L’artiste tunisien Shoof habille de sa calligraphie les derviches tourneurs en Australie

L’artiste tunisien Shoof habille de sa calligraphie les derviches tourneurs en Australie

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Avec “White Spirit”, l’artiste tunisien «Shoof» a habillé de sa calligraphie particulière le théâtre de Perth, en Australie, où s’est produit l'ensemble Al Nabolsy et les derviches tourneurs de Damas les 3 et 4 mars 2018.

La «variation de la lumière», c’est le thème qui a été choisi pour le festival de Perth, ville célèbre en Australie pour ses couchers de soleil. Le festival a eu lieu du 9 février au 4 mars 2018.

La performance «White spirit», créée au musée du quai Branly à Paris, est une coproduction entre Zaman production  et la Galerie Itinerrance. C’est une rencontre entre musique et street art, sacré et profane. Elle est rythmée par les voix de Noureddine Khourshid et celles de ses chanteurs religieux , les munshid  de la mosquée Omeyade de Damas, qui accompagnent trois derviches tourneurs se déployant sur une scène calligraphiée et habillée de lumière noire par le street artist Shoof (Hosni Hertelli) .Ce spectacle livre ainsi une transcription plastique et esthétique de la spiritualité soufie et de ses liens avec la calligraphie arabe.

La quête du divin passe chez les soufis par la transe, la répétition du même motif chanté et dansé, qui exprime l’ardent désir de l’âme de retrouver sa source originelle. Shoof la perçoit comme «une énergie pure qui vient du profond intérieur, (..) qui s’étend sans fin, transporte tout sur son horizon…pour étrangement le recentrer, le « verticaliser », tel un point de lumière qui fuse pour communier avec le ciel».

Le spectacle White Spirit a été le clou du festival, donné dans un magnifique théâtre centenaire, «His Majesty’s Theater». Mehdi Ben Cheikh, le directeur de la galerie Itinerrance, à Paris, spécialisée dans le street art, a réussi à porter cette fusion entre musique soufie et arts graphique à l’autre bout du monde.

White Spirit va maintenant entamer une tournée en Nouvelle Zélande, puis se rendre à New York et à Adelaïde (Australie).

DISTRIBUTION

  • Hosni Hertelli aka Shoof: création du décor et graff
  • Noureddine Kourchid: chant (soliste)
  • Mohamad Kahil,  Adel Halima, Hassan Arbach,  Abdulrahman Modawar: choristes de la confrérie Shâdhiliyya
  • Mohamed Hamdi Malas: percussions
  • Basem Kadmani: oud
  • Mahmoud Altaier, Hatem Aljamal, Yazan Aljamal: derviches tourneurs de la confrérie Mawlawiyya
  • Christophe Olivier: création lumière
  • Zaki Jawhari :création vidéo
  • Jean-Hervé Vidal & Mehdi Ben Cheikh: direction artistique

https://www.facebook.com/mehdi.bencheikh/videos/10155196976107401/

 

À découvrir aussi
ideo