L’église orthodoxe Russe Saint-Alexandre-Nevski de Bizerte, un chef d’oeuvre architectural remarquable!

L’église orthodoxe Russe Saint-Alexandre-Nevski de Bizerte, un chef d’oeuvre architectural remarquable!

ÉCRIT PAR Rania Lahmer

Edifiée vers la fin des années 1930, l’église Saint-Alexandre-Nevski ne passe pas inaperçue dans la ville de Bizerte grâce à son architecture remarquable. On vous fait découvrir l’histoire de cet incroyable bâtiment!

Située à Bizerte, l’église Saint-Alexandre-Nevski est une église dépendant de l’Église orthodoxe russe édifiée entre 1937 et 1938. C’est en souvenir de l’escadre russe que cette église fut construite suite à l’autorisation des autorités françaises en 1936. Le projet de construction a été confié au colonel du génie N.S. Soukharjevski et l’église a été dédiée à saint Alexandre Nevski.

Construite en style néo-russe, l’intérieur de cette église est aussi splendide que son extérieur. On y trouve une plaque de marbre où sont gravés les noms des navires de l’escadre russe de Bizerte. Les portes royales de l’iconostase sont recouvertes du drapeau de Saint-André, emblème de la marine impériale russe.

Restaurée après la Seconde Guerre mondiale, cette église fut abandonnée pendant quelques années lors de l’indépendance de la Tunisie en 1956. En effet, à l’exception des deux services célébrés à Noël et à Pâques, l’église a été laissée à l’abandon car la plupart des paroissiens russes ont quitté la Tunisie à cette époque.

Mais à partir de la fin des années 1980, la vie paroissienne reprend petit à petit avec le retour des épouses de Tunisiens originaires de Russie, de Biélorussie ou d’Ukraine qui se sont installés dans les environs de l’église.

En 2006, le Conseil municipal de Bizerte a décidé de baptiser la place devant l’église du nom d’Anastasia Manstein-Chirinsky qui fut officieusement à la tête des paroissiens pendant de nombreuses années et la dernière survivante de l’époque de l’escadre russe.

À découvrir aussi
ideo