Retour sur l’œuvre de Henri Matisse, chef de file du Fauvisme!

Retour sur l’œuvre de Henri Matisse, chef de file du Fauvisme!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Un 31 décembre naissait l’artiste français Henri Matisse. C'était en 1869, il y’a 149 ans. On vous dit plus sur ce précurseur du Fauvisme!

//Les débuts de Matisse

Peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français, Henri Matisse fut l’une des figures les plus marquantes de l’art du 20ème siècle. Avant-gardiste, il est le précurseur principal du courant du Fauvisme.

Avant la peinture, Henri Matisse (1869 – 1954) avait emprunté une voie complètement différente. Au départ, il a effectué des études de droit avant de se mettre à dessiner, suite à une convalescence et grâce à son ami peintre amateur, Léon Bouvier. Plus tard, il fait les beaux arts à Paris et apprend la peinture auprès de grands noms tels que Gustave Moreau.

//Principal précurseur du Fauvisme

En 1904, Matisse peint «Luxe, calme et volupté». Cette toile fut décisive pour la suite de son parcours. Insatisfait du rendu des couleurs, Matisse décide de peindre par aplats, technique fondamentale du Fauvisme.

Une année plus tard, Matisse expose au Salon d’Automne sa toile représentant le portrait de sa femme, «La femme au chapeau» (1905), qui fait scandale. Ce fut un mal pour un bien, car ce scandale a fait connaitre Matisse qui s’est imposé dès lors, avec un style pictural révolutionnaire à l’époque. Grâce à cet évènement, les toiles de Matisse ont connu un vrai succès et ont été achetées par les plus grands collectionneurs du monde entier.

//Une œuvre avant-gardiste

Henri Matisse se distinguait par un style artistique assez particulier. Ce sont les formes simples, stylisées et les couleurs pures et plates qui dominent l’œuvre de ce peintre. Ceci n’empêche que certaines de ses nus et portraits sont teintés de dégradés de gris et de roses. La plupart de ses toiles sont des représentations de natures mortes, de nus et d’odalisques qui évoquent les nus orientalistes.

Les nombreux voyages qu’a effectués Matisse durant sa vie, ont été une grande source d’inspiration et de richesse pour son œuvre. En effet, cet artiste a parvenu à intégrer ses expériences au Maroc, en Algérie, en Andalousie, Tahiti.. dans sa production artistique.

Parmi les ultimes chefs d’œuvres d’Henri Matisse, on peut citer : La danse (1909), La musique (1910), La Tristesse du roi (1952) et son livre Jazz (1947).

//Gloire posthume

De nombreuses rétrospectives et expositions de Matisse ont été organisées au coté de grands peintres tels que Picasso et Braque. De plus, les œuvres de Matisse ont fait le tour des galeries et biennales les plus prestigieuses du monde entier. De Paris à Venise en passant par Copenhague et New York City, ce peintre a eu  une reconnaissance à l’échelle internationale.

Après sa disparition, l’œuvre de Matisse a continué de bénéficier de cette gloire. En 1963, un musée portant le nom de l’artiste ouvre ses portes à Nice. En 1970, la première rétrospective de l’œuvre de Matisse a été organisée au Grand Palais à Paris. Depuis, les expositions se sont enchainées dans les quatre coins du monde, dont une récente (2014) à la Tate Modern de Londres, dédiée aux papiers découpés qu’Henri Matisse avait réalisés.

 

pub TU 1
À découvrir aussi
ideo facebook