein de l’agence SANAA avant de fonder junya.ishigami+associates en 2004. Semblant s’affranchir des contraintes et des règles de l’architecture, son œuvre est rapidement reconnue pour sa singularité et couronnée par de nombreux prix. Parmi ses projets de grande envergure, figurent la construction en 2008 de l’Institut de technologie de Kanagawa; la restauration et la transformation en musée-jardin du musée polytechnique de Moscou depuis 2011; et la conception en 2014 de la House of Peace pour la ville de Copenhague, un immense bâtiment en forme de nuage reposant sur l’eau conçu comme un symbole de paix.

www.fondationcartier.com

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Dar Sebastian, un lieu de légende et d’Histoire à Hammamet

Dar Sebastian, un lieu de légende et d’Histoire à Hammamet

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Avec ses résidences, ses jardins et son parc arboré qui donne sur la mer, Dar Sebastian, qui est également le Centre Culturel International de Hammamet, a de nombreux secrets à dévoiler. Ideo magazine vous raconte son histoire.

Construite en 1927 par l’aristocrate roumain George Sebastian, Dar Sebastian est vite devenue un lieu cosmopolite qui a vu défiler entre ses murs blancs de nombreux artistes, des intellectuels et autres personnalités influentes de l’époque. Si la maison est née des rêves de Sebastian qui est tombé fou amoureux de Hammamet, c’est à Vicenzo Decara que l’on doit son architecture. Après trois ans de travaux et de nombreux changements, on raconte que l’adage « construire et démolir comme Sebastian » circulait à Hammamet!

//Dar Sebastian: une architecture, plusieurs époques

Pour ce qui est de l’intérieur de la maison, c’est Jean-Michel Franck qui signera le design du mobilier de la villa dont il ne reste malheureusement plus grand chose. De cette époque Art déco et de l’héritage de ce designer ne demeure que la grande table noire «Ananas» qui occupe toujours sa place au bord de la piscine. Pour les arcades du patio, le dandy roumain a souhaité qu’elles s’inspirent de celles de la mosquée de Kairouan. Également fasciné par les mausolées, il s’en fait construire un au fond de son jardin qui s’étend sur 17 hectares. Ce Jardin botanique, créé par Sebastian lui-même en 1932, compte plus de trois cents espèces végétales que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Depuis 1999, la villa et le parc sont inscrits sur la liste du Patrimoine Classé.

//Dar Sebastian, un lieu qui a cotoyé l’Histoire et l’Art

De 1932 à 1962, Giacometti, Schiaparelli, Paul Klee, André Gide, Cocteau et l’actrice Greta Garbo pour ne citer qu’eux, ont tous pu gouter au luxe et aux soirées folles de la villa. Malheureusement, la seconde guerre mondiale mettra entre parenthèses cette période légère. Durant cette période trouble, le Maréchal Rommel réquisitionnera la villa et cèdera sa place à Winston Churchill qui y a rédigé une partie de ses mémoires.

En 1962, Sebastian vend son domaine à l’Etat tunisien tout juste indépendant. C’est alors qu’est crée le Centre Culturel financé par la fondation Gulbenkian. Deux ans après, l’architecte Paul Chemetov édifie en plein cœur des jardins le théâtre de plein air dans lequel se tient chaque été le prestigieux festival de Hammamet.

La page facebook de Dar Sebastian, c’est ici.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Table ronde à l’Institut des Cultures d’Islam: « La ville arabe moderne dans la littérature et l’architecture »

Table ronde à l’Institut des Cultures d’Islam: « La ville arabe moderne dans la littérature et l’architecture »

ÉCRIT PAR Khadija Djellouli

C’est dans le cadre de la saison culturelle "Bagdad mon amour" de l’Institut des Cultures d’Islam à Paris, que la table ronde intitulée "La ville arabe moderne dans la littérature et l’architecture" se déroulera ce jeudi 28 juin 2018.

À travers les regards croisés de l’architecture et de la littérature, Caecilia Pieri et Luc Deheuvels reviennent sur la construction et l’évocation des villes arabes modernes, entre représentations réelles et utopiques. L’évolution de Bagdad, où se rejoignent l’Orient et l’Occident, reflète les aspirations et les bouleversements socio-politiques d’une époque mouvementée.

Les intervenants:
Caecilia Pieri est chercheure associée à l’Observatoire urbain de l’Ifpo. Elle est l’auteure de « Bagdad. La construction d’une capitale moderne, 1914-1960 » (Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2015).

Luc Deheuvels, professeur des universités à l’Inalco, directeur du Cermom et président du jury d’agrégation d’arabe. Il est spécialiste, entre autre, de la littérature arabe moderne et contemporaine.

