« 1480Km », la nouvelle exposition collective de la galerie La La Lande

« 1480Km », la nouvelle exposition collective de la galerie La La Lande

ÉCRIT PAR Edia Lesage

La galerie La La Lande à Paris, présente une nouvelle exposition collective avec douze artistes des deux rives intitulée "1480Km". L'événement se déroulera du 18 mai au 1 juin 2018.

La galerie «La La Lande», dirigée par Ilyès Messaoudi et son associé Sofien Trabelsi a ouvert en novembre 2017 et a participé au salon du dessin à Paris. Ses concepteurs veulent en faire un lieu hybride de création et de rencontres ainsi qu’un endroit consacré aux artistes de la Méditerranée…et de tous bords.

Fidèle à sa vocation, la galerie présente une nouvelle exposition à partir du 18 mai. Elle durera jusqu’au 1er juin et s’intitule «1480 km». Un titre court mais évocateur en référence à la distance qui sépare Tunis de Paris à vol d’oiseau. Les douze artistes invités en collaboration avec le collectif Zamaken sont les suivants: Halim Karabibene II, Matthew Rose,Ymen Berhouma Ymène Chetouane, HOROR , Madeleine Froment, Maher Maaoui , Ilyes Messaoudi, SLOWN, Roman Koenig, Hélène Planquelle , Dorra Mhj .

Ce voyage de 1480 km a été interprété différemment par chaque artiste sur des techniques et des supports divers. Chacun livre également sa perception du voyage, ou sa définition. Il en résulte une exposition kaleïdoscopique dont voici quelques illustrations :

Halim Karabibene II, à travers une peinture à l’huile où s’entremêlent différents horizons du monde exprime: « Tunis/Paris, Paris/Tunis…l’éternel retour du m’aime ».

Horor est connu en Tunisie pour ses flamands roses exposés à l’Hôtel Hasdrubal Yasmine Hammamet et récemment pour sa résidence à Djerba, où il a peint des animaux marins en trompe- l’œil sur les façades de Houmt Souk. Ici, il nous livre un oiseau qui semble être fatigué d’avoir fait les 1480 kilomètres du voyage.

Ymène Chetouane, céramiste, expose un coussin bien douillet en apparence, dans lequel se niche une céramique lourde du poids du voyage…et de l’amour. Elle dit «le voyage est un fil d’horizon qui dessine une zone de rêve et rend ce qui est impalpable, palpable». Ymen Berhouma nous présente le portrait intemporel d’un voyageur.

Roman Koening nous livre ces phrases empreintes de poésie et de sagesse: “Au creux de la lumière, dans le sillon d’un mouvement continu, je me laisse porter par ces nouvelles frontières inconnues… qui bientôt ne le seront plus. Fragment intemporel qui berce mes pensées, je me livre à ce voyage éternel, sans retour.”

Pour conclure, tous ces artistes nous livrent une vision du voyage qui est un perpétuel mouvement vers l’autre ou vers soi, une manière d’exister, de porter le poids des besoins, des attentes et des ambitions, d’abolir les frontières, d’être solidaire, et tout simplement humains.

La La Lande – 11 rue Lalande 75014

Du mardi au samedi de 12:00 à 20:00 et sur rendez-vous.

INFOLINE : Ilyes Massaoudi+33768108025 / SofienTrabelsi +33640561254

pub TU
À découvrir aussi
ideo facebook