Monastir // Amor Abadah Harzallah et son musée personnel de la Photographie

Monastir // Amor Abadah Harzallah et son musée personnel de la Photographie

ÉCRIT PAR Inès Ben Azouz

Initiative du photographe Amor Abada Harzallah, la ville de Monastir a vu naître en 2016 un petit musée de la Photographie. Ideo magazine a pu discuter avec lui et vous raconte l’histoire de ce projet inédit.

Premier et seul musée personnel de la Photographie de Tunisie, cette institution privée située à Monastir est née de la volonté du photographe de presse Amor Abadah Harzallah qui a, lors de sa grande carrière réalisé des milliers de clichés pour l’agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Cela fait maintenant deux ans que Amor Abadah Harzallah a ouvert son musée personnel de la photographie. Unique en Tunisie, il met cet endroit à la disposition des étudiants et des curieux qui peuvent feuilleter sa collection de 1500 livres sur la photographie. Centre de recherche en Art Visuel donc, mais aussi caverne aux merveilles dans laquelle on trouve également quelques 900 appareils photos glanés ça et là, offert par des amis ou achetés par le collectionneur. Cette exposition d’appareils ne serait pas complète sans la présence des diapositives, des produits chimiques ; des plaques en verre… Bref, de tout le nécessaire pour développer et tirer les photographies. Et si leur présence n’est pas évidente au premier abord, les 4000 cartes postales que compte ce musée sont autant de témoignage visuels, passés comme présent, du visage changeant de la Tunisie et de ses paysages, de sa lumière, de ses couleurs.

Tous ces objets, ces livres, ces appareils, ces catalogues, ces cartes postales ; cela fait quarante ans qu’Amor Abadah Harzallah les accumulent. Après des études de photographie et de cinéma en Belgique, il a travaillé de très nombreuses années à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP). Aujourd’hui à la retraite, il a troqué sa casquette de photographe-professionnel contre celle de photographe amateur et consacre son temps libre à prendre soin de son musée et à son rôle de Président de l’union des photographes arabes et d’Officier de liaison de la fédération internationale de l’art photographique pour ne citer que ces titres.

Amor Abadah Harzallah

//Petit musée de Monastir deviendra grand

Ce musée personnel étant installé directement chez le photographe Amor Abadah Harzallah, il s’adresse d’abord aux étudiants et aux chercheurs. Pour les autres, il vous suffit de l’appeler et de prendre rendez-vous avec lui pour accéder à ses trésors, à ses «bijoux» comme il les appellent avec affection. Après deux ans d’existence, cet ancien photographe rêve que son musée deviennent publique afin d’ouvrir ses portes à un plus grand nombre de visiteurs, de curieux et d’amoureux de l’image. Souhaitant donc agrandir son musée, le Président de l’union des artistes photographes tunisiens est à la recherche des fonds pour que ce rêve devienne réalité et en faire le premier musée public dédié à la photographie en Tunisie.

Contact d’Amor Abadah Harzallah:

Tél: +216 20 315 750 / +216 98 315 750

Mail: harzamor@yahoo.fr

À découvrir aussi