Le Street artiste et calligraphe tunisien, Mohamed Koumenji (KOOM) expose au Louvre d’Abu Dhabi!

Le Street artiste et calligraphe tunisien, Mohamed Koumenji (KOOM) expose au Louvre d’Abu Dhabi!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Du 8 au 10 Novembre 2018, se déroule «ON THE ROADS OF ARABIA» au Louvre Abu Dhabi, une exposition organisée à l’occasion du 1er anniversaire du musée. De nombreux artistes internationaux seront au rendez-vous, dont notamment le street-artiste tunisien KOOM!

À l’occasion de son 1er anniversaire, le Louvre d’Abu Dhabi accueille du 8 au 10 Novembre 2018, une exposition spectaculaire intitulée «ON THE ROADS OF ARABIA». Cet évènement se veut un lieu de partage et de croisement culturel entre la péninsule arabique, l’Afrique, le bassin méditerranéen, l’Inde, la Chine et l’Indonésie. En effet, 80 artistes issus de ces pays et continents, donneront des spectacles et présenteront des œuvres mêlant danse, musique, poésie et calligraphie. Ainsi, «ON THE ROADS OF ARABIA» est un évènement très riche, qui met en avant aussi bien la différence culturelle que les valeurs communes artistiques unissant les humains.

«ON THE ROADS OF ARABIA» est conçu et dirigé par Jean-Hervé Vidal et le galeriste tunisien Mehdi Ben Cheikh. On note une autre participation tunisienne à cet évènement qui est celle du street artiste Mohamed Koumenji, connu sous le nom de KOOM. Ce dernier va présenter sa création de calligraphie, qui promet d’être grandiose et se démarquera probablement parmi celles conçues par les autres artistes présents : «Ensemble Faisal Al Laban (Arabie Saoudite), Farida Mohamed Ali(Irak), Ramadan Hassan (égypte), Ensemble Rhoum El Bakkali (Maroc), Ensemble Zewditou Yohannes (Ethiopie), Ghewar Khan Manghanyar (Inde), Lingling Yu (Chine), Ratoh Duek (Indenésie), Danseurs Al Ayyala (Emirats Arbes Unis).

Pour en savoir plus sur cet évènement, cliquez ici!

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook

Musées: les ouvertures les plus attendues de 2018!

Musées: les ouvertures les plus attendues de 2018!

ÉCRIT PAR Ons Larguech

De nos jours, les musées ne se mesurent pas seulement à la grandeur de leurs collections mais aussi à leur image architecturale. Ideo magazine vous propose de découvrir les trois plus beaux musées qui vont ouvrir en 2018!

Exubérants, gigantesques, presque fantastiques, les musées des temps modernes deviennent des monuments à part entière voir les emblèmes des villes qui les abritent.

//Tour Luma, Arles, France, Frank Gehry

C’est à Arles dans le sud de la France que la dernière folie de Gehry prend forme. Un ‘’massif rocheux’’ de 56 mètre de haut au cœur du parc des ateliers, une institution culturelle et artistique qui s’étend sur 10 hectares. Ce projet, sans doute l’un des plus ambitieux de notre temps est porté par Maja Hoffman à la tête de la fondation LUMA avec comme objectif: offrir à Arles une institution culturelle digne d’une grande capitale pour que la ville soit animée toute l’année et pas uniquement le temps des rencontres de la photographie en été. Un projet colossal qui réinvente la conception du musée à travers une plateforme artistique pluridisciplinaire et diverse basée sur la recherche et l’expérimentation en art contemporain. Pour Hoffman, Gehry s’est présenté comme une évidence pour mener à bien ce projet. Gehry, célèbre pour ‘ »redonner une identité et une fonction a un lieu désaffecté », donne a cette tour déstructurée et sculpturale une place primordiale dans la dynamique Arlésienne.

//Musée de l’image et du son, Rio de Janeiro, Brésil, Diller Scofidio + Renfro

En construction depuis 2009, le musée de l’image et du son de Rio de Janeiro s’apprête à ouvrir ses portes après une si longue attente. Situé sur les rives de la plage Copacabana, ce chef d’œuvre architectural s’inscrit déjà dans la liste des attractions phares de la ville. Conçu par le collectif New Yorkais Diller Scofidio + Renfro, le musée se veut typiquement ‘’Carioca’’, totalement imprégné de l’environnement et de l’air de la ville. Pour se faire, l’idée maitresse du projet puise son essence dans ‘’la promenade Copacabana’’. Sa façade principale est une recomposition verticale de la fameuse promenade; c’est aussi un boulevard en hauteur qui dialogue avec le paysage et offre les plus beaux points de vues de Rio. L’avenue deviendra un lieu de rencontre majeur pour les riverains et les touristes. Outre les aspects esthétiques et sociaux du bâtiment, sa conception intègre une démarche de développement durable en recyclant et réutilisant 99,81% des décombres du bâtiment initialement présent sur le site. Un projet attractif et prometteur qui s’ajoute au charme ensorcelant de Rio!

//Le musée national du Qatar, Doha, Jean Nouvel

Après le Louvre d’Abu Dhabi, c’est au tour du Qatar d’inaugurer son chef d’œuvre signé Jean Nouvel. Un bâtiment pittoresque qui s’ajoute à la série des chantiers culturels pharaoniques du moyen Orient. Conçu autour du palais Fariq Al-Salatah et son caravansérail centenaire, le projet est un hommage au désert et à la culture nomade du peuple Qatari. C’est un caravansérail moderne où histoires et récits anciens se révèlent à travers une muséographie des plus avancée. Dans son contenu aussi bien que dans sa forme, le musée présente toute la splendeur des technologies du 21 siècle: acier, verre et béton de fibre s’associent harmonieusement pour former une immense rose des sables qui émerge de la terre. Une sculpture aux couleurs sablonneuses à la fois discrète et éclatante, à l’image de l’histoire de cette nation en pleine reconstruction.

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook