«Artistes de Tunisie» d’Elsa Despiney et Ridha Moumni, le premier livre qui réunit plus de 200 artistes tunisiens

«Artistes de Tunisie» d’Elsa Despiney et Ridha Moumni, le premier livre qui réunit plus de 200 artistes tunisiens

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Le 8 septembre à 17 heures, la station B7L9 de la Kamal Lazaar Foundation était le centre du monde artistique de la Tunisie. On y présentait en effet l’ouvrage «Artistes de Tunisie» commandité par la fondation, écrit par les historiens de l’art Elsa Despiney et Ridha Moumni et édité par les éditions Cérès.

Sur la terrasse du bâtiment zébré noir et blanc qui dominent le quartier populaire de Bhar Lazrag avec en fond d’horizon le Bou Kornine, s’est déroulée une sympathique rencontre entre artistes, journalistes et amateurs d’art animée par Hatem Bourial. La présentation de l’ouvrage a été faite par Lina Lazaar vice-présidente de la Kamel Lazaar Foundation et par Elsa Despiney, historienne de l’art et co-auteur de l’ouvrage avec Ridha Moumni également historien de l’art qui n’avait malheureusement pas pu être présent. Pour Lina Lazaar «Etre artiste en Tunisie aujourd’hui c’est transgresser et faire le choix courageux d’aspirer à une transformation fondamentale de la société».

L’objectif de l’ouvrage est de constituer un catalogue d’artistes tunisiens pour la période des cent-cinquante dernières années. Au final, deux-cent-quatorze artistes ont été retenus et présentés par ordre alphabétique avec une notice et une photographie en regard représentative de leur œuvre. La composante principale de la sélection a été la documentation car beaucoup d’artistes n’ont laissé que peu de traces par les écrits ou la production. Les sources écrites ont été les ouvrages généraux et historiques, les actes de colloque, les monographies d’artistes, les catalogues d’exposition et les articles…à ces écrits s’ajoutent les interviews réalisées par les auteurs avec les artistes.

L’ouvrage débute par une série de courtes études des contextes et des tendances pour pallier l’absence de documentation synthétique sur les arts en Tunisie, malgré l’existence d’une très vaste collection nationale d’œuvres non encore accessible au public. Ces courtes études traitent de la peinture sous verre, de l’origine de la peinture de chevalet en Tunisie, de la peinture à l’époque du protectorat, de la photographie à l’époque coloniale , de l’Ecole de Tunis du milieu du XXème siècle, de l’art naïf , de la photographie après l’indépendance, de l’art abstrait, du street -art et de l’art depuis la révolution .

L’ouvrage se présente sous la forme d’un super-livre de poche, assez proche de celle d’une brique, une brique bleue, de 14 ,5 cm fois 21 cm fois 4 cm, ce qui permet de souhaiter que ce livre soit le premier d’une longue série de briques qui pourraient constituer la bibliothèque idéale de toutes les expressions artistiques et artisanales de la Tunisie . C’est ce qu’Elsa Despiney a exprimé: «Ce livre, c’est un jalon c’est une brique pour plus de choses(…) Je serai ravie, si à l’issue de la sortie de cet ouvrage, il y ait encore plus de livres, plus de monographies, plus de livres d’histoire ou sur l’esthétique, des livres thématiques. Que chacun puisse se lancer et écrire, parce que plus on écrit sur internet ou sur support papier, plus cela donne de la visibilité à un pays et à des artistes qui le méritent».

«Artistes de Tunisie» Elsa Despiney et Ridha Moumni. Cérès Editions 2019. 49 dinars.

pub TU ramadan
À découvrir aussi
pub TU