La capitale de l’Egypte ancienne, Louxor, véritable musée à ciel ouvert

La capitale de l’Egypte ancienne, Louxor, véritable musée à ciel ouvert

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Cette cité antique coupée en deux par le Nil est la ville qui concentre le plus de sites pharaoniques justifiant un long détour des visiteurs à travers ses temples et vallées. Son climat aride n’a guère empêché de drainer des millions de curieux, aux alentours de quatre millions par an, qui parcourent à travers les tombes des pharaons, Ramses, Touthankhamon et Touthmosis et les temples de Karnak, de Louxor et de Hatchepsout l’Histoire d’une des plus grandes civilisations de l’humanité.

//Temple de Karnak

À l’extrémité Nord de la ville, le temple comporte plusieurs sections sacrées dont les trois principales honorent Montou, un ancien dieu guerrier local; Amon, le dieu principal de Thèbes; et la déesse Mout, l’épouse d’Amon. S’étendant sur plusieurs hectares, la construction du temple de Karnak débuta sous le Moyen Empire et fut achevée sous le Nouvel Empire, environ 1600 ans plus tard.

//Medinet Habu

.

Cette cité située sur la rive ouest du Nil abrite le plus vaste temple funéraire égyptien, érigé entre 1184 et 1153 avant Jésus-Christ par Ramsès III. Il est considéré comme un véritable château qui comprend des magasins, des ateliers, des locaux administratifs, des logements pour les prêtres et les fonctionnaires. À gauche du portail d’entrée, deux constructions se font face: la chapelle des prêtresses d’Amon, appelées les divines adoratrices et étaient les épouses fanatiques d’Amon. L’intérieur de leur chapelle est une splendide œuvre d’art par les décorations traduisant plusieurs scènes importantes de leur vie en compagnie des divinités de leur époque et des passages des plus anciens recueils religieux, les écrits sur le fonctionnement des pyramides et des sarcophages.

//Marché du Louxor

En effervescence ininterrompue, la longue rue piétonne du marché est animée par les artisans, les marchands de fruits et légumes, les marchands de cordes, de pierres ponce, d’ustensiles de cuisine ou encore d’épice sans oublier les petits cafés qui offrent un moment de répit aux visiteurs.

// Felouque Bateaux À voile

Le voilier colle à merveille à l’atmosphère magique et insolite du Nil et promet une découverte authentique de cette région exceptionnelle.

//Colosses de Louxor

Ces deux statues colossales représentent le pharaon assis sur le trône de ses ancêtres, les mains posées sur les genoux. A l’opposée de la plupart des autres monuments égyptiens, ces deux monolithes ne sont faits ni de calcaire, ni de granite, ni de grès, mais bien d’une brèche siliceuse de quartzite.

À découvrir aussi
ideo