Le cinéma tunisien triplement sacré au Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt

Le cinéma tunisien triplement sacré au Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Le cinéma tunisien ne s'est jamais porté aussi bien que les trois dernières années. Une énième preuve nous parvient du Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'Apt où nos productions locales ont raflé les trois prix des sections majeures.

Créé en 2003, le Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt (FCAPA) est porté par des associations engagées aussi bien sur le terrain du dialogue avec l’Afrique, de la cinéphilie que de l’action culturelle en milieu scolaire.
Ce projet de découverte des cinématographies africaines tenait du 8 au 13 novembre dernier sa 17e édition. Figurant parmi une quarantaine de films, les productions tunisiennes se sont particulièrement distinguées en remportant les trois prix mis en jeu dans les sections des courts métrages, longs métrages documentaires et fictions.

PALMARÈS 

Court métrage
Mention spéciale : Le prix du ticket, Mariama Baldé – Suisse/Rwanda
Prix du meilleur court métrage : le Chant d’Ahmed, Foued Mansour – Tunisie

Long métrage documentaire
Mention spéciale : Talking about trees, Suhaib Gasmelbari – Soudan
Prix du meilleur documentaire : Paris Stalingrad, Hind Meddeb et Thim Naccache – France/Tunisie

Long métrage fiction 
Mention spéciale : Fig tree, Aäläm-Wärqe Davidian – Ethiopie
Prix du meilleur film fiction : Un fils, Mehdi Barsaoui – Tunisie

Plus d’infos sur le festival et le palmarès par ICI

À découvrir aussi