Modérateur:

Ahmed Zaouche, chargé de projet architecture à l’Unesco.

Zoom sur l’exposition « Bagdad mon amour »

L’exposition Bagdad Mon Amour s’intéresse aux stratégies artistiques de réinvention du patrimoine irakien, ravagé par des décennies de guerre. Majoritairement originaires d’Irak, les artistes réunis ici cherchent à surmonter les pillages et les destructions des musées et des sites archéologiques, de Bagdad à Mossoul. Ces phénomènes, déjà présents sous Saddam Hussein, ont été systématisés depuis les années 2000 suite à la deuxième guerre du Golfe menée par les Etats-Unis et leurs alliés, et plus récemment avec les massacres culturels perpétrés par le groupe terroriste Etat Islamique. En révélant la pulsion protectrice de ces artistes, qui s’exprime sous la forme de l’allégorie, de la parodie, de l’archéologie ou du montage, Bagdad Mon Amour convoque l’utopie d’un « musée sans mur » pour affronter la catastrophe irakienne. Tout au long de l’exposition, de nombreux événements mettent ainsi à l’honneur l’Irak de l’antiquité à nos jours.

Pour plus d’informations sur cette table-ronde, c’est par ICI!

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Joséphine Baker-Le Corbusier: la légende d’un amour.

Joséphine Baker-Le Corbusier: la légende d’un amour.

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Si la légende leur prête une courte liaison qui n’a jamais été avérée, une chose est sûre, ils ont au moins néanmoins été amis. Retour sur la relation qui a uni la danseuse de revue Joséphine Baker et l’architecte Le Corbusier.

Ils se sont rencontrés en novembre 1929 à bord du bateau de croisière le Giulo Cesare qui les menaient tous deux vers São Paulo. Pour Le Corbusier, ce fut le coup de foudre immédiat. Il écrivit dans son journal: «Dans un ridicule music hall a São Paulo, Joséphine Baker chantait «Baby» avec une sensibilité tellement intense et théâtrale que ça m’a ému aux larmes». Malheureusement pour lui, ce ne fut pas réciproque.

Joséphine Baker le trouvait « gai et simple » et le décrivait comme « un homme de cœur ». Elle aurait même dit: «quelle dommage que tu sois architecte, tu aurais été un bon compagnon». Mais cela restera invérifiable… Une seule chose est sûre, en entrant de la vie de l’architecte dans les années 1930, la danseuse de revue noire lui permit d’appréhender la culture afro-américaine dans tout ce qu’elle a de plus noble.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

La Biennale d’architecture de Venise 2018, un rendez-vous dans l’ère du temps!

La Biennale d’architecture de Venise 2018, un rendez-vous dans l’ère du temps!

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

La 16e édition de la Biennale d’architecture de Venise, qui reste ouverte au public jusqu’au 25 novembre, a cette année été pensée selon le thème «Freespace». Ideo magazine vous en dit plus sur cet évènement architectural incontournable.

Yvonne Farrell et Shelley McNamara ont appelé dans «Freespace», le manifeste rédigé pour l’occasion, à renouveler les manières de voir et de penser. C’est d’ailleurs dans cette volonté qu’elles ont décerné le Lion d’Or à un collectif de très jeunes architectes du pavillon Suisse: Alessandro Bosshard, Li Tavor, Matthew van der Ploeg et Ani Vihervaara. Ces derniers ont imaginés un projet ludique de visite d’appartement témoin.

Cette maison témoin devient une sorte de labyrinthe blanc disproportionné avec ses portes deux fois plus grandes que l’homme et ses alcôves deux fois plus petites. Pour rester dans l’absurde: aux chambres à ciel ouvert s’opposent des salons aveugles! Avec ce projet, la norme perd son sens et les architectes questionnent la standardisation de notre société où tout doit se ressembler.

// «Lieux infinis», une exposition au cœur de la Biennale d’architecture de Venise

Le pavillon français conçu par les architectes de l’agence Encore Heureux, Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard, accueille cette année l’exposition «Lieux infinis». Pour cette équipe d’architectes, « les lieux infinis sont des lieux pionniers qui explorent et expérimentent des processus collectifs pour habiter le monde et construire des communs. »

Et cela tombe bien, parce que l’autre grande idée de «Freespace» est de favoriser la réhabilitation de ruines et des lieux désaffectés pour répondre aux problématiques éthiques et environnementale de notre société où le béton menace!

