Aly Ben Salem, le plus grand ambassadeur de l’art tunisien en Suède!

Aly Ben Salem, le plus grand ambassadeur de l’art tunisien en Suède!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Figure marquante de l’art tunisien, Aly Ben Salem faisait partie de la génération des pionniers de l’École de Tunis. Près de deux décennies depuis sa disparition, son œuvre demeure des plus vivantes. On vous dit plus sur ce peintre d’exception!

//Aly Ben Salem, un artiste de renommée mondiale

Né en 1910, Aly Ben Salem fut l’un des peintres et plasticiens les plus importants de son époque. Après avoir effectué ses études à l’Institut supérieur des beaux-arts de Tunis, il est allé en Suède où il a passé une grande partie de sa vie avant de s’installer en Tunisie en 1970.  

En effet, il a travaillé pendant les années 40 et 50 à Stockholm. Son atelier situé dans la capitale suédoise, a été un lieu de rencontre pour les artistes et les politiciens tunisiens. Grâce à ses œuvres, Aly Ben Salem a pu diffuser l’art tunisien partout en Suède, et recevoir de nombreux prix prestigieux tout au long de sa longue carrière. Il a été effectivement lauréat du premier prix de peinture du gouvernement tunisien en 1936, ainsi que du premier prix de la miniature d’Afrique du Nord.

Cet artiste tuniso-suédois a également été désigné comme représentant de la Tunisie à l’Exposition universelle de Paris, où il a exposé son travail à la galerie de l’Union latine, quai des Grands-Augustins. Il faisait également partie des pionniers du mouvement artistique « L’école de Tunis ».

// Un univers artistique au carrefour de la culture tunisienne et scandinave

À travers ses œuvres, Aly Ben Salem valorisait les aspects du patrimoine tunisien tout en s’ouvrant sur les formes artistiques mondiales. Cet artiste se distinguait ainsi par un style créatif assez impressionnant reflétant sa passion pour l’art, sa grande maitrise technique ainsi que son riche vécu entre son pays natal et la Suède. En effet, son univers artistique traverse laMéditerranée pour s’imprégner des cultures tunisienne et scandinave à la fois, reflétant un monde optimiste coloré, marqué par les lignes courbes, simples, et sensuelles et représentant les différents aspects de la vie sociale, notamment le portrait féminin. Ses œuvres, souvent influencés par l’art de la miniature, ont été dominées pendant une bonne période, par la teinte bleue.

Parmi les multiples œuvres de cet artiste prolifique, on peut citer: «Jeune couple au milieu des fleurs» (1930), «Les fiancés» (1956), «Jeune couple et musicien», «Jeunes femmes» et «Les amoureux».

//Après sa disparition

Depuis sa disparition en 2001, plusieurs expositions, festivals et autres évènements ont été organisés en son hommage. En 2010 par exemple, la Poste tunisienne a émis un timbre postal à son effigie. Plus récemment, en 2017, une grande exposition s’est tenue à la Galerie Saladin intitulée «Sidi Ben Salem: De Stockholm à Sidi Bou Saïd», retraçant l’héritage artistique important de ce grand peintre.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook