Le palais Skanès à Monastir, un joyau architectural presque à l’abandon

Le palais Skanès à Monastir, un joyau architectural presque à l’abandon

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Situé à Monastir, sur la baie de Skanès, ce palais que l’on doit au grand architecte né à Tunis, Olivier-Clément Cacoub, séduit encore par son architecture. Aujourd’hui transformé en musée, ideo magazine a décidé de vous raconter l‘histoire du palais Skanès.

Véritable bijou architectural, le palais Skanès est l’illustration parfaite de l’époque à laquelle il fut construit. Ce lieu historique que l’on appelle aussi le palais de marbre à su traverser les âges pour être aujourd’hui le témoin et l’emblème d’une page d’histoire. Situé à Monastir, la ville natale de Habib Bourguiba, il a été achevé le 3 août 1962. C’est le 6 avril 2013  que ce palais  se transforme en musée à la mémoire de Habib Bourguiba et ouvre ses portes au public.

//Palais Skanès, sa richesse architecturale

C’est à l’architecte Olivier-Clément Cacoub que l’on doit le Palais Skanès. Quant à la décoration et aux aménagements intérieurs, ils furent confiés à Maxime Old, André Leleu et Raphaël. Si beaucoup d’éléments y sont notables, on retiendra néanmoins les fontaines musicales, les premières dans leur genre en Afrique du Nord et qui nous accueillent à l’entrée du palais. Sa façade principale en moucharabié ainsi que le monolithe de marbre percé par un patio en son milieu évoquent l’architecture traditionnelle tunisienne. Quant aux lignes droites et épurées, elles confèrent au palais de marbre un aspect moderne, élégant et unique.

//Palais Skanès, un lieu de patrimoine historique et culturel

Abandonné de 1987 à 1998, il fut rénové et sauvegardé pour ouvrir ses portes au public le 06 avril 2013. Laissé à l’abandon pendant plusieurs années, la restauration de ce palais, qui fut aussi sa résidence d’été jusqu’en 1987, était ainsi l’occasion de rendre hommage à cet homme qui fut le premier président de la Tunisie de 1957 à 1987, Habib Bourguiba. Quant à son contenu, vous pourrez y trouver les effets personnels de Habib Bourguiba, des photographies, des archives ou encore des enregistrement de ses discours.  Ce bâtiment unique en son genre et d’une grande qualité architectural est malheureusement peu fréquenté, certaines fontaines ne fonctionnent plus et l’immense jardin est depuis quelques années privatisé, aménagé en quartier pour villas.

 

 

 

 

 

 

pub TU ramadan
À découvrir aussi
pub TU