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Les 3 projets phares de l’architecte Ieoh Ming Pei

Les 3 projets phares de l’architecte Ieoh Ming Pei

ÉCRIT PAR Ons Larguech

Du haut de ses 101 ans, l’architecte Sino-américain Ieoh Ming Pei a marqué le monde de son œuvre et nous a offert l’un des monuments les plus importants de notre ère: La pyramide du Louvre. Focus sur les 3 projets qui ont marqué sa carrière!

Imprégné des traditions chinoises, influencé par la pensée des plus grands maitres de l’architecture moderne et ouvert sur le monde de par son expérience et ses voyages, Ieoh Ming Pei, a réussi à travers son travail à transgresser le changement perpétuel des styles et des tendances et à créer une architecture intemporelle, à la limite du présent et du passé, consolidant ainsi, dans une parfaite harmonie l’histoire et les acquis du 20ème siècle. Sa carrière aussi impressionnante que prolifique lui vaudra en 1983 Le prix Pritzker; Le jury déclarera ‘’Ieoh Ming Pei a donné à ce siècle quelques-uns de ses plus beaux espaces intérieurs et formes extérieures.’’

La pyramide du Louvre, 1989, Paris, France

Devenue monument emblématique de la ville lumière, la pyramide du Louvre est aujourd’hui gravée à tout jamais dans l’histoire du musée et de Paris. Néanmoins, 30 ans en arrière, lors de son édification, elle ne suscita qu’hostilité, controverse et opposition. Comme la tour Eiffel et le centre Pompidou, cet ‘’objet’’ de verre et d’acier posé en plein milieu d’un bâtiment patrimonial et historique, choqua par sa forme et ses matériaux et suscita une polémique et un chantier des plus médiatisés pour enfin devenir aujourd’hui une icône mondiale et un monument à part du Paris historique. La pyramide de Pei est décrite dans les mots de Jean Luc Martinez, le président directeur du musée du Louvre comme suit: «l’œuvre de Pei s’est élevée au rang d’icône au même titre que la Joconde, La Vénus de Milo ou la Victoire de Samothrace».

Bibliothèque et musée John F. Kennedy, 1979, Boston, États-Unis 

Inscrite dans la lignée des bibliothèques présidentielles des États-Unis, la bibliothèque et musée John F. Kennedy en est l’une des plus impressionnantes. C’est un lieu porteur d’un double message; Un hommage à la carrière politique du 53ème président mais aussi un monument commémoratif en sa mémoire. De son vivant, J.F.K rêvait pour ce projet d’un ensemble monumental et majestueux à l’image de son ambition grandissante. Une volonté qu’il transmet à Jacqueline Kennedy marraine du projet après sa mort; Touchée par la créativité de Ieoh Ming Pei, elle le sélectionne au dépit d’une liste de noms pourtant bien plus célèbres à l’époque tel que Louis Kahn et Mies Von Der Rohe. Pei répondra à ses attentes en livrant un bâtiment spectaculaire; Un ensemble aux volumes épurées et surdimensionnés ou lumières et matériaux fusionnent et font de l’architecture un outil scénographique; C’est une balade qui accompagne le promeneur au fil des espace dans la pensée et les travaux du président pour à la fin s’ouvrir, généreusement sur la baie de Boston. De part ce geste architectural symbolique et fort, Pei élève la bibliothèque J.F.K au rang des bâtiments commémoratifs les plus prestigieux des États-Unis d’Amérique.

Musée d’art de Suzhou, 2006, Suzhou, Chine

Implanté dans la ville natale de Pei, le musée d’art de Suzhou, est non seulement l’un des derniers projets de la carrière de l’architecte mais aussi l’un des plus signifiants. Ici, Pei appréhende l’œuvre d’une manière personnelle, c’est un hommage à sa culture et à sa ville mère. Il dit que le bâtiment découle d’un ‘’besoin d’exprimer une architecture chinoise’’. Il offre alors à sa terre un projet d’une grande poésie, complexe dans sa simplicité, moderne dans sa tradition; Une imbrication de géométries épurés et de toits inclinés, un mariage sensuel de plâtre, d’argile et de verre et une consolidation des techniques ancestrales et modernes. L’ensemble donne naissance à un bâtiment à l’architecture hybride et forte, qui se pose doucement au milieu de son jardin chinois pour enfin se fondre dans le paysage vernaculaire et naturel de la région; Le musée et le paysage deviennent un seul élément. Plus qu’un musée, l’architecture ici est élevée au rang de sanctuaire ou le visiteur est invité au milieu des jardins et des stèles de bronzes et de jade à vivre une expérience de sérénité et de plénitude.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Îlot central, la bonne idée pour une cuisine moderne