1001 mains: Quand 600 tunisiens réalisent une fresque en céramique monumentale

1001 mains: Quand 600 tunisiens réalisent une fresque en céramique monumentale

ÉCRIT PAR Amine Rouissi

Pendant six mois, Anne Franecy a mobilisé 600 participants pour concrétiser son idée d'une grande céramique murale qui orne depuis mardi dernier le mur latéral de la maison de culture Ibn Rachiq. Une démarche artistique communautaire qui a donné naissance à une fresque de 42 mètres carrés.

Pendant la dernière semaine du mois de Juin, l’enthousiasme des piétons n’a pas baissé d’un cran pour s’attarder devant le mur latéral de la maison de la culture Ibn Rachiq. Curieux et amateurs d’art appréciaient la fresque murale qui a donné une toute autre allure à la rue Mokhtar Attia.

Soutenue par plusieurs établissements entre associations, écoles, Lycées et universités, l’artiste Anne Francey a suivi avec bienveillance la réalisation l’assemblage des 1024 carreaux qui composent la fresque. Le carré de 6,50 m * 6,50 m donnait à voir plusieurs thématiques à la fois portant le nom de « Mille et une mains ».

En effet, ce geste de création fait allusion à la nature et à l’homme, la calligraphie et la ville. Une diversité qui est directement inspirée de l’art traditionnel islamique et le patrimoine architectural local.

La démarche artistique a tire sa force de la synergie de tous les participants. Ainsi,  céramistes, artisans, ouvriers poseurs, enseignants, artistes, calligraphes, étudiants, lycéens et écoliers ont répondu à l’appel de l’art. Par ailleurs, plusieurs régions de toute la Tunisie ont intégré les différentes phases de l’élaboration de ce projet qui a donné une envergure artistique inédite à la rue Mokhtar Attia.

Plus d’infos sur « 1001 mains » par ICI 

Plus d’infos sur l’artiste Anne Francey par ICI 

pub TU ramadan
À découvrir aussi
pub TU