«Men at Work», quand six artistes exposent à l’hôtel «The Residence» à Gammarth

«Men at Work», quand six artistes exposent à l’hôtel «The Residence» à Gammarth

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Le 17 mai à 21 heures à minuit, un événement culturel sera organisé à l’hôtel «The Résidence», à Gammarth. Il se poursuivra le 18 et 19 mai. Zoom sur cette exposition!

Cet événement festif qui réunit six artistes présentant chacun vingt-cinq œuvres est le fruit d’une collaboration entre Neïla Jazi, agent d’artistes et l’hôtel «the Résidence», qui a compris combien l’offre culturelle est importante dans l’image que se doit de véhiculer un hôtel de luxe.

C’est à l’hôtel «The Residence» que Neïla Jazi a commencé sa collaboration et sa carrière d’agent d’artiste en 2018 en exposant Selmen Nahdi  dont les œuvres sont restées accrochées après le vernissage pendant une année à l’hôtel. Elle a ensuite présenté l’artiste Malek Saadallah à Istanbul, à la galerie Kalimat Sanat en février et mars 2019 puis à Tunis, à l’espace El Teatro.

«Men at Work» est grande exposition, d’une centaine d’œuvres d’artistes de différentes nationalités et un clin d’œil au groupe de rock australien ayant acquis un succès international pendant les années 1980. Tout le monde ou presque a en tête «Who can it be Now?», qui fut un tube planétaire. Les «Men at work» réunis par Neïla Jazi sont les peintres Malek Saadallah, tunisien, Gerald Di Giovanni, italien de Tunisie, Ahmed Y- Lab , algérien, Sabbah Iyad, , palestinien de Belgique, «RedSnake» auteur compositeur, et photographe, installé à Paris ainsi que le sculpteur Mohsen Jeliti, tunisien.

Chacun des six artistes présentera une vingtaine d’œuvres, ce qui plongera les visiteurs dans six univers différents. C’est que la salle choisie, le «Chichkhan» est grande et peut se prêter à ce genre d’exercice. «l’intérêt  est de pouvoir montrer différents travaux durant les trois jours, ainsi, chaque artiste pourra en quelque sorte exposer «personnellement» et montrer ses créations dans un univers collectif. Les invités pourront avoir accès à plusieurs expositions, les artistes étant de diverses factures» précise Neïla Jazi.

Cet événement s’inscrit dans le partenariat que «The Residence» a noué avec Neïla Jazi en lui confiant le volet culturel et artistique de l’hôtel. «Nous organisons des événements, certes, mais ces événements s’inscrivent sur la durée» dit-elle. Les œuvres seront par la suite exposées au «Résidence» durant toute l’année. C’est un partenariat gagnant-gagnant, puisqu’il permet aux artistes d’avoir une plateforme pour exposer et être connus et à l’hôtel d’arborer un label culturel et de présenter une image du pays différente à ses clients qui sont de potentiels acheteurs ».

Le prochain événement prévu en ce mois de ramadan sera «Aesthets events» une association de vingt-sept jeunes artisans créateurs qui exposera à la salle «Chichkhan».C’est une «vitrine voyageuse» qui parcourra ensuite le monde.

«The Résidence», Gammarth, à partir de 21 heures, le 17 mai .

Les 18 et 19 mai de 11.00 à 16.00 et de 21.00 à minuit.

À découvrir aussi
ideo