On fait quoi ce week-end?

On fait quoi ce week-end?

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Le premier week-end du mois de décembre mêlera un grand événement dédié au théâtre, des expositions, de l'artisanat et du cinéma. Au programme, plusieurs expositions artistiques et la projection du succès public et critique "Noura Rêve". C'est parti donc pour un tour d’horizon des rendez-vous culturels à ne pas manquer cette fin de semaine!

ÉVÉNEMENT DU WEEK-END

//Les Journées Théâtrales de Carthage

Quand? >>> Du 7 au 15 décembre

Quoi? >> Pour sa 21e édition, les JTC prévoient plus de 110 spectacles dont 25 tunisiens, 18 spectacles arabes, 6 pièces africaines et 17 internationales. La compétition officielle comporte 10 œuvres arabes, deux produites en Tunisie et deux pièces africaines. Continuant à transporter le théâtre vers de nouveaux territoires, les JTC présenteront leurs oeuvres dans différents établissements pénitenciers. Baptisé « Théâtre de Liberté », une sélection de pièces seront jouées dans les prisons de Bizerte, Sousse, Mornag, Mehdia, Manouba, Sfax, Saouaf, Gafsa, Mornaguia et Mourouj.

Plus d’infos par ICI

 

ARTISANAT

//Festival Fée Mains, expo-vente de créations artisanales

Quand? >>> Du 6 au 8 décembre

Où? >>>Espace Art Sadika, Gammarth

Quoi? >> Instauré en 2016, la manifestation a pour objectif de promouvoir et de sensibiliser le grand public à la qualité, la technicité, l’esthétisme du travail de l’artisanat artistique et le savoir-faire par excellence des métiers. Outre la découverte de 80 artisans d’art pendant trois journées, une exposition d’art dans la galerie Alain Nadaud ainsi qu’un défilé de mode signature « Les émouvants » se tiendront à dans le cadre du festival.

Plus d’infos par ICI

 

// Safsaf Market, Le marché des artisans

Quand? >>> Les 6 et 7 décembreOù? >>> Safsaf, La Marsa

Quoi? >> Gardant l’ambiance conviviale de ses deux premières éditions, le marché des artisans se prépare à son troisième rendez-vous au Saf-Saf. Le temps d’un weekend, des exposants talentueux présenteront les saveurs de notre terroir et du bio, du soin et bien-être aux belles senteurs, des bijoux jusqu’aux accessoires de mode et les tapis des régions

Plus d’infos par ICI

 

 

EXPOSITIONS

//Exposition « UMI » by Insaf Saâda

Quand? >>> Du 6 décembre 2019 au 4 janvier 2020

Où? >>> Musk and Amber Gallery – Angle Rue Ghar El Melh et la Rue du Lac Malaren – 1053 Tunis

Quoi? >> Pratiquant plusieurs disciplines dont la peinture et la sculpture, Insaf Saâda a déjà présenté « Boucliers Ethno-Zen » et « Légèreté métallique » dans ce même espace. Choisissant un intitulé en japonais, UMI signifiant mer ou océan en nippon, l’artiste est inspirée de sa puissance et grandeur pour déclencher son geste artistique. En maniant divers éléments, l’artiste déroule sculptures et peintures dans ses créations.

Plus d’infos par ICI

 

//Exposition « Lueurs et couleurs », exposition Collective d’Arts Plastiques

Quand? >>> Du 21 Novembre au 20 Décembre 2019

Où? >>> Espace Ain, Les jardins de Salammbô

Quoi? >> Pour l’ouverture de la saison artistique 2019/2020, la galerie « Aïn » réunira les oeuvres d’une pléiade d’artistes peintres : Abdelmalek Allani,Farid Arfaoui, Amina Bettaieb,Nozha Boukhris, Ahlem Boussandel, Yosra Chouchene, Saida Dridi, Moufida Ghodhbani, Aida Kchaou Khrouf, Ghaida Mzid.

Plus d’infos par ICI

//Exposition « Atmo-Sphères Numériques », exposition Collective

Quand? >>> Du 15 Novembre au 8 Décembre 2019

Où? >>> Galerie ElBirou, 8 rue 22 janvier 1952, Sousse

Quoi? >> La nouvelle exposition dont le vernissage a été donné le 15 novembre dernier se fait en partenariat avec l’Institut Français de Tunisie. Une collaboration qui mêlera différentes démarches entre des projets de photographie, de vidéo, de vidéo-mapping, ainsi que de Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle. Les protagonistes de cette nouvelle exposition sont Saif Fradj, Mouna Hfaiedh Abbes, Mariam Karrout, Asma Laajimi, Amira Lamti, Nesrine Mediouni et Karim Sghaier. D’autre part, Democracy International y sera présente avec le projet VR/AR Experience.

Plus d’infos par ICI

//Exposition « Les Mains Parallèles », exposition personnelle de M’barek Bouhchichi

Quand? >>> Du 7 novembre au 29 décembre

Où? >>> Selma Feriani Gallery, 8 Place Sidi Hassine, 2026 Sidi Bou Saïd

Quoi? >> Dans une référence explicite à la pièce de théâtre écrite par Frantz Fanon, Les Mains parallèles, M’barek Bouchichi accrochera ses oeuvres à la galerie Selma Feriani dès le 7 novembre. Le geste artistique de Bouhchichi a été déclenché par la trajectoire de l’engagement de Slim Merzouk. Jeune étudiant noir à l’époque du protectorat français parti en France et aux États-Unis, ses ambitions politiques en Tunisie sont avortées en l’internant dans un hôpital psychiatrique. Il présentera de nouvelles oeuvres, pensées et conçues entre la Tunisie et le Maroc.

Plus d’infos par ICI

//Exposition « Nous vivons trop près des machines », exposition personnelle de Lina Ben Rejeb

Quand? >>> Du 10 octobre 2019 au 10 janvier 2020

Où? >>> Z.I Charguia

Quoi? >> « Nous vivons trop près des machines » sera l’intitulé des travaux qui seront accrochés à « La Boite » du 10 octobre 2019 au 10 janvier 2020. L’art de la native de Kélibia et diplômée des Beaux-Arts de Paris convoque des dispositifs où les limites de la reproduction entraînent des transformations sensibles. Elle allie plusieurs matériaux différents pour faire naître un travail minimaliste et monochrome. Comme en témoigne sa réalisation « Jeune femme cherche ouvrage », sa recherche de l’accident artistique ne se limite pas à la variation des procédés et matériaux mais épouse une recherche conceptuelle de l’art. Une entreprise particulière qui vaut absolument la découverte !

Plus d’infos par ICI!

 

CINÉMA

Projection de « Noura Rêve » de Hinde Boujemaa

Quand? >>> Samedi 7 décembre à 15h00, 17h00, 19h00 et 21h00.

Où? >>> CinéMadart

Quoi? >> Une mère, Noura (incarnée par Hend Sabri), est confrontée à des difficultés financières pour répondre au besoin de sa famille, alors que son époux, délinquant récidiviste, est en prison. Elle travaille dans un hôpital et élève tant bien que mal ses trois enfants. Elle rêve de jours meilleurs, avec son amant, et entame une procédure de divorce. Mais lorsque son mari bénéficie d’une libération anticipée, la peur s’installe : l’adultère est, en Tunisie, passible de cinq ans de prison.

Plus d’infos par ICI

À découvrir aussi
pub ideo