Les artistes de street art «ST4 –The project» décorent les murs de Sidi Bou Saïd!

Les artistes de street art «ST4 –The project» décorent les murs de Sidi Bou Saïd!

ÉCRIT PAR Edia Lesage

Du 12 au 15 novembre 2018, Les habitants de Sidi Bou Saïd ont pu assister à la mise en peinture du mur de la pâtisserie du rond point du village par « ST4-the project », mandaté par Yosr Ben Ammar.

Yosr Ben Ammar, qui collabore avec Mehdi Ben Cheikh, le principal galeriste de street Art à Paris représente le duo d’artistes «ST4 –The project» composé de Mohamed Sadk Kaffel et Yassine Bouzid. ST4 a été exposé à Paris lors de la 13 Art Fair à la Cité de la Mode et du Design en 2017 et cette année à Drouot.

On connaît la facture des œuvres de ces deux jeunes artistes et leur graphisme très particulier depuis qu’ils sont intervenus sur l’hôtel Carlton à Tunis, sur deux murs à Sousse dans le cadre d’«Utopies Visuelles», mais également à Sfax et à Nefta.

Pour des artistes de l’urbain, la notoriété dépend de la visibilité, c’est-à-dire du nombre d’œuvres apposées sur les murs. Grâce au maire de Sidi Bou Saïd et avec la complicité d’Aïcha Gorgi, conseillère municipale et galeriste, ST4 a pu mener à bien un premier projet à l’entrée de Sidi Bou Saïd, village dont la renommée dépasse les frontières de la Tunisie.

Le choix du mur n’est pas anodin, il se situe en effet dans l’axe qui ferme la perspective pour les arrivants de La Marsa. Il se situe face au seul rond point qui commande l’entrée de Sidi Bou Saïd, incontournable pour les véhicules entrants au village.

Pour la notoriété c’était gagné: les artistes, malgré une journée de pluie, ont enregistré le passage de plus de mille cinq cents visiteurs en trois jours, venus exprimer leurs points de vue, faire leur commentaire, proposer des variantes …

La terrasse du café en face consacrée d’habitude aux jeux de cartes et aux conversations sur les matchs de football était devenue le dernier salon où l’on causait Art Urbain, couleur et techniques d’exécution. Des interrogations, des avis, des opinions ont fusé mais pas de critiques négatives.

Cette opération, menée trois jours en novembre 2018, a véritablement mis l’Art dans la rue, dans la ville et dans la vie en intéressant tous les habitants et notamment ceux qui ne fréquentent pas les vernissages des expositions des galeries d’Art Plastique.

Au final, une belle contribution à la diffusion de l’Art dans nos cités et une illustration d’une sorte de fidélité à la composante picturale de la vie culturelle de Sidi Bou Saïd qui a vu passer depuis plus d’un siècle tant de peintres et non des moindres .

 

À découvrir aussi
ideo facebook