Hergla, un berceau de trésors antiques et de paysages pittoresques

Hergla, un berceau de trésors antiques et de paysages pittoresques

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Aux passionnés d'Histoire et amoureux de paysages naturels, Hergla est l'alliance magique entre une beauté pittoresque et charme authentique. La ville côtière du Sahel tunisien qui s'est développée sur le site de l’antique Horrea Coelia attirait déjà depuis des dizaines de siècles les convoitises de plusieurs civilisations dont les traces sont évidentes de nos jours.

Hergla est aujourd’hui une bourgade paisible située sur une légère éminence rocheuse qui domine la côte de la lagune du golfe d’Hammamet. Les amoureux de la mer auront le choix entre des plages de sables fin et les côtes plus abruptes et rocailleuses tout en jouissant d’une douce brise marine.

Plage d’Hergla – ©Emna Mizouni

Dotée d’une architecture raffinée, Hergla est connue pour ses maisons peintes à la chaux blanche, ses portes et volets bleu et l’omniprésence des éléments naturels comme l’abondance des bougainvilliers multicolores, les ficus et autres jasmins tient à nous le rappeler dans chaque avenue ou ruelle.

Hergla-côte avec port – ©Togodumnus

Les plus curieux et les passionnés du patrimoine historique et culturel ne seront pas lésés en visitant Hergla. En effet, la ville d’une dizaine de milliers d’habitants renferme plusieurs trésors dont des vestiges romains qui remontent à l’époque où le village s’appelait Horrea Coella. Hergla d’antan est aussi la mosquée de Sidi Bou Mendel, construite sur le tombeau de ce saint homme originaire du Maroc au XIIIème siècle et qui domine le cimetière marin et le port de pêche.

Pont romain, El Knatir – © Habib M’henni

 

À découvrir aussi
ideo