Le cinéma tunisien invité d’honneur au Festival international du film arabe de Malmö

Le cinéma tunisien invité d’honneur au Festival international du film arabe de Malmö

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

À l'occasion de son festival international, Malmö revêtira les couleurs du cinéma tunisien du 4 au 8 octobre prochain. Une légitime reconnaissance qui vient couronner l'essor des films tunisiens et leur rayonnement international. Cela se traduit par une présence massive des productions locales dans les différentes sections, les jurys et aux programmes de financement.

Le long métrage de fiction écrit et mis en scène par Néjib Belkadhi, Regarde-moi, va inaugurer le plus important festival dédié au cinéma arabe en Europe. Une neuvième édition qui consacrera la Tunisie comme invitée d’honneur en lui réservant une place centrale dans sa programmation.

Au total, cinq longs métrages et quatre courts métrages signeront leur présence dans les différentes sections. La compétition officielle des longs métrages de fiction verra la participation de «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud et le réalisateur Ridha Béhi au jury.

Pareillement, la compétition des longs métrages documentaires comprendra l’oeuvre d’Erije Sehiri, La voie normale. Au jury, l’universitaire et critique Tarek Ben Chaâbane siègera au jury aux côtés de la Palestino-Libanaise Mai Masri et du marocain Abdellilah Eljaouhary.

On the 4th of October, Malmö Arab Film Festival will be inaugurated for the 9th successive year! Ahead of this year's edition of MAFF, there have been 524 film entries, of which 47 films have been selected to be shown on MAFF2019. Click on the link below to see all the great movies that will be shown on MAFF2019. See you at the cinema! 🍿http://sv.maffswe.com/program-2019/#MAFF2019 #movies #filmfestival #film #worldcinemaInstagram: @maffswe Twitter: @maffswe

Publiée par Malmo Arab Film Festival sur Lundi 9 septembre 2019

 

Dans la compétition des courts métrages, quatre oeuvres tunisiennes vont concourir pour le prix au Royal Cinema : Le Cadeau de Latifa Doghri, Les Pastèques du Cheikh de Khaouther Ben Hania, La danse de l’aube d’Emna Najjar et Brotherhood de Maryem Joobeur.

Quant au grand succès critique et public de la saison écoulée, Dachra d’Abdelhamid Bouchnak, il fera partie de la section « Arab Nights » aux côtés de «Porto Farina» de Brahim Letaief.

Pour accéder aux fonds de développement et de postproduction, trois projets de films tunisiens sont sélectionnés : «Motherhood» de Myriam Joobeur et «Before it’s too late» de Majdi Lakhdar en plus d’une coproduction (Tunisie, Irak et Danemark), «The Girl of the Mirror» réalisé par l’Egyptien Mohamed Tawfik.

En marge du festival, une conférence élargie sur «le cinéma tunisien entre le passé et le présent» sera animée par Ahmed Chaouki et l’intervention de professionnels du 7e art tunisien, Tarek Ben Chaâbane et Slim Bechikh. Outre l’exposition dédiée aux affiches de films tunisiens qui mettra la lumière sur des générations successives de réalisateurs, un hommage sera rendu à la mémoire de Nejib Ayed.

Plus d’infos sur le festival par ICI

pub TU ramadan
À découvrir aussi
pub